Khâgne LSH : lycée Malherbe (Caen), Jeanne d'Arc (Rouen) ou lycée parisien ?

Bonjour,

Je suis actuellement en HK AL dans une prépa de province. Ca se passe plutôt bien et j'aimerais poursuivre en Khagne LSH, spé anglais. A terme, je voudrais intégrer une bonne ecole de commerce.
Sur ce plan, je suis déterminée, mais le problème, c'est que je ne sais pas dans quel lycée aller ni comment choisir J'hésite entre 2 prepas de province : lycée Malherbe de Caen ? ou lycée Jeanne d'Arc de Rouen ?

Sinon il y a aussi les lycées parisiens (seuls les lycées Henri IV, Fénelon, V.Duruy, Chaptal, Condorcet, J.Ferry et Blomet proposent l'option anglais) ms j'ai assez peu d'infos là-dessus et c'est flou ds ma tete... Jme dis que si je vise les prepas les plus exigentes, peut-etre pourrais-je y arriver, mais à quel prix ? Je ne sais pas pourquoi, j'ai plus peur de la difficulté (relative à la prepa en elle-meme et à l'adaptation) en prépa parisienne qu'en province.

J'ai donc besoin de beaucoup d'infos/d'avis sur le niveau, l'enseignement, l'ambiance et le cadre de vie ds ces prépas. Peut etre que ça pourrait m'aider à choisir. N'hésitez pas à m'écrire !

Merci

2

Khâgne LSH : lycée Malherbe (Caen), Jeanne d'Arc (Rouen) ou lycée parisien ?

Salut,

Je ne pense pas pouvoir t'apporter beaucoup de réponses mais je suis moi même à la recherche d'infos similaires, étant dans un lycée parisien en HK qui ne propose pas, hélas, de spé anglais en khâgne...

Par contre, je peux te dire ce que les profs m'ont dit pour l'instant..., qu'Henri IV ou Fénelon pouvait s'avérer un choix dangereux pour des élèves qui n'ont pas été soumis au préalable au même niveau d'exigence de ces prépas, disons plutôt plébiscitée, et que de plus, ils recrutent assez peu. 

Par contre je pense que ton arrivée à Paris ne saurait être que bénéfique dans le cadre du concours, les bibliothèques sont agréables et fournies.... héhé... enfin, arrivée à Paris veut aussi dire changement brutal dans le mode de vie si tu résides encore avec ta famille, et je ne sais pas ce que ça peut donner pour commencer la khâgne.

Je me pose également la question de l'intégration dans ces khâgnes... il y a une bonne ambiance d'entraide dans ma classe, je trouverais ça dommage de la perdre pour une année si importante...

(désolée pour ce message pas vraiment utile)

Khâgne LSH : lycée Malherbe (Caen), Jeanne d'Arc (Rouen) ou lycée parisien ?

Pancake, si tu vises les écoles de commerce, je pense qu'il n'est pas nécessaire de demander des lycées comme H4 ou Fénelon, qui sont d'abord des "classes préparatoires à l'ENS".

Khâgne LSH : lycée Malherbe (Caen), Jeanne d'Arc (Rouen) ou lycée parisien ?

Aaaaaaaaaarg jai passé 20 min à taper un super long msg pr vous répondre ms ça m'a mis qu'il fallait que jme reconnecte pr accéder à la page ! BON ! Je recommence de mémorie

