1

Entrer sur dossier à l'ENS après une licence pluridisciplinaire

Bonjour à tous!

Je m'appelle Marie, j'ai 20 ans et je suis en troisième année de lettres et arts à l'université Paris 7 (Diderot). Plusieurs personnes autour de moi pensent que je pourrais être prise sur dossier à l'ENS, mais j'aimerais vous soumettre mon cas car je n'en suis pas sûre du tout et j'aimerais savoir si cela vaut la peine de le tenter 

J'ai eu le bac littéraire avec mention bien (très bien loupée de quelques dixièmes...), et j'ai refusé d'aller en khâgne car je voulais étudier des matières artistiques et notamment le cinéma.
Le parcours que je suis donc actuellement est pluridisciplinaire. Il s'agit d'une licence de lettres et arts spécialisée en théâtre et en cinéma. Concrètement, je suis des cours de littérature (histoire, analyse, théorie littéraire, stylistique et littérature comparée), d'esthétique (avec des professeurs assez renommés et, cette année, un professeur de l'ENS), d'histoire de l'art, de sémiologie, d'ethnopoétique, de théâtre (histoire de la mise en scène, dramaturgie comparée, pratique du travail de metteur en scène), de cinéma (histoire, réflexion critique et analyse filmique) et d'anglais (cours sur la littérature fantastique anglophone). J'ai également pris et validé des UE libres diverses: philosophie politique, atelier d'écriture, latin et étude de la Bible. C'est donc une formation très variée qui touche à de nombreux domaines!
J'ai validé mes semestres sans problème avec environ 14 de moyenne, sans me tuer à la tâche et en ne travaillant pas au maximum de mes capacités.

Du point de vue extrascolaire, j'ai fait 7 ans de théâtre en conservatoire, ainsi que du violon (pendant 6 ans), de la danse (pendant 14 ans), et actuellement du chant depuis deux ans (j'ai notamment un groupe dans lequel j'écris des paroles et compose des mélodies vocales). J'ai également remporté le prix du public au concours national d'éloquence organisé par le Lion's Club en 2008, et j'ai publié quelques textes dans des recueils de nouvelles et des revues.
J'ai aussi un diplôme d'allemand (une certification, mais je ne me souviens plus du niveau exact). Je me permets de mentionner tout ceci en raison des "profils atypiques" qui sont mentionnés dans le forum à plusieurs reprises!

Voici donc la description de mon parcours, pardonnez-moi de la longueur mais j'ai essayé de détailler pour vous donner une idée un peu plus précise.

Je vous remercie par avance de l'attention que vous prêterez à ma question et vous souhaite à tous une excellente fin de semaine! 

