1

Mes robes tout en soie

Bonjour,

J'aimerai avoir une confirmation sur une phrase avec l'emploi de "tout".
C'est une question que je n'ai pas trouve sur le forum (en tout cas pas avec cette formulation).
La phrase :

"J'ai des robes tout en soie."

est problematique donc.
Je suis aussi tente de l'ecrire "toutes en soie".
En effet, dans le dictionnaire j'ai trouve "cravates tout soie" avec tout non accorde.
Or, dans ma phrase, il y a "en" entre tout et soie et cela me perturbe, surtout a cause de la prononciation.
Un sujet sur le forum explique que "tout" devient "toute" si l'adjectif qui suit commence par une consonne et est feminin, or dans mon cas, c'est un peu different...

Merci pour vos eclaircicements.

Mes robes tout en soie

Bonjour.

Un sujet sur le forum explique que "tout" devient "toute" si l'adjectif qui suit commence par une consonne et est feminin

Ces robes sont tout en soie.
Eh bien, ici, le mot "en" qui suit commence par une voyelle...
Donc  l'adverbe tout (= entièrement) reste ici invariable. C'est conforme à la règle.
Chaque robe est entièrement en soie, sans mélange avec un autre tissu.

Si j'écrivais : "Ces robes sont toutes en soie", ce qui est possible aussi, le sens serait différent. Il ne s'agirait plus de l'adverbe, mais de l'adjectif indéfini toujours variable. Je voudrais dire "Toutes ces robes sont en soie, sans exception".
C'est-à-dire qu'aucune robe de l'ensemble ne serait faite d'un autre tissu.

3

Mes robes tout en soie

Bonjour Jehan,

Merci pour cette reponse.
En effet, les 2 ecritures sont possibles donc, mais je n'aurais pas su l'expliquer.

Merci beaucoup!

Mes robes tout en soie

Je dois donc écrire "Elles sont tout à vous" ?

Mes robes tout en soie

Tout dépend bien sûr de ce que tu veux dire.

Elles sont tout à vous. = Chacune d'elles est entièrement à vous.

Elles sont toutes à vous. = Il n'y en a pas une qui ne vous appartienne pas. Elles vous appartiennent toutes, sans exception.

6

Mes robes tout en soie

En effet Polaris, bonne question.
Et apres les explications de Jehan, l'emploi de "tout" ou "toutes" est devenu plus simple