Différence entre "une photo de chat" / "une photo d'un chat"

Bonjour

Quelle différence faut-il voir entre "une photo d'un chat" et "une photo de chat" ?

Dans "une photo de chat", a-t-on affaire à un complément de caractérisation non actualisé (comme dans "un couteau de boucher") ? Ce n'est pas mon avis car le chat (qui figure sur la photo) existe bel et bien.

Les deux tournures "une photo de chat" et "une photo d'un chat" sont - elles strictement équivalentes ?

Merci d'avance aux experts qui pourront me répondre.

Différence entre "une photo de chat" / "une photo d'un chat"

"Une photo de chat" sert bien à caractériser la photo en précisant son sujet : ce n'est ni une photo de fleur, ni  une photo de paysage, ni une photo d'enfant, ni un autre sujet. L'existence réelle du chat précis qui est sur la photo n'a pas plus d'importance que pour "un dessin de chat", par exemple.

"Une photo d'un chat" a un sens très proche, me semble-t-il...
J'ai du mal à faire le distinguo.
Attends d'autres avis.

Différence entre "une photo de chat" / "une photo d'un chat"

J'ai cependant l'impression que dans "une photo de chat", le nom "chat" est davantage actualisé que dans "une démarche de chat", par exemple. Mais je me trompe peut-être.

Ce qui est certain, c'est que la formule "une photo d'un chat" (où le nom "chat" est clairement actualisé) s'emploie peu, même si la formulation est correcte.

En revanche, si nous considérons maintenant "une photo de chats" , "chats" au pluriel, le nom "chats" n'est-il pas incontestablement actualisé,  "une photo de chats" équivalant à "une photo de (des) chats" (par la règle de non-cacophonie) ?

Différence entre "une photo de chat" / "une photo d'un chat"

A mon humble avis, "une photo de chat" est la photo d'un chat en tant que représentant de l'espèce; "une photo d'un chat", par contre suppose une plus grande individualisation de l'animal, bien qu'on ne donne pas de précisions à son propos : il s'agit d'un individu et non d'un représentant de l'espèce.

5

Différence entre "une photo de chat" / "une photo d'un chat"

Une photo de chat est tout bonnement une expression incorrecte, car ici la préposition qualifie la photo. Ce qui équivaut à énoncer : une photo de chat comme on énoncerait : une photo de m****. La photo d'un chat est la seule correcte parmi les deux. L'article indéfini qui précède le chat est prioritaire par rapport à l'article qui précède la photo. Si l'article est indéfini, comme ici, alors on utilise l'article défini pour désigner la photo, qu'on ne nomme pas pour elle-même, mais seulement en tant qu'elle est le support visuel sur lequel on peut voir un chat.

Bref, la question à poser d'abord consiste à se demander de quoi on parle, quel est le thème principal ? Parle-t-on d'un chat ? Alors, s'il se trouve que ce chat particulier est visible sur une photo, on ne dira pas une photo de chat ; mais la photo d'un chat. Si le thème porte sur une photo, et s'il se trouve que cette photo représente un chat, eh bien ! on dit, par exemple : j'ai une photo sur laquelle on peut voir un chat..., etc.

Différence entre "une photo de chat" / "une photo d'un chat"

Avez-vous des références grammaticales pour rejeter "une photo de chat" ?
Il s'agit d'un complément de caractérisation :

Absence de l’article
586
En rapport avec certaines fonctions syntaxiques.
(...)
d) Les noms compléments de noms.
L’article est absent d’ordinaire dans les compléments de caractérisation (§ 348, c) :
Une table de (ou en : cf. § 355, a, 1°) marbre, un poète de génie, un adverbe de lieu, une besogne de débutant, un chien de berger (comp. le chien du berger), la gravure sur verre, une mesure de longueur, les transports par eau, etc.

(Grevisse, 14e édition)

Et si on parle d'un chat identifié, on dira la/une photo du chat...

7

Différence entre "une photo de chat" / "une photo d'un chat"

Une photo du chat, en effet, pas de chat. Le deuxième n'est pas, ici, l'équivalent du premier. Quant à la caractérisation, c'est une illusion ici. Il n'y a pas de caractérisation possible de la photo par un chat, lesquels n'entretiennent aucun rapport logique (tandis que parmi les adverbes, il y a nécessairement un adverbe de lieu ; parmi les poètes, des bons, des moins bons, et des génies, etc., etc., etc.) Le problème est de savoir à quelles conditions utiliser, dans une même proposition, un article défini et un article indéfini.

Différence entre "une photo de chat" / "une photo d'un chat"

Ma seconde remarque concernait la deuxième partie de votre raisonnement, que je n‘ai donc sans doute pas comprise.
Si vous ne considérez pas que dans photo de chat il s’agit d’un complément de caractérisation, dans quel type de complément de nom le classez-vous ?
Je ne comprends pas quel problème il y a à mélanger les différents types d'articles dans une même proposition. 
Et j’attends toujours des références...

Différence entre "une photo de chat" / "une photo d'un chat"

Une photo de chat n'est absolument pas incorrect, de même qu'un portrait de vedette ou qu'une dent de lion

10

Différence entre "une photo de chat" / "une photo d'un chat"

Bonjour à tous

je viens de prendre connaissance de la réponse faite par hemicycliste  et je suis d'accord avec la thèse qu'il défend.

"une démarche de chat" a en effet un sens, dans la mesure où le chat (le nom dans son sens générique, l'animal en général, l'espèce) est caractérisé par une démarche bien précise.

En revanche, le syntagme "une photo de chat" , calqué sur le même modèle de structure grammaticale, n'aurait, lui, aucun sens, puisqu'il n'existe aucune relation générale entre une photo et le chat générique. A contrario, une "dent de chat" a un sens, puisque chaque chat possède des dents.

De ce point de vue, je suis donc d'accord avec hemicycliste : la "photo de chat" ne relève pas à mes yeux de la structure du complément de caractérisation non actualisé.

Ce que je n'affirme pas, c'est le caractère incorrect de la "photo de chat". J'observe que, dans le langage courant, tout le monde dit "une photo de chat" et non pas "une photo du chat" ou "la photo d'un chat". Mais peut-être s'agit-il là d'un abus consacré par l'usage ?

Quoi qu'il en soit,  ce qui m'a poussé à lancer cette discussion, c'est la certitude intuitive que dans "une photo de chat", le nom "chat" est implicitement actualisé.

Au plaisir de vous lire.