Commentaire comparé L'Albatros et Le crapaud de Tristan Corbière

Bonjour,
j'ai un commentaire comparatif à faire entre L'albatros de Charles Baudelaire et Le crapaud de Tristan Corbière. J'ai déjà choisi une problématique "Comment les poètes sont-ils incarnés par les animaux?" mais je n'arrive pas à trouver de parties.
Est-ce-que vous pourriez m'aidez svp. Merci d'avance Voici les deux textes:

Souvent, pour s'amuser, les hommes d'équipage
Prennent des albatros, vastes oiseaux des mers,
Qui suivent, indolents compagnons de voyage,
Le navire glissant sur les gouffres amers.

A peine les ont-ils déposés sur les planches,
Que ces rois de l'azur, maladroits et honteux,
Laissent piteusement leurs grandes ailes blanches
Comme des avirons traîner à côté d'eux.

Ce voyageur ailé, comme il est gauche et veule!
Lui, naguère si beau, qu'il est comique et laid!
L'un agace son bec avec un brûle-gueule,
L'autre mime, en boitant, l'infirme qui volait!

Le Poète est semblable au prince des nuées
Qui hante la tempête et se rit de l'archer;
Exilé sur le sol au milieu des huées,
Ses ailes de géant l'empêchent de marcher.





Un chant dans une nuit sans air...
La lune plaque en métal clair
Les découpures du vert sombre.

... Un chant ; comme un écho, tout vif
Enterré là, sous le massif...
– Ça se tait ; Viens, c’est là, dans l’ombre...

– Un crapaud ! – Pourquoi cette peur,
Près de moi, ton soldat fidèle !
Vois-le, poète tondu, sans aile,
Rossignol de la boue... – Horreur !

– Il chante. – Horreur ! ! – Horreur pourquoi ?
Vois-tu pas son oeil de lumière...
Non, il s’en va, froid, sous sa pierre.

................................................................................
Bonsoir – ce crapaud-là, c’est moi.

Commentaire comparé L'Albatros et Le crapaud de Tristan Corbière

Bonjour,

Je pense que ta problèmatique n'est pas si mal.
Du côté du plan je n'ai pas d'idées, mais j'ai trouvé quelque chose qui pourrait t'aider: 

Le poème L'Albatros est fondé sur une double comparaison. L'albatros est personnifié étant donné que le poète est comparé à l'oiseau. Grâce à un réseau de personnification, les trois premières strophes comparent l'albatros à un roi déchu (" roi " vers 6), à un voyageur ailé tombé du ciel. La quatrième strophe explicite le symbole en faisant du poète, par une comparaison et une métaphore hyperbolique, un " prince des nuées " (vers 13) aux " ailes de géant " (vers 16. Le poète et l'albatros sont associés dans la dernière strophe et cette association oblige à une réinterprétation : le voyageur ailé devient le poète, les hommes d'équipage : la foule et les planches : le théâtre social.
métaphore " gouffres amers " ( métaphore mer )
(v13) comparaison à l'oiseau
À l’aide d’une métaphore, le poète révèle dans la dernière strophe sa vision du poète, il se voit comme un être différent mais surtout inadapté à la vie en société.
Cf. comparaison albatros / poète dans la dernière strophe

La métaphore du poète et du crapaud
Seul le ‘moi’ au vers 15 pourrait comparer le crapaud au poète
Ensuite la « typographie » du vers 14 avec les pointillés , met en valeur la chute du poème, où l’on apprend que le crapaud est le poète.
La métaphore« Rossignol de la boue » au vers 10

Bon courage.

Commentaire comparé L'Albatros et Le crapaud de Tristan Corbière

Merci beaucoup je pourrais en parler dans une sous partie. 

Personne n'a de proposition?

J'ai trouvé que les deux poèmes ont des formes dérivés → L'albatros est un rondel double (dérivé du rondel) et Le crapaud est un sonnet inversé (dérivé du sonnet donc) mais ça ne peut me faire qu'une sous partie maximum. Plus ce que m'a indiqué maylisse j'en est 2.

Commentaire comparé L'Albatros et Le crapaud de Tristan Corbière

De rien.
J'ai également trouvé ceci, ça pourrait t'aider:

1/C'est vrai que les animaux ont inspiré de nombreux poètes. Dans travail ils utilisent des animaux avec un but toujours précis de dénonciation : dénoncer les vices, les défauts des hommes, évoquer des amours perdus, les femmes voire même leurs propres états d'âmes ou la condition même des poètes... (il y a encore beaucoup de chose..)
2/Pour te guider dans ton commentaire et faire ton plan : Quelques idées :
Si tu prends l'exemple de l'Albatros de C.B., le poète ici évoque la condition du poète à travers une métaphore entre le poète et l'oiseau. Le récit du poète est fondé sur une antithèse : le sentiment de l'exil à son importance. Les albatros sont présentés comme de compagnons de voyage mais ils sont victimes des hommes, ils sont maltraités. "l'albatros" est basé sur une scène faite d'opposition "roi de l'azur""maladroit et honteux""piteusement" "grandes ailes blanches". Ses ailes sont comparées à des avirons, elles le gênent "comme des avirons traîner à côté d'eux".

Bon courage.

Commentaire comparé L'Albatros et Le crapaud de Tristan Corbière

Merci beaucoup vraiment maylisse si quelqu'un à une idée pour le plan je suis encore preneur pendant 4H .
Encore merci.