1

Les caractéristiques romanesques dans le portrait de Chateaubriand par Girodet-Trioson

Hello, j'ai une prof de français qui s'acharne vraiment sur nous et y va de bon coeur sur les devoirs (vous me direz c'est normal en filière littéraire), mais ce qu'il y a c'est qu'elle nous donne plusieurs choses à faire à la fois et qu'à coté nous avons d'autre matières, en outre j'ai du mal à m'en sortir. Donc elle nous a demandé de chercher les caractéristiques romanesque sur le portrait de Chateaubriand par Girodet Trioson, est-ce que quelqu'un pourrait m'aider ? J'ai déjà analysé ceci :
Chateaubriand médite, debout, dans une attitude négligente, la tête tournée vers la gauche, regard égaré, vêtu d'un manteau vert bronze, avec velours noir et épaules ronde (le manteau parait grand). On voit sa chemise blanche, son col beige. Il porte une cravate noire nouée fermement, et son pantalon est gris-vert.
Il a une position stable, il est accoudé sur un muret, poing gauche fermé, il a mit les doigts de sa main droite sous son gilet (niveau du coeur).
Il a les cheveux bouclés, souples, ébouriffés par le vent, il a une barbe (qu'on voit peu) et des cernes sous les yeux. Il possède des sourcils épais, un regard fixe, pensif et des lèvres minces. Derrière lui se trouve le Colisée et à droite une partie d'un mont. Le ciel est bleu, doux, et laisse entrevoir une luminosité dorée (différent du côté sombre de Chateaubriand).

Je ne vois pas vraiment ce qui est romanesque ici. Merci, j'attend vos réponses.

2

Les caractéristiques romanesques dans le portrait de Chateaubriand par Girodet-Trioson

Bonsoir,

Chateaubriand pose en penseur, derrière lui tu peux voir les ruines du plus grand empire de la terre. Il médite sur la fuite du temps. Il fonde en quelque sorte son génie sur la profondeur de son analyse, sur l'esthétisme de son détachement chrétien : "tout est vanité mais que cette évocation des splendeurs qui ne sont plus sont belles et touchantes" semble-t-il dire.

Il est plus romanesque de poser devant les ruines de Rome, en tenue pseudo négligée, que dans son cabinet de travail en habit d'apparat.

3

Les caractéristiques romanesques dans le portrait de Chateaubriand par Girodet-Trioson

D'accord, donc tout décrire sur lui ne sert à rien ? Ma prof nous a dit il faut tout regarder (ses cheveux, ...) d'où ce que j'ai écrit mais bon...
Merci de ton aide !

4

Les caractéristiques romanesques dans le portrait de Chateaubriand par Girodet-Trioson

Attention ces cheveux au vent de la vie font partie de cette pose comme d'autres détails du tableau.

5

Les caractéristiques romanesques dans le portrait de Chateaubriand par Girodet-Trioson

Oui donc il suffit juste de le décrire comme je l'ai fait et on a ce qui est romanesque ?

6

Les caractéristiques romanesques dans le portrait de Chateaubriand par Girodet-Trioson

Il faut quand même justifier tes choix.

7

Les caractéristiques romanesques dans le portrait de Chateaubriand par Girodet-Trioson

Le tableau est intitulé "Un homme médite sur les ruines de Rome", et est aujourd'hui au musée de Saint-Malo. Il a été peint par Anne-Louis Girodet-Trioson (peintre français né à Montargis le 5 janvier 1767, mort à Paris le 9 décembre 1824).

Tout d'abord voilà ce qui caractérise le genre romanesque : chevaleresque, imaginaire, poétique, rêveur, romantique, sensible, sentimental, tendre, mélancolique

La question est : Quelles sont les caractéristiques romanesque de ce portrait ?

Ses vêtements :
Ici, Chateaubriand est vêtu d'un ensemble moderne de couleur sombre : manteau épais vert, avec parements de velours noir et aux épaules rondes. Son manteau paraît trop large pour lui. Il laisse entrevoir une chemise blanche sur laquelle est porté un gilet foncé, boutonné d'une seule attache. Son cou est engoncé dans une cravate noire.
Ceci est complété d'un pantalon de drap gris-vert.
Son expression :
Ici, il est caractérisé de penseur.
Nous pouvons voir Chateaubriand, dans une attitude de nonchalance (lenteur), il médite debout, la tête tournée vers la gauche, le regard égaré.
Il est dans une position stable, le corps légèrement déhanché. Le "penseur" est accoudé sur un muret où on peut apercevoir un feuillage de lierre.
Il a le poing gauche fermé et les doigts de sa main droite sont sous son gilet, au niveau du coeur.
Il a les cheveux bouclés, souples, ébouriffés par le vent. Son visage est sombre : il a le teint jaunâtre, brunie par une légère barbe naissante et des cernes sous les yeux.
Il a des sourcils épais et un regard intense qui fixe le lointain. Ses lèvres sont minces et se serrent.
Evoquant son portrait, Chateaubriand dira : "Il le fit noir, comme j'étais avant", tant il est vrai que son regard pensif portant au loin révèle les profondeures d'une âme inquiète et mélancolique.
De même, le ciel orageux balayant ses cheveux évoquent le coeur passionné du poète romantique et exalté.
Chateaubriand pose en penseur et médite sur la fuite du temps. Il fonde en quelque sorte son génie sur la profondeur de son analyse, sur l'esthétisme de son détachement chrétien car en effet il dit : "tout est vanité mais que cette évocation des splendeurs qui ne sont plus sont belles et touchantes".
Arrière plan :
Derrière Chateaubriand, on devine les ruines du plus grand empire de la terre, les ruines de la Ville éternelle, avec à gauche le Colisée et à droite un mont, sans doute un des sept collines. Le ciel est bleu, doux, d'où émane une luminosité dorée.
Cette douceur céleste est différent de l'allure sombre, noire de l'homme.
Il est plus romanesque de poser devant les ruines de Rome, en tenue pseudo négligée, que dans son cabinet de travail en habit d'apparat.
Au delà du portrait de l'homme, cette oeuvre restera le symbole de l'écrivain romantique.

Il est peut-être judicieux de préciser, que l'apogée du courant romantique se trouve au XIXème siècle, nourri en France par le triomphe et la gloire que Napoléon emporte sur son passage,  jusqu'à sa propre défaite qui entraînera la déchéance d'un monde, des pertes et des ruines. Donc le cadre idéal pour le romantique.


Ce travail vous semble t-il correcte ? Ou faut-il rajouter des choses ?En tout cas, merci beaucoup de votre aide et du temps que vous m'accordez. J'espère ne pas trop vous déranger !