21

Changer de prépa, de l'hypokhâgne à la khâgne

Merci pour l'éclaircissement concernant Fenelon. Viser les deux autres lycées a donc peu de chance d'aboutir ?

Changer de prépa, de l'hypokhâgne à la khâgne

Si, c'est jouable. Essaie au second trimestre de maintenir ton classement voire d'augmenter un peu certaines de tes moyennes.

23

Changer de prépa, de l'hypokhâgne à la khâgne

Tu ne perds rien à faire une demande!

Changer de prépa, de l'hypokhâgne à la khâgne

Je n'ai pas la moindre idée des chances d'obtenir LLG et H4, mais comme je l'ai dit, et comme ça a été répété : il faut tenter !

25

Changer de prépa, de l'hypokhâgne à la khâgne

A ma connaissance, les khâgnes du lycée H4 reçoivent surtout des élèves extérieurs déjà khâgneux, donc qui viennent khûber à H4. Et le phénomène est assez ample, qui porte les classes à plus de 60 éléments.
Cependant, il arrive que des hypokhâgneux de l'extérieur soient admis en khâgne à H4 : et pour cela, je dirais qu'il faut sans doute un dossier non seulement bon, homogène, mais aussi qui laisse espérer une progression, voire une issue heureuse en fin de khâgne (sinon, quel intérêt pour le lycée ?). Ainsi, on peut imaginer que seraient admis les hypokhâgneux dont les professeurs mettraient en avant dans le dossier de bonnes perspectives de réussite aux concours (il y a des formules pour cela comme ... "prometteur") et sous-entendraient non seulement la compatibilité de l'élève avec un environnement stimulant, mais même le besoin d'un tel environnement (pour donner toute sa mesure, blabla)... Bref, ce sont des remarques de bon sens qui s'appuient sur ce que l'on entend, ici ou là. Tentez donc.

26

Changer de prépa, de l'hypokhâgne à la khâgne

Bonjour à tous,

Je ne sais pas si il y a déjà un sujet à ce propos, mais je suis actuellement en hypokhâgne dans un "petit" lycée de province (Clemenceau à Nantes) et j'aimerais faire ma khâgne à Chateaubriand.
Apparemment le dossier pour la khâgne ne se constitue qu'après le second conseil de classe (ce qui signifie en juin dans mon cas !), et je trouve que c'est un peu tardif, sachant que la procédure post-bac est bouclée en avril pour les terminales...

J'ai un peu peur d'arriver après la bataille, alors quelqu'un dans le même cas ou qui serait au courant de ce genre de procédures pourrait-il me confirmer l'information ?

Merci d'avance 

27

Changer de prépa, de l'hypokhâgne à la khâgne

1) Il y a bien un sujet; cherche un peu et tu trouveras des informations.
2) Le dossier pour changer d'établissement entre les deux années se fait bien après le second conseil de classe, pas d'inquiétude à avoir.

Edit : merci d'avoir déplacé!

28

Changer de prépa, de l'hypokhâgne à la khâgne

Bonjour ; je me permets de remonter le sujet pour poser une question concernant l'envoi des dossiers.

Sur mes bulletins ne figurent pas les classements aux deux CB (où j'ai terminé deux fois premier), et je crains que cela nuise à mes candidatures. Pensez-vous que les seuls dossiers suffisent ou bien qu'une lettre de motivation (avec, en plus des "motivations", les résultats aux cb) puisse être appréciable ? J'ai trouvé assez peu d'informations, je me tourne donc vers vous ; de plus, je dois m'y prendre très bientôt.
Question subsidiaire assez peu importante (mais je ne sais où la poser) : puis-je, tout en demandant la spé philo, garder deux langues anciennes ?

Merci d'avance.

Changer de prépa, de l'hypokhâgne à la khâgne

Bonjour,
Ma question diffère un peu des vôtres...
Admise en hypokhâgne à Henri IV, je voudrais savoir si quelqu'un sait quelle est la proportion (approximative) d'hypokhâgneux qui restent en khâgne dans ce lycée? Ou en d'autres mots, est-ce que "l'écrémage" à l'issue de la LS est énorme ou pas.
merci

Changer de prépa, de l'hypokhâgne à la khâgne

@Allice

Tout d'abord bienvenue à HIV. C'est vraiment un peu tôt pour penser à ce genre de choses...  Et les chiffres qu'on pourra vous donner varient d'une année et d'une classe sur l'autre, car c'est à peu près au cas par cas (pas de moyenne minimum par exemple). Disons que le dernier cinquième de la classe (sans compter ceux qui l'ont quittée au cours de l'année) peut se poser légitimement la question de l'intérêt de rester - certains s'orientent vers une autre formation, certains vers une khâgne dont ils pensent qu'elle leur conviendra mieux, certains souhaitent rester à HIV. Ces derniers sont généralement autorisés à rester, mais ce n'est effectivement pas toujours le cas (je dirais entre un et trois ou quatre par classe, pas plus). Cela peut aussi être conditionné au choix d'une certaine filière (Ulm / Lyon) voire option de spécialité, par exemple, lorsque les résultats sont hétérogènes d'une matière à l'autre. Les élèves qui quittent Henri IV de cette manière (qu'on peut appeler "écrémage" en effet, mais c'est finalement une petite fraction des cas) se voient en général proposer une solution dans un autre lycée.
Bien cordialement et bonne rentrée