1

Suisse - France : venir étudier à l'ENS

Bonjour,

Je suis actuellement étudiant en L3 à l'Université de Lausanne (Suisse), en psychologie et sciences humaines. Mon rêve, c'est de proposer ma candidature à l'ENS de Lyon (rentrée sur dossier pour le niveau M1). Mais les informations que j'ai pu trouver sont insuffisantes, pour moi qui ne connaît pas bien le système français... Aussi j'aurais besoin de l'avis des membres éclairés de ce forum (sur lequel je tente de me renseigner depuis un moment). Savez-vous si les critères de sélection sont plus élevés pour les étudiants étrangers ? De plus, j'aimerais changer de filière pour commencer un master en histoire de la philosophie. En effet, la formation à Lausanne en psychologie forme avant tout des praticiens, or je ne suis intéressé que par une chose, l'épistémologie (des sciences en général, plus particulièrement de la psychologie), et toute la philosophie française en général. Pour palier ceci, j'ai ajouté à mon cursus environ 40 crédits ECTS de cours de philosophie, dans lesquels j'excelle. Seul problème : ces cours (et leurs résultats) seront ajoutés dans mon dossier académique, mais je ne recevrai aucun papier à la fin de l'année qui stipulera que j'ai effectivement fait de la philosophie. Ma moyenne générale se situe autour de 5, ce qui correspond à un 16/17 chez vous, tout en sachant que (c'est toujours la même chose) je suis très bon dans la plupart de toutes les branches mais quelques-unes me descendent un peu. Mais en ce qui concerne la philosophie, ce n'est pas le cas. Je sais qu'il faut proposer un projet de thèse d'emblée, et je pense poursuivre dans la lancée d'un petit écrit sur lequel je travaille, qui examine la question de l'inconscient dans la philosophie et la psychologie modernes.

Enfin, tout cela est très compliqué... Mais pensez-vous que j'aie quelque chance d'être reçu pour ces deux années de master ?


Merci d'avance !

Suisse - France : venir étudier à l'ENS

Bonjour,

A première vue, vous semblez en avoir le niveau académique. Le fait d'être étranger ne génère pas de discrimination ou différence particulière (surtout que vous êtes ressortissant de l'EEE...). Vos compétences en philosophie peuvent être aisément attestées par une lettre de recommandation. Je ne peux pas vous dire grand-chose de plus, postulez ! Vous pouvez aussi penser à l'ENS de Paris-Ulm (soit comme étudiant, soit comme élève normalien rémunéré de la sélection internationale - mais ce dernier statut est nettement plus sélectif) qui a de bons départements de biologie (avec des élèves médecins), de sciences cognitives et de philosophie.

Suisse - France : venir étudier à l'ENS

Bonjour,

Il y a pas mal d'étudiants étrangers en master, a priori ce n'est pas un problème, surtout que tu sembles avoir un très bon niveau. Tu peux tenter ta chance à mon avis (même si on ne peut jamais être sûr d'être admis).

BlunierCH a écrit :

Je sais qu'il faut proposer un projet de thèse d'emblée, et je pense poursuivre dans la lancée d'un petit écrit sur lequel je travaille, qui examine la question de l'inconscient dans la philosophie et la psychologie modernes.

C'est plutôt un projet de mémoire de M1 qu'il faut proposer... l'idéal, c'est d'avoir pris contact avec un prof de l'ENS avant de déposer ton dossier, et d'indiquer dans ta lettre de motivation que tu souhaite travailler avec monsieur/madame un tel sur tel sujet précis. Pour le sujet de thèse, tu auras le temps de voir venir. En tout cas, le fait de savoir déjà ce sur quoi tu veut travailler constitue un plus pour ton dossier.

Le master de philo de l'ENS Lyon est de plus très axé sur la philosophie des sciences il me semble, ce qui correspond à tes projets.

4

Suisse - France : venir étudier à l'ENS

Merci pour vos réponses, qui sonnent comme des encouragements ! En ce qui concerne Paris-Ulm, j'y ai pensé, mais je ne pense pas avoir les moyens financiers adéquats pour partir étudier à Paris. Et comme tu le dis Arthur, obtenir une bourse m'a tout l'air d'être plus qu'improbable. Mais Lyon m'attire beaucoup, et géographiquement c'est plus avantageux aussi. Sinon, pour le choix du directeur de mémoire, j'ai essayé de me renseigner auprès de l'administration pour savoir où je pouvais obtenir les listes des professeurs a contacter mais ils n'ont pas su m'aider... Quelle est la démarche à effectuer exactement ? J'envoie un courriel à la personne avec mon sujet ? Que me conseillez-vous ?

Autre question : comme il est toujours judicieux de se munir d'un plan de secours, j'ai pensé à envoyer également mon dossier à l'Université Jean Moulin Lyon 3. Je sais que ce n'est pas le même prestige, bien sûr, mais sauriez-vous me dire si elle jouit d'une bonne réputation en France ?


Encore merci !

Suisse - France : venir étudier à l'ENS

Je ne suis pas persuadé que la philo de la psycho. soit la spécialité de l'ENS Lyon ; le master de philo est orienté vers l'histoire de la philo.

A Lyon III, tu peux peut-être t'adresser à Denis Forest (auteur d'une excellente thèse sur la question de l'aphasie en philo) ou à Daniel Parrochia (un épistémologue qui touche un peu à tous les domaines avec brio).

Sur la question de l'inconscient en philosophie (dans une approche non cognitiviste), la référence reste Jean-Marie Vaysse (auteur de L'inconscient des Modernes) qui travaille à Toulouse-Le Mirail.

6

Suisse - France : venir étudier à l'ENS

Merci pour la référence !
Je ne suis pas intéressé uniquement par la philosophie de la psychologie, je pense surtout faire un master en histoire de la philosophie, qui est selon moi un minimum pour ensuite s'orienter vers des domaines de réflexion plus précis.

7

Suisse - France : venir étudier à l'ENS

Je t'invite à aller sur cette page, qui indique les formations proposées en sciences humaines à l'ENS de Lyon, et à contacter le/s responsable/s du/des master/s qui t'intéressent. Tu peux également regarder qui fait cours sur quoi et selon les axes/thèmes de recherche qui t'intéressent, contacter le/s professeur/s :

http://www.ens-lyon.fr/etudes/une-forma … ETUD-FORMA