1

Le langage théâtral s'adresse aux sens au lieu de s'adresser d'abord à l'esprit comme le langage de la parole

D'abord, j'avoue que j'ai trouvé ce forum en fouinant sur des sites de dissertations.
Ensuite, je suis surprise de trouver un forum aussi complet ! C'est impressionnant de voir la description détaillée de vos méthodes de travail. Merci de votre aide en tous cas.
( On se présente sur ce forum ou pas ? )

J'ai une dissertation à rendre sur le thème suivant : "Le langage théâtral s'adresse aux sens au lieu de s'adresser d'abord à l'esprit comme le langage de la parole.", écrit Antonin Artaud dans Le Théâtre et son double.

J'ai compris qu'il fallait opposer le lecteur au spectateur donc la lecture à la représentation théâtrale.

Mais je ne me contenterai pas d'un plan ' oui et non '

Pensez-vous que je serais dans le sujet, si je parlais dans une première partie de la lecture, qu'elle permet de créer un environnement propre à chaque individu, qu'elle s'adresse au contraire à l'esprit vu que chaque personne s'invente un décor...

Dans ma deuxième partie je pensais parler de la représentation, qu'elle est effectivement plus destinée aux sens vu que l'on entend les personnages, on voit leur jeu, etc.

Dans une troisième partie je voudrais aborder le style vu que je voudrais expliquer qu'il est bien de lire une oeuvre et se l'imaginer et que l'auteur peut avoir différents talents pour faire 'rêver' le lecteur (je pense à Edmond Rostand)

J'ai quand même l'impression que je suis trop 'contre ' l'auteur ou peut-être même hors sujet...

Le langage théâtral s'adresse aux sens au lieu de s'adresser d'abord à l'esprit comme le langage de la parole

Je crois que ton sujet essemble un peu au mien (Citation: "Il est des pièces qui sont plus à lire qu'à voir").
Je pense que le meilleur plan est "Thèse Antithèse synthèse" sans pour autant trop opposer le I et le II va voir mon plan, dis moi ce que t'en pense, et si tu as des suggestions, je les accueille avec joie.