1

Pline l’Ancien, Histoire naturelle, livre II - Traduction

Bonjour à tous!

J'ai une phrase (ou tout du moins un morceau de phrase) à traduire pour demain, mais je bloque, j'ai beaucoup de mal!
Voici la phrase :

"[Formam ejus in speciem orbis absoluti globatam esse] [nomen in primis et consensus in eo mortalium orbem appellantium], [sed et argumenta rerum docent] […] [quod convexu mediusque quacumque cernatur] [cum id accidere in alia non possit figura]."

J'ai réussi à délimiter les propositions (les crochets dans la phrase), mais je ne sais pas comment traduire!
J'arrive à cerner le sens global de la phrase seulement...

Est-ce que la première proposition est une proposition infinitive? Ou est-ce un infinitif de narration? Mais si c'est le cas, le sujet serait sous-entendu?

De même, la 2° proposition entre crochets, je n'arrive pas du tout à comprendre!

Pour la 3°, ça va, mais j'attends d'avoir traduit les autres propositions avant pour qu'il y ait une certaine cohérence.

Enfin, je n'ai pas encore vraiment eu le temps de me pencher sur les 2 dernières subordonnées, je voudrais traduire les autres avant.

Merci d'avance pour votre aide! Ca fait une paire d'heures que je stagne, et je me sens de plus en plus perdu!

Pline l’Ancien, Histoire naturelle, livre II - Traduction

Une infinitive complétive de docent.
Deux sujets à docent : nomen... et argumenta...

3

Pline l’Ancien, Histoire naturelle, livre II - Traduction

Merci pour cette précision, je n'avais pas vu les choses sous cet angle-là!

Néanmoins, j'ai du mal à comprendre l'un des sujets de "docent" : "nomen in primis et consensus in eo mortalium orbem appellantium"

Pour l'instant, j'ai trouvé :
- nomen, inis, n, qui signifie "nom", et qui pourrait être au nominatif ou à l'accusatif
- qu' "appellantium" était le participe présent au génitif pluriel du verbe appello, as, are, appeler
- "in primis et consensus" : je comprends le sens, qui serait a priori "en premier et unanimement", mais le problème est que je ne trouve pas le même cas pour "primis" et "consensus", mais pourtant je crois que ça devrait l'être, puisqu'il y a la conjonction de coordination "et" entre!
- "orbem", accusatif d'orbis, is, m. : l'orbe, la terre
- Enfin, c'est le grand vide pour "in eo mortalium" : mortalium, est-ce le génitif pluriel de "mortalis, e"? Si c'est le cas, je ne sais pas quoi en faire. Et pour "in eo", je n'ai pas d'idée qui tienne vraiment la route...

Dans tous les cas, merci pour cette réponse très rapide!

Pline l’Ancien, Histoire naturelle, livre II - Traduction

Collarta a écrit :

Merci pour cette précision, je n'avais pas vu les choses sous cet angle-là!

Néanmoins, j'ai du mal à comprendre l'un des sujets de "docent" : "nomen in primis et consensus in eo mortalium orbem appellantium"

Pour l'instant, j'ai trouvé :
- nomen, inis, n, qui signifie "nom", et qui pourrait être au nominatif ou à l'accusatif nominatif, sujet
- qu' "appellantium" était le participe présent au génitif pluriel du verbe appello, as, are, appeler oui
- "in primis et consensus" : je comprends le sens, qui serait a priori "en premier et unanimement", mais le problème est que je ne trouve pas le même cas pour "primis" et "consensus", mais pourtant je crois que ça devrait l'être, puisqu'il y a la conjonction de coordination "et" entre!
in primis  : avant tout, surtout.
consensus : nominatif coordonné à nomen, également sujet

- "orbem", accusatif d'orbis, is, m. : l'orbe, la terre mieux vaudra choisir une traduction qui rappelle sa forme : rond, cercle, globe, sphère... 
- Enfin, c'est le grand vide pour "in eo mortalium" : mortalium, est-ce le génitif pluriel de "mortalis, e"? Oui. a pour épithète appellantium Si c'est le cas, je ne sais pas quoi en faire. Et pour "in eo", je n'ai pas d'idée qui tienne vraiment la route... appello peut se construire avec in + ablatif : donner (un nom) pour/à ...
Dans tous les cas, merci pour cette réponse très rapide!

