1

La comédie est-elle un genre mineur ?

Bonjour,

J'aimerais avoir quelques explications et quelques conseils par rapport à mon sujet de dissertation :
La comédie a toujours été mineure. Un tel jugement vous paraît-il justifié ?

J'ai essayé de regarder sur internet et tout ce que j'ai pu trouver c'est que en effet la comédie était autrefois considérée comme mineure surtout avant Molière. Genre auquel les théoriciens ne s’intéressent pas, et qui se trouve frappé d’infamie en raison du statut du rire, réprouvé par l’Église et la bonne société.
Mais rien ne m'explique pourquoi exactement la comédie était mineure, puis est-ce que je dois principalement parler de mineur par rapport à la tragédie ?

Je vous remercie d'avance.

La comédie est-elle un genre mineur ?

Bonjour (ou bonsoir),
Tout d’abord, sachez que j’apprécie vraiment ce que vous faites, ensuite, j'ai une dissertation à rendre pour le jeudi 15 février et je n’arrive pas à aboutir sur un bon plan.
Voici le sujet.

"Par rapport à la tragédie, la comédie a longtemps été considéré comme le genre mineur. Un tel jugement vous parait-il justifié ?"
(c'est dans le théâtre)
Pourquoi est-ce que j’envoie ce message aussi tard ? Car j’ai beaucoup beaucoup réfléchi sur le sujet et je n’ai pas abouti à grand-chose, voici ce que j’ai pour l’instant sur le sujet :

Je dois définir. les deux, notions.
La comédie n'a pas été considérée comme très "crédible" pendant longtemps, à l'inverse de la tragédie : ce qui explique, en partie seulement, pourquoi elle a été considérée comme "mineure".
De plus, je vais donner mon avis personnel ; avis qui doit être étoffé par des exemples concrets.
Je citerai quelques livres de littératures et de théâtre qui, bien entendu, devraient pouvoir m'orienter le sujet. Je vais me servir de critiques de l'époque. Critiques n'étant pas obligatoirement négatives mais qui se veulent constructives.
Je peux, à l'extrême limite, faire une sorte de "thèse, anti-thèse, synthèse" mais tout en ne sombrant pas dans la dissertation philosophique. Auquel cas, je serais sans aucun doute hors-sujet.
Je m'étendrai sur le fait que la grande différence entre la tragédie et la comédie (qui se ressemble pas mal finalement >>> meme origine,...) est la nature du héros... celui de la comédie est quelqu'un de navrant alors que celui de la tragédie est un vrai héros plein de courage (rien que là... on voit bien pourquoi la tragédie PARAIT supérieur a la comédie).
De plus, la tragédie impose plus de règles que la comédie (la règle des trois unités, même si celle-ci pouvait se retrouver dans la comeéie francaise, elle n'était pas obligatoire )... ça fait un peu plus "professionel" .
On peut aussi expliquer cela par le fait que la comédie amplifie toujours tout jusque parfois a en devenir grotesque (surtout pour les tragiques)... faire beaucoup de bruit pour peu de choses finalement.

Voilà ce sont mes idées que je n’arrive pas vraiment à développer. J'espere que, à 'inverse de sangsuelle j'aurai une réponse rapidement.
   
En tout cas merci à vous, bonne continuation !