Nietzsche, Par-delà le bien et le mal, I, 9 - Vous voulez vivre "en accord avec la nature" ?...

Bonjour voilà le texte que je dois étudier en devoir de maison :

Vous voulez vivre « en accord avec la nature » ? O nobles stoïciens, comme vous vous payez de mots ! Imaginez un être pareil à la nature, prodigue sans mesure, indifférent sans mesure, sans desseins ni égards, sans pitié ni justice, fécond, stérile et incertain tout à la fois, concevez l’indifférence elle-même en tant qu’elle est une puissance, comment pourriez-vous vivre en accord avec cette indifférence ? Vivre n’est-ce pas justement vouloir être autre chose que cette nature ? La vie ne consiste-t-elle pas à juger, préférer, être injuste, limité, à vouloir être différent ? Et à supposer que votre maxime « vivre en accord avec la nature » signifie au fond « vivre en accord avec la vie », comment pourrait-il en être autrement ? A quoi bon ériger en principe ce que vous êtes et devez être ? La vérité est bien différente : alors que vous vous exaltez en affectant de lire votre loi dans le livre même de la nature, vous visez en fait le contraire, étranges comédiens qui vous trompez vous-mêmes ! Votre orgueil entend régenter jusqu’à la nature et lui inculquer votre morale et votre idéal ; vous exigez que la nature soit « conforme à la doctrine du Portique » et vous voudriez que toute existence ressemble à l’image que vous vous en faites, qu’elle glorifie à jamais, immensément, votre propre stoïcisme devenu par vos soins doctrine universelle !

Nietzsche, Par-delà bien et mal, § 9

j'ai fait déjà l'entière totalité de la première partie du devoir sur le texte à savoir l'explication. ça c'est ok mais c'est pour la partie critique que j'ai des difficultés :
je pensais l'entamer en disant "on peut se demander si aujourd'hui la thèse de Nietzsche est toujours d'actualité ou si au contraire elle est désavouée." mais le problème est que je n'ai pas d'exemples à citer et à expliquer et ça fait deux jours que je cherche en vain. est ce que vous pouvez m'aider ?

ma première partie est quasi une explication linéaire
j'ai commencé par l'explication de l'expression "vivre en accord avec la nature" puis par l'explication du passage de "ô nobles stoïciens" à "en accord avec cette indifférence"
puis de "vivre n'est ce pas justement ...." à "comment pourrait il en être autrement ?" puis de "A quoi bon ériger en principe " à " qui vous trompez vous même" ect ect. j'ai tenté de réunir des groupes de phrases qui vont ensemble. Bref ! si je mets mon plan dans les moindres détails ça va prendre beaucoup de places. au niveau rédaction ma première partie fait 770 mots sans compter l'introduction. est ce assez ?

merci d'avance pour vos conseils !!!!!!N'y a donc t'il personne pour me répondre ? 
je vais désespérer !!!!!!!!

Nietzsche, Par-delà le bien et le mal, I, 9 - Vous voulez vivre "en accord avec la nature" ?...

Tout dépend de la méthode que t'a donnée ton professeur ; les usages sur les explications de texte sont variés - et la deuxième partie n'est pas toujours requise. Tu pars dans une mauvaise direction en te demandant si la thèse de Nietzsche est toujours d'actualité (c'est une critique du stoïcisme qui a) fait de la nature la norme du comportement ("vivre conformément à la nature"), b) fait de la nature un principe rationnel. Nietzsche met en crise le second présupposé en montrant que la nature telle que la pense les stoïciens est un fantasme ou une illusion.

Si tu dois faire une discussion dans une deuxième partie, tu peux te demander si la nature peut être au fondement d'une éthique (est-ce que la nature peut vraiment être une norme ?) ou si au contraire elle est un donné ou un fait (c'est un ensemble de force sans règle ni valeurs) ? Si c'est trop difficile, tu peux te demander si lorsque l'homme fait de la nature une norme (c'est naturel=c'est bon), il ne le fait pas systématiquement de manière idéologique (en fait il part de ce qu'il considère comme bon et le projette sur la nature).

Au travail ! 

Nietzsche, Par-delà le bien et le mal, I, 9 - Vous voulez vivre "en accord avec la nature" ?...

Bah en fait en cours on a fait une explication d'un texte d'épictète et en seconde partie pour la partie argumentée après l'explication de texte le prof nous a fait répondre à la question "la thèse d'épictète est elle toujours vrai aujourd'hui ? si oui pourquoi ?" c'est pour ça que je pensais faire ma partie argumentée pour Nietzsche de la même manière. en tout cas merci pour ta réponse elle est très intéressante !!!!! donc il faut que je me demande si la nature peut être une norme ou si elle est une donnée, une forme ?
par contre pour les exeples là aussi je suis coincée car il faut qu'on fasse, suivant la méthode du prof, un argument, un exemple expliqué, un argument, un exemple expliqué, ect........ tu n'aurais pas une idée d'arguments ? je cherche je cherche on doit prendre en plus des arguments avérés et pas ceux d'une actualité toute récente (moins d'un an)

Nietzsche, Par-delà le bien et le mal, I, 9 - Vous voulez vivre "en accord avec la nature" ?...

Je ne sais pas si ce que je te propose correspondra aux exigences de ton professeur (il faut reconnaître que nous n'avons pas tous la même méthode sur cet exercice) ; si tu as travaillé sur Epictète, tu peux peut-être demander dans ta deuxième partie si la critique que Nietzsche fait du stoïcisme est pertinente et justifiée.

Sinon, quelques idées pour lancer la machine à réfléchir sur la question de la nature comme valeur :

La nature a une valeur :
- être naturel, c'est respecter l'ordre du monde. Il y a un équilibre inhérent à la nature. Tu peux analyser la notion de cosmos chez les Grecs, qui signifie à la fois univers et beauté, ou évoquer la notion d'écosystème.
- être naturel, c'est vivre en conformité avec ce que nous sommes. La culture peut être facteur de progrès technique, mais elle peut aussi pervertir moralement l'homme (cf. petite recherche à faire sur le Discours sur les sciences et les arts de Rousseau).

La nature ne prescrit pas de valeur :
- est naturel tout ce qui existe ; la nature est un ensemble de forces qui s'opposent ; s'impose la plus forte. Il n'y a pas de norme naturelle (des règles que l'on pourrait suivre ou non, mais qui se posent comme règlant le bon comportement).

Réflexion à poursuivre.

La nature n'a pas de valeur pour l'homme :
- rechercher à vivre conformément à la nature c'est peut-être perdre ce qui rend pleinement humain

Au travail ! 

Nietzsche, Par-delà le bien et le mal, I, 9 - Vous voulez vivre "en accord avec la nature" ?...

merci beaucoup !!!!!! tu éclaires ma réflexion !!!!!!!!!
   au boulot 

Nietzsche, Par-delà le bien et le mal, I, 9 - Vous voulez vivre "en accord avec la nature" ?...

je suis contente !!!! J'arrive à 1434 mots    (à noter minimum demandé 800)