5

Pline l’Ancien, Histoire naturelle, livre II - Traduction

Donc le début de la phrase serait cela?

"Le nom avant tout, l'harmonie des hommes lui donnant pour nom "sphère", mais aussi les preuves montrent que sa forme est arrondie comme un globe"

"eo" reprendrait donc en fait "mundum" qui est neutre, donc ça concorderait bien!
Sinon, j'avais trouvé pour "in speciem" comme traduction "en forme de", mais j'ai préféré mettre "comme" pour qu'il n'y ait pas de répétition!

Pour la suite, notamment "quod convexu mediusque", est-ce que quod a le sens de "parce que, car", ou reprend-il "mundum", auquel cas ce serait une relative avec le verbe "est" en sous-entendu?

Pline l’Ancien, Histoire naturelle, livre II - Traduction

Je te conseille de commencer ainsi : "Que sa forme soit arrondie pour donner l'apparence d'un globe parfait, c'est ce qu'enseignent d'abord le nom et l'accord unanime des mortels..." (Attention ce n'est pas une traduction élaborée!)
Pour ce qui est de la fin, je n'ai pas assez d'élément pour trancher! Tu ne sembles pas avoir donné le passage complet...

Pline l’Ancien, Histoire naturelle, livre II - Traduction

J'imagine que sed et = sed etiam déjà... (nomen + consensus + argumenta rerum). Je n'avais jamais vu.

8

Pline l’Ancien, Histoire naturelle, livre II - Traduction

jacquesvaissier a écrit :

Je te conseille de commencer ainsi : "Que sa forme soit arrondie pour donner l'apparence d'un globe parfait, c'est ce qu'enseignent d'abord le nom et l'accord unanime des mortels..." (Attention ce n'est pas une traduction élaborée!)
Pour ce qui est de la fin, je n'ai pas assez d'élément pour trancher! Tu ne sembles pas avoir donné le passage complet...

Non, ce n'est pas le passage entier (du mois je suppose), il y a des points de suspension entre crochets dans le texte fourni par le professeur...

Pour l'instant, j'ai réussi à traduire la subordonnée au subjonctif avec "cum", mais le seul problème restant est "quod convexu mediusque" : je ne sais pas quel sens donner à quod (relatif dont l'antécédent serait "mundum"? Quod signifiant "parce que, car"?), j'ai l'impression qu'il y a un verbe sous-entendu (esse sûrement), et enfin, ce que je comprends moins : convexu et medius sont tous deux adjectifs de la première classe, mais comme ils ont des terminaisons différentes, ils ne peuvent pas se rattacher au même mot! Mais en même temps, il y a "-que" qui montrerait qu'ils sont sur le même plan...

De quoi perdre la raison tout ça!   

Dans tous les cas, merci pour vos aides!

Pline l’Ancien, Histoire naturelle, livre II - Traduction

Le manque de contexte me gêne beraucoup, et je n'ai pas le texte original chez moi...
quod me semble plutôt signifier "car"; quant à convexu, s'il n'y a pas d'erreur, ce ne peut évidemment pas être un adjectif, mais l'ablatif du très rare convexus, us, seulement cité dans les glossaires d'apès le Gaffiot, et qui signifie : "forme circulaire". Voilà comment je comprends : "car, du fait de sa forme circulaire, de quelque côté qu'on le regarde, on est aussi en son milieu, alors que cela ne peut arriver dans une autre forme géométrique". Voilà bien les difficultés que pose la langue latine quand on s'efforce de lui faire décrire des phénomènes scientifiques! Le grec serait beaucoup plus clair!

10

Pline l’Ancien, Histoire naturelle, livre II - Traduction

La plupart des sites donnent convexus et non convexu. Ce qui simplifie l'analyse !