1

Pourquoi peut-on dire qu’écrire un roman est un travail de longue haleine ?

Bonjour,
Voila je vous écrit car j'aurais besoin d'un petit coup de mains.
Je dois faire un paragraphe de dissertation dont la question est:
"Pourquoi peut-on dire qu’écrire un roman est un travail de longue haleine?".

Pourriez vous me donnez entre 4 et 5 éléments de réponses répondant a cette question?

Pour l'instant j'ai trouvé : _Car il est nécessaire de faire un grand nombre de recherche
_ Améliorer constamment son histoire
_ Organiser la chronologie de l'histoire

Mes éléments de réponses sont-ils correctes?

Merci d'avance.

2

Pourquoi peut-on dire qu’écrire un roman est un travail de longue haleine ?

Voilà un élément supplémentaire :
- Il faut lire et relire son travail des dizaines de fois afin de jouer sur deux rythmes différents : le temps d'écriture et l'hypothétique temps de lecture. Un roman que tu mettras trois ans à écrire pourra être lu en une journée. Il est donc nécessaire d'éviter un maximum les répétitions et ne pas raconter deux fois la même chose (sans relecture ce genre de problème peut se poser).

Pourquoi peut-on dire qu’écrire un roman est un travail de longue haleine ?

Et puis c'est très personnel. Flaubert a mis quasiment toute une vie pour arriver à Bouvard et Pécuchet. Hugo, au contraire, écrivait souvent du premier jet.

Pourquoi peut-on dire qu’écrire un roman est un travail de longue haleine ?

Je ne suis pas d'accord en ce qui concerne mon oeuvre-fétiche Bouvard et Pécuchet! Flaubert en a eu l'idée seulement en 1872, à la suite de la lecture des Deux Greffiers, de Barthémémy Maurice. Comme chacun sait, Flaubert est mort en 1880! Il n'a donc consacré "que" huit ans à son dernier "roman", temps au cours duquel il a par ailleurs écrit les Trois Contes.

Pourquoi peut-on dire qu’écrire un roman est un travail de longue haleine ?

Jacques, je te renvoie à La Spirale et le Monument d'Yvan Leclerc, où il fait remonter l'idée de B&P jusqu'à Une histoire naturelle : genre commis (1839). Entre nous, Leclerc est une véritable référence, spécialiste de génétique flaubertienne

Pourquoi peut-on dire qu’écrire un roman est un travail de longue haleine ?

Il est vrai que tu as dit "toute une vie pour arriver à Bouvard" et non "pour élaborer Bouvard", mais tu as fait ensuite la comparaison avec l'écriture hugolienne; il ya de quoi se perdre! Leclerc pense-t-il donc que Bouvard a été mis en chantier dès 1839? (Soit dit sans animosité, j'admire ta vaste culture!!! )

Pourquoi peut-on dire qu’écrire un roman est un travail de longue haleine ?

Merci

Leclerc cite plusieurs lettres de la correspondance de Flaubert qui met en lumière l'envie de Flaubert d'écrire une "encyclopédie en farce" depuis bien avant 1872. Mais comme tu le dis, il le rédige à partir de 1872. Je me souviens que Leclerc cite plusieurs lettres où Flaubert dit grosso modo : "je vais encore repousser mon projet sur les deux bonshommes". En gros, c'est une obsession qui a tourmenté Flaubert durant de longues années, mais dont les premiers manuscrits datent de 1872.

Voilà un site qui devrait t'intéresser, avec les textes et les brouillons numérisés : http://flaubert.univ-rouen.fr/bouvard_e … rame1.html.

Pourquoi peut-on dire qu’écrire un roman est un travail de longue haleine ?

Bonjour, Intervention,


Écrire un livre pourrait être comparé à modeler une sculpture ou peindre un tableau. De l'esquisse au résultat final, il y a beaucoup de travail. La forme première, la "trame" doit être affinée sans cesse. De multiples relectures sont en effet nécessaires ensuite, afin d'éliminer les répétitions inopportunes, vérifier la chronologie certes, ôter un mot, le remplacer par un autre, traquer tous les ennemis qui ont pu s'infiltrer dans le texte,  tels que barbarismes, zeugmes, équivoques, anacoluthes etc.
Tout doit être cohérent.
Mais, comme il est dit au-dessus, certains auteurs mettront six mois pour faire un livre, d'autres trois ans.