Omission de l'article

À propos de verbes se construisant avec de...
Je saute sur l'occasion ! 
Tu as écrit :
"tout en espérant de la parler..."

En français, le verbe espérer se construit plus couramment sans la préposition de :
"tout en espérant la parler correctement un jour"

Le de que tu as intercalé n'est cependant pas une faute.
C'est plutôt une construction littéraire un peu archaïque.

12

Omission de l'article

Oh la la . Je suis devenu un homme de Lettres sans le savoir.  Donc, le français est plus facile que je ne le pensais

Omission de l'article

Oui, c'est une façon positive de voir les choses ! 

14

Omission de l'article

Excusez-moi si je vous tracasse la tête avec des questions qui semblent parfois banales.
Je suis allé au supermarché faire mon épicerie.  Il y avait plusieurs comptoirs. Il y avait un comptoir des fromages, un comptoir des viandes...
En lisant ces panneaux,l'explication de jacques m'est venue à l'esprit: pourquoi l'article n'a pa été omis dans des fromages et des viandes.  Le comptoir est destiné pour exposer des viandes et des fromages!
Pourquoi on n'a pas dit: comptoir de viandes?

Encore, dans