anaph0re_ : Non, ton message n'est pas inutile
Pour Paris je ne suis meme pas sure de véritablement vouloir y aller. Je ne connais pas la ville, et le cadre serait très différent (cout de la vie, environnement, etc..) je prends donc des "risques" si jamais j'y vais. Certaines personnes s'y adaptent, d'autres non, ce qui est normal, mais du coup, comme la question fait douter, ça m'empeche en quelque sorte de "m'engager" sur ce terrain.
En fait, je ne songeais pas du tout à Paris jusqu'à ce qu'une prof me demande "il faut viser haut, pourquoi excluer vous Paris?", ce qui impliquait donc que javais le niveau contrairement à ce que je pensais, mais bon...
Du coup, si je ne suis pas prete (psychologiquement) à aller ds une prépa "prestigieuse", je peux en viser d'autres qui sont plus abordables tt en restant bonne, mais alors, est ce que ca vaudrait vraiment le coup d'y aller ? Ca reviendrait au meme qu'une bonne prépa en province (ms avec un cadre different, et qui m'effaie plus), non ?
Voilà quelques questions que je me pose
Sinon, je suis à un certain lycée Claude Monet comme toi, ms au Havre L'avantage de ne pas avoir de Khagne ici, c'est que les profs ne peuvent pas essayer de nous garder et nous encouragent à aller plus loin qd on en est capable.
Pense-tu rester à Paris pr ta Khagne ?


Polo : oui ms étant donné qu'il y a la BEL maintenant, certaines ecoles recrutent en regardant les notes de l'ENS. C'est le cas des ecoles de commerce, meme si elles gardent leur épreuves spécifiques
Je voudrais donc quand meme un bon lycée, ms t'as raison, pas de necessité absolue d'aller à H4 ou Fenelon

5

Khâgne LSH : lycée Malherbe (Caen), Jeanne d'Arc (Rouen) ou lycée parisien ?

Au niveau du coût de la vie, le foyer des lycéennes vaut vraiment le coup (le coût de la pension complète et du logement défie les loyers parisiens de très loin...), et puis je ne saurais que conseiller Paris, c'est vraiment agréable au niveau de l'ouverture culturelle (même si je reconnais avoir peu de temps et faire un tout petit nombre d'expos... ) qui peut toujours servir, au delà d'être très agréables, pour les concours. Et puis, encore une fois, il y a plein de biblis, dont la BNF *_* (aka "la maison") qui me motive vraiment personnellement pour travailler. Je ne connais pas Le Havre donc je ne connais pas les endroits où tu travailles là bas, mais selon moi, un bon cadre fait beaucoup avancer les choses... après j'imagine que certains y accordent moins d'importance, mais s'il faut passer mes week-end dans un endroit clos, et bien j'aime autant apprécier l'endroit...

Je vais essayer de rentrer dans un autre lycée parisien type Chaptal ou Condorcet, je suis en train de me renseigner sur les modalités exactes mais il y a une sorte d'accord entre les lycées parisiens qui s'occupent de ces formalités et normalement je devrais trouver une place quelque part dans le coin... Enfin il faudrait tout d'abord passer en khâgne.

Khâgne LSH : lycée Malherbe (Caen), Jeanne d'Arc (Rouen) ou lycée parisien ?

Tu es donc en foyer cette année aussi ? Il y a pas mal de contraintes non ? Est-ce qu'on y est plus "autonome" qu'en internat ? Ca peut etre une alternative intelligente si on va à Paris étant donné les prix des loyers...
connaissais-tu dejà Paris à la base ? En tt cas tu sembles t'epanouir dans cette ville, et tant mieux

C'est vrai que je ne voyais pas les choses comme toi car je pensais davantage aux aspects négatifs du cadre de Paris mais ils concernent surtout la ville en elle-meme. Du coup je ne le voyais pas tellement comme un cadre "agréable" (j'ai peur de ne pas me sentir bien là-bas)
C'est justement parce que j'accorde de l'importance à cela que je ne me vois pas à Paris.
De plus, en réfléchissant, j'ai plus ou moins exclu le depart à Paris car je n'en vois plus l'utilité finalement. Je voudrais une très bonne prépa mais pas forcément une prestigieuse.

Si tu veux faire spé anglais, on m'a fortement déconseillé Condorcet parmi tous les lycées qui la proposent à Paris (sinon, c'est une bonne prépa)

Khâgne LSH : lycée Malherbe (Caen), Jeanne d'Arc (Rouen) ou lycée parisien ?

Bonsoir !

