1

Anthologie de poèmes sur la Tour Eiffel ou la Meuse

Bonjour à toutes et à tous
J'ai besoin de votre aide...

Mon professeur de Français nous a demandé de créer notre propre anthologie de poème. (Seules indications: 5à 8 poèmes, rédigez une préface, illustrez votre anthologie)

Face à ce sujet, j'ai deux problèmes:
- tout d'abord, je suis divisée entre deux fils conducteurs: la Meuse ou la Tour Eiffel (si vous avez une préférence, n'hésitez pas à me le soumettre), mais je pense choisir l'originalité avec la Meuse
- Mais là surgit mon second problème... je ne trouve pas beaucoup de poèmes sur la Meuse (juste Adieu la Meuse) et idem pour la tour Eiffel...

Si vous connaissez un quelconque poème sur ces deux sujets, ou des auteurs en faisant référence ou même des sites internet cela m'aiderai beaucoup

Merci aux personnes répondantes à ce besoin!

Minuscule

Anthologie de poèmes sur la Tour Eiffel ou la Meuse

Concernant la Tour Eiffel, François Coppée a écrit un poème qui lui est particulièrement hostile, "Sur la Tour Eiffel", il me semble. Mais je ne suis plus très sûre du titre 

3

Anthologie de poèmes sur la Tour Eiffel ou la Meuse

La meuse en temps que fleuve ou en temps que département? 

4

Anthologie de poèmes sur la Tour Eiffel ou la Meuse

Nellie: merci, mais je recherche des poèmes qui ne lui sont pas hostile...

Cessilou_nette, les deux, le département ne va pas sans le fleuve et vis-versa

en tout cas merci beaucoup!

Anthologie de poèmes sur la Tour Eiffel ou la Meuse

Pour ce qui est de la Tour Eiffel, tu as le célèbre poème qui ouvre Alcool "Bergère ô Tour Eiffel..."; tu as aussi un poème de Maurice Carême (à retrouver!)... et c'est bien diable si Hugo n'a pas commis quelques vers critiques envers cet ignoble monument qui enlaidit si bien Paris!

Anthologie de poèmes sur la Tour Eiffel ou la Meuse

Peut-être qu'Hugo a critiqué dans ses vers les premières idées naissantes à propos de la tour Effeil, mais il me semble que l'écrivain est mort en 1885 tandis que la Tour Eiffel a, je crois, été achevée en 1889...à vérifier