Emploi du plus-que-parfait

Bonjour, dans le message précédent délisa avait écrit :"j'avais mal lu ! je n'avais pas vu le verbe devoir ".
j'ai l'impression qu'il faut dire :" j'ai mal lu ! je n'ai pas vu le verbe devoir " , pourriez vous me clarifier ce point

sincères salutations

Emploi du plus-que-parfait

Emploi normal du plus-que-parfait.
Deux faits passés (mal lire, ne pas voir) ayant eu lieu avant un autre fait passé implicite ( rédiger le message-réponse).

Emploi du plus-que-parfait

ah!  je vous remercie monsieur

Emploi du plus-que-parfait

Bonjour à vous,

J'ai lu les phrases suivantes:

Ce rachat avait contraint le français à s’endetter fortement, au moment où il était malmené sur ses marchés. Pour sauver son bilan, Alstom a prévu d’introduire en Bourse sa filiale de transport. Mais les experts jugent cette opération insuffisante. Comme un sinistre présage,l’agenceStandard & Poor’s a d’ailleurs abaissé jeudi d’un cran lanotationd’Alstom,pointantl’atonie des marchés européens pour encore plusieurs années.

Dans la première phrase, "avait contraint" est une action avant "était malmené"???
Pourquoi on utilise le plus-que-parfait dans la proposition principale, mais l'imparfait dans la subordonnée?
Une autre question: pourquoi "marchés" est à la forme plurielle? Cela signifie plusieurs marchés, par exmeple, le marché européen, le marché chinois etc.

En attentant votre réponse!

Merci d'avance.

15

Emploi du plus-que-parfait

Pour le temps des verbes, je n'ai pas d'avis.

Pour ce qui est de "marchés" l'article suivant me semble pertinent (marché/marchés). https://fr.wikipedia.org/wiki/March%C3% … rch.C3.A9s

Alstom vend ses TGV et autres fabrications dans le domaine nucléaire ailleurs qu'en France. Ces ventes deviennent plus difficiles du fait d'une concurrence exacerbée, même sur le marché français.
On parle couramment des "marchés à l’exportation" par exemple. l’expression n'est jamais au singulier. En tout cas je ne l'ai jamais entendue.

Emploi du plus-que-parfait

Merci de votre réponse.
On pourrait attendre la réponse des autres internautes.

17

Emploi du plus-que-parfait

Je vous invite à parcourir cette discussion. http://forum.wordreference.com/showthread.php?t=1745996
Elle indique notamment que la locution "au moment où" introduit une idée de simultanéité qui s'affranchirait quelque peu, si j'ai bien compris, de la concordance des temps habituelles. Je suis curieux de savoir ce qu'en penseront les pro de ce forum.
En attendant, il semble difficile de situer la phrase qui nous occupe dans ce tableau ci : http://www.connectigramme.com/concordan … yframe.htm

Pour ma part, je ne comprends pas la présence de la virgule dans la phrase. Elle ne figure jamais dans toutes les phrases vues avec cette locution.

Pas possible ! Aucun pro n'a d'avis sur la concordance des temps de la phrase proposée ?

Emploi du plus-que-parfait

Ce rachat avait contraint le français à s’endetter fortement, au moment où il était malmené sur ses marchés.
Votre deuxième lien n'évoque nullement le cas des subordonnées temporelles.
Tous les cas de figure n'y sont pas.
Le premier lien, en revanche, nous met sur une piste.
L'imparfait exprime un état d'arrière-plan, c'est un imparfait  à valeur descriptive, un état passé d'une durée indéterminée.

19

Emploi du plus-que-parfait

Ce qui interpelle notre amie, autant que moi-même, c'est le plus que parfait dans la principale, qui indique une antériorité à la subordonnée alors qu'on se trouve en présence d'une locution évoquant une simultanéité.

Dans ce lien, qui n'est peut-être pas le plus complet sur la question, mais sans doute celui qui s'approche le plus de notre problème, on voit au chapitre simultanéité l'emploi du plus que parfait dans la subordonnée avec l'imparfait dans la principale mais pas l'inverse : http://www.patenotte.name/Aix/Ecriture/ … cquand.htm

Est-ce que cette foutue virgule que je n'ai rencontrée dans aucune autre phrase avec la locution "au moment où" peut avoir une quelconque incidence ?

Emploi du plus-que-parfait

Le plus-que-parfait n'exprime pas forcément une antériorité par rapport à un imparfait, mais dans un récit au passé, il exprime simplement une action achevée, accomplie.
Ce qui n'est pas incompatible avec un CC décrivant le cadre à l'intérieur duquel l'action s'est accomplie.
Au moment où, suivi d'un imparfait exprimant un état qui dure, n'indique pas ici un moment précis.