Je suis actuellement en Khâgne LSH au lycée Malherbe (Caen). C'est une bonne prépa, sans prétention mais avec un cadre de travail très agréable. Elle propose en outre la spé anglais. Si vous avez des questions, n'hésitez pas

Khâgne LSH : lycée Malherbe (Caen), Jeanne d'Arc (Rouen) ou lycée parisien ?

Merci Lizzie

Connais-tu à peu près le programme de la spé anglais ? Le niveau est-il beaucoup plus élevé qu'en HK ?
Etant donné que tu as fait HK et Kh dans ce lycée, as-tu perçu une grande différence de niveau entre les 2 classes ?


En fait j'aimerais bien avoir des infos sur la sélectivité (s'il y en a) entre Malherbe et Jeanne d'Arc de Rouen mais je ne sais pas comment... Y a t-il des profs (ou des non profs) qui seraient informés la-dessus ?
Une de mes profs m'a dit que Malherbe lui semblait plus sélectif car il y a de tps en tps des admis à l'ENS pr les Khagnes (mais pas seulement) De plus, il semble mieux classé au niveau national (mais en meme temps il y a beaucoup plus de prépas et des classes * qui font peut-être monter les stats). Qu'en pensez-vs ?

Khâgne LSH : lycée Malherbe (Caen), Jeanne d'Arc (Rouen) ou lycée parisien ?

Re-bonjour

Comme je ne suis pas en spé anglais ce n'est pas facile pour moi d'évaluer le niveau. Cependant, je sais qu'il y a de nombreuses colles en littérature, voc, grammaire et presse (une dizaine je pense). Il me semble qu'ils ont autour de 3 chapitres de voc à apprendre par mois (in Le Robert & Collins). Volume horaire = 12 h  dont 2 de civilisation (préparation à l'oral) avec une prof différente. 5 ou 6 vendredi après-midi dans l'année sont consacrés à des DS de thèmes. L'exercice propre à la spé (thème) impose une rigueur et une maîtrise autant en grammaire qu'au niveau du lexique qui n'ont rien à voir avec ce qui peut être fait en HK à mon sens (je suis aussi en spé LV). Je passe pas mal d'heures à apprendre du voc...

La différence de niveau (exceptée la spé) n'est pas flagrante. Etrangement, je trouve que l'on "subie" beaucoup moins qu'en HK, peut être parce qu'on est plus organisée, qu'on a déjà acquis une bonne méthode de travail. Cela dépend aussi des concours que tu vises, certains demandent de préparer par soi-même.

Comme je ne connais pas la prépa de Rouen, je ne peux pas t'aider mais je connais des gens qui viennent de cette ville donc je pourrais me renseigner.

En effet, il y a parfois des admis et admissibles en KH LSH. Ne visant pas l'ENS, je n'ai absolument aucune d'idée de son classement au niveau national

Khâgne LSH : lycée Malherbe (Caen), Jeanne d'Arc (Rouen) ou lycée parisien ?

En khâgne d'anglais Lyon, il y a :
- 3h de tronc commun (version et commentaire)
- 7h d'option qui permettent de faire du thème littéraire (épreuve à l'écrit), du commentaire d'article de presse anglo-saxonne (épreuve à l'oral), de la littérature (3 livres au programme, épreuve à l'oral).

On avait 3 colles d'étude d'articles de presse dans l'année, aucune de littérature (pas le budget nécessaire...).

Dans mon lycée, on découpait les heures comme cela pour l'option :
2h de littérature
2h de presse      } jusqu'à l'écrit
3h de thème

Et ensuite, après l'écrit, que de la littérature et de la presse.

Pendant les heures d'étude d'articles de presse, on voyait aussi quelques règles de base de phonologie anglaise (prononciation), non seulement pour préparer l'entrée en L3 (que ce soit à l'ENS de Lyon ou en Université), mais aussi et surtout pour préparer le concours ! Le jury mentionne souvent des prononciations approximatives et des déplacements d'accents fâcheux, etc. Bien soigner sa prononciation, c'est gagner quelques précieux points à l'oral.