Entrer sur dossier à l'ENS après une licence pluridisciplinaire

Vu ta licence, tu pourrais postuler aux départements "Littérature et langages" (LILA) et "Histoire et théorie des arts" puisqu'on peut postuler pour deux départements.
Par contre, je ne sais pas ce qu'en pensera Arthur, mais ce serait bien d'avoir plus de 14 de moyenne. Ton profil est certes très varié, mais il vaut mieux donner l'impression qu'on "domine" les matières (un bon écart avec les moyennes des autres étudiants est plus significatif qu'une bonne moyenne, sans être excellente, obtenue sans de trop grands efforts). Donc essaie d'avoir une très bonne moyenne ce semestre (si tu n'as pas encore eu tes résultats) et au second semestre. Personnellement j'ai été prise sur dossier à l'ENS avec 17 de moyenne à l'année en L3.
Je ne suis pas sûre qu'il soit utile de mentionner toutes tes distinctions et pratiques artistiques. A vrai dire, j'imagine que le département d'histoire de l'art comprend nombre d'étudiants musiciens etc., et que plus largement l'ENS recherche des profils déjà excellents. Mais si ton projet de recherche est lié à ces pratiques, tu les mentionneras évidemment.
Ce qui fait le plus, sans doute, de ton dossier c'est la pluridisciplinarité de ta licence puisque, comme tu le sais peut-être déjà, les gens à l'ENS peuvent (et doivent) suivre des cours dans plusieurs disciplines. Il faudrait donc déjà commencer à réfléchir à un projet qui soit cohérent avec ces différentes matières. Réfléchis à ce que l'ENS pourrait t'apporter en termes de cours, en plus de ton parcours à la fac en parallèle (master etc.).
Pour parler plus spécialement du recrutement dans le LILA, tu dois d'abord envoyer un dossier avec tes relevés de notes, ton classement dans chaque matière (si tu le connais à peu près), une lettre de motivation (soigne-la bien en précisant ta formation, ce que tu souhaites faire à l'ENS), un projet de recherche, un peu de paperasse. Si tu peux obtenir une ou deux lettre(s) de recommandation élogieuses, n'hésite pas à les joindre au dossier.
Si ton dossier est retenu, tu seras alors convoquée pour une journée de sélection début septembre qui comprend (pour ce département hein, les modalités changent d'un département à l'autre) :
- un écrit de 2h (commentaire de texte sous forme libre) Cette année c'était du... Proust. Très original, n'est-ce pas ? 
- un oral de 20 minutes, voire plus, face à un jury (5 profs du département pour la littérature générale) où tu exposes d'abord ton parcours et tes motivations (projet de mémoire en particulier, cours que tu aimerais suivre). Un entretien permet de préciser les choses. Par contre, attends-toi à ce qu'ils te demandent pourquoi tu n'es pas allée en khâgne, ils m'avaient titillée avec ça.
Tu seras prévenue de leur décision quelques jours plus tard. Et la rentrée a lieu presque dans la foulée. 

Bref, essaie d'augmenter ta moyenne et de réfléchir déjà à tes projets de recherche / carrière afin de mieux mettre en valeur ton dossier. 

Entrer sur dossier à l'ENS après une licence pluridisciplinaire

Polo a écrit :

Par contre, attends-toi à ce qu'ils te demandent pourquoi tu n'es pas allée en khâgne, ils m'avaient titillée avec ça.

Je pense que cette remarque était liée à ton propre parcours, la sélection des EAPD à l'ENS ne pratique aucune discrimination entre anciens élèves de CPGE et de l'Université (ces derniers étant même sans doute préférés à niveau égal).

Eccentric a écrit :

Je m'appelle Marie, j'ai 20 ans et je suis en troisième année de lettres et arts à l'université Paris 7 (Diderot). Plusieurs personnes autour de moi pensent que je pourrais être prise sur dossier à l'ENS, mais j'aimerais vous soumettre mon cas car je n'en suis pas sûre du tout et j'aimerais savoir si cela vaut la peine de le tenter. […]

Je partage l'insistance de Polo sur le niveau général qui gagnerait à être un peu plus élevé (mais qui ne vous empêche certainement pas de postuler), et surtout sur le projet de recherche. Je ne suis pas sûr en revanche que la "pluridisciplinarité" soit un réel atout pour être admis au diplôme de l'école, pour une raison simple : elle se trouve déjà ailleurs, dans le concours A/L notamment, et les deux recrutements ne se veulent pas concurrents mais complémentaires. Le profil des étudiants recherchés est davantage celui de spécialistes. Or tel que vous le présentez, votre dossier semble un peu "partir dans tous les sens" (cf. les UE libres par exemple) ; profitez du temps qui vous reste pour choisir réellement une spécialité de master (cela vous est nécessaire de toute façon, ENS ou pas ENS) et donner plus de cohérence à votre dossier.

Bien cordialement,

Entrer sur dossier à l'ENS après une licence pluridisciplinaire

Arthur a écrit :
Polo a écrit :

Par contre, attends-toi à ce qu'ils te demandent pourquoi tu n'es pas allée en khâgne, ils m'avaient titillée avec ça.

Je pense que cette remarque était liée à ton propre parcours, la sélection des EAPD à l'ENS ne pratique aucune discrimination entre anciens élèves de CPGE et de l'Université (ces derniers étant même sans doute préférés à niveau égal).

