La Fontaine, Le Chêne et le Roseau

Bonjour, je suis en première S et ce matin j'ai un commentaire à faire sur la fable de La Fontaine "Le chêne et le roseau"


Le Chêne un jour dit au Roseau :
« Vous avez bien sujet d'accuser la nature ;
Un Roitelet pour vous est un pesant fardeau ;
        Le moindre vent qui d'aventure
        Fait rider la face de l'eau,
        Vous oblige à baisser la tête,
Cependant que mon front, au Caucase pareil,
Non content d'arrêter les rayons du soleil,
        Brave l'effort de la tempête.
Tout vous est aquilon ; tout me semble zéphyr.
Encor si vous naissiez à l'abri du feuillage
        Dont je couvre le voisinage,
        Vous n'auriez pas tant à souffrir :
        Je vous défendrai de l'orage ;
        Mais vous naissez le plus souvent
Sur les humides bords des royaumes du vent.
La nature envers vous me semble bien injuste. »
« Votre compassion, lui répondit l'arbuste,
Part d'un bon naturel ; mais quittez ce souci :
     Les vents me sont moins qu'à vous redoutables ;
Je plie, et ne romps pas. Vous avez jusqu'ici
       Contre leurs coups épouvantables
       Résisté sans courber le dos ;
Mais attendons la fin. » Comme il disait ces mots,
        Du bout de l'horizon accourt avec furie
        Le plus terrible des enfants
Que le Nord eût portés jusque-là dans ses flancs.
        L'arbre tient bon ; le Roseau plie.
        Le vent redouble ses efforts,
        Et fait si bien qu'il déracine
Celui de qui la tête au ciel était voisine,
Et dont les pieds touchaient à l'empire des morts.


J'aimerais savoir si il était possible de comparer le chêne à la noblesse et le roseau au paysans puisqu'on se situe au 17ème siècle ?Désolé je m'était trompée de thème :s

2

La Fontaine, Le Chêne et le Roseau

"Tout vous est Aquilon, tout me semble Zéphyr."

Bonjour, je suis élève en première et je vais passer mon bac de français aussi j'aurai apprécié une aide de votre part.
La fable de Jean De La Fontaine, Le Chêne et le Roseau, comporte ce vers (v10) que je cherche à décrypter.
J'ai réaliser quelques recherches et j'ai découvert qu'Aquilon n'est autre que le vent septentrional, nommé ainsi dans la mythologie romaine, venant du nord froid et violent. Or il s’avère qu'Aquilon n'est autre que Borée dans la mythologie grecque. Quant à Zéphyr il est le frère de Borée et correspond au vent de l'ouest lui aussi puissant et pluvieux.

Aussi j'aimerai comprendre la signification de ces attributions, Chêne et Roseau, mais aussi pourquoi la fontaine à choisi deux mythologie d'origine différente?

Merci de vos réponses.

La Fontaine, Le Chêne et le Roseau

Bonjour et bienvenue.

Aussi j'aimerais comprendre la signification de ces attributions, Chêne et Roseau, mais aussi pourquoi La Fontaine a choisi deux mythologies d'origine différente?

Quand le mot "zéphyr" a été emprunté aux Grecs par les Romains, ils ne lui ont pas gardé son sens grec origlnal et l'ont appliqué à un vent d'ouest doux et tiède.
N'importe quel dictionnaire t'indiquera qu'un aquilon désigne poétiquement un vent froid et violent, alors qu'un zéphyr désigne poétiquement un vent doux et agréable. La célèbre phrase énoncée par le Chêne souligne donc l'opposition entre ces deux vents.
Le Chêne dit que pour le Roseau  fragile, tout vent, même modéré, est ressenti comme violent..
Alors que pour lui, le Chêne robuste, tout vent, même fort, est ressenti comme une caresse de la brise.

4

La Fontaine, Le Chêne et le Roseau

Merci beaucoup de ta réponse.
PS : Le dictionnaire n'était pas aussi précis et explicite.

La Fontaine, Le Chêne et le Roseau

Pourtant, si tu consultes le Petit Robert aux mots aquilon et zéphyr, tu retrouveras l'essentiel des explications que j'ai données. Au mot zéphyr, on cite même le vers tiré de la fable...

6 (Modifié par swann08 21/12/2016 à 15:54)

La Fontaine, Le Chêne et le Roseau

Bonjour,

Je m'inclue dans ce topic pour poser une question, qui est justement en rapport avec la fable "Le Chêne et le Roseau" : quel est le thème principal de cette fable de Jean de la Fontaine ?

Merci pour votre éventuelle réponse.

7

La Fontaine, Le Chêne et le Roseau

La morale implicite est à dégager par le lecteur qui pourrait envier la force et la prestance du chêne mais qui comprendra vite que mieux vaut courber la tête pour laisser passer l'orage et se montrer souple dans certaines situations notamment face au puissant.

Mais on aurait parfois envie de résister et il le faut parfois.
Morale en demi-teinte.

La Fontaine, Le Chêne et le Roseau

@floreale : Merci pour votre rapide réponse. Donc, il n'y a pas de thème qui ressort précisément?

9

La Fontaine, Le Chêne et le Roseau

Je n'ai pas dit qu'il n'y avait pas de thème. La morale à tirer me paraît l'objet de l'apologue.
Les thèmes, il y en a plusieurs : l'orgueil, l'ironie et le mépris, la morgue et la fragilité des grands, la résistance des humbles.