Je n'ai jamais précisé au jury que j'avais fait à peine 2 mois et demi de khâgne, j'ai préféré dire que j'avais arrêté la prépa en fin d'hypokhâgne pour ne pas avoir à étaler les raisons personnelles qui m'ont poussée à quitter HIV.
Comme Eccentric a juste fait une hypokhâgne*, il se peut quand même qu'on lui demande pourquoi elle n'est pas allée en khâgne, en spé histoire de l'art ou ciné par exemple. Mais ce n'est en rien discriminant si le dossier se tient.

*A moins qu'Eccentric ne veuille dire par "khâgne" une prépa littéraire.

5

Entrer sur dossier à l'ENS après une licence pluridisciplinaire

Je vous remercie beaucoup pour toutes vos réponses!

Je vais tenter de suivre vos conseils et d'améliorer mon niveau au prochain semestre! C'est cependant assez difficile car beaucoup de mes professeurs avouent déjà ne noter que sur 15.
Je confesse également que je pourrais avoir de meilleurs résultats en étant moins provocatrice dans les devoirs que je rends... 

Pour le projet personnel j'ai déjà des idées mais elles sont encore un peu vagues, je vais commencer à y réfléchir plus précisément. Mais j'aimerais en tous cas travailler sur l'influence de la culture celtique, soit dans la littérature soit dans l'art pictural (le choix est ici difficile tant les deux m'intéressent!).


*A moins qu'Eccentric ne veuille dire par "khâgne" une prépa littéraire.

Oui pardon il s'agit d'une erreur, je n'ai pas fait non plus d'hypokhâgne, la fatigue due à l'heure tardive de mon message m'a fait oublier le "hypo" 
J'avais refusé car je voulais au départ entrer dans une licence purement de cinéma (j'ai finalement choisi lettres et arts pour avoir une formation plus générale), et aussi car certains soucis personnels et familiaux me laissaient penser que je ne pourrais peut-être pas assumer la charge de travail requise dans une prépa. J'avais également peur du "formatage" dont beaucoup d'élèves de prépa se plaignent, car j'ai toujours eu un esprit de contradiction assez fort et un certain goût pour la provocation.

J'ai une autre question, quelle est la différence exactement entre l'ENS Paris et l'ENS Lyon, en dehors de l'emplacement?

Merci encore pour l'attention que vous avez porté à mes questionnements et vos réponses constructives 

6

Entrer sur dossier à l'ENS après une licence pluridisciplinaire

Non mais tout le monde sait que l'ENS Lyon c'est mieux. 

Blague à part, je vois deux types de différences :

1) L'ENS Ulm est majoritairement axée sur la recherche et des parcours hors-université alors que l'ENS Lyon, bien qu'elle soit également axée sur la recherche, a une tendance plus grande à la question de l'enseignement. Ainsi, le statut de l'agrégation n'est pas le même dans les deux établissements, le premier y accordant une importance toute relative alors que le second considère que c'est un élément important du cursus. Cela dit, pour les auditeurs, c'est un peu différent.

2) Les différences entre départements. Ainsi, le niveau en lettres classiques est plus élevé à Ulm qu'à Lyon, mais dans les disciplines artistiques je pense qu'il vaut mieux venir à l'ENS de Lyon. Il faut donc se renseigner département par département...

7

Entrer sur dossier à l'ENS après une licence pluridisciplinaire

Merci beaucoup pour l'explication! 

Les lettres classiques n'étant pas mon domaine favori, je ferais certainement bien de tenter Lyon! Beaucoup de masters y sont proposés d'après leur site, je vais aller me renseigner

8

Entrer sur dossier à l'ENS après une licence pluridisciplinaire

Non, mais ça ne veut pas dire que ceux qui sont mauvais en lettres classiques feraient mieux d'aller à l'ENS de Lyon ! 

Je voulais dire que selon le domaine dans lequel on travaille, une des deux ENS vaut mieux que l'autre ; en géographie, en arts et en langues, il est assez net que l'ENS de Lyon se débrouille plutôt bien, par exemple.

Entrer sur dossier à l'ENS après une licence pluridisciplinaire

Voyez aussi en fonction de l'offre d'autres établissements (directeur de recherche, universités, activités artistiques) des deux agglomérations, puisque vous ne suivrez pas tout votre cursus dans une ENS (loin de là, pour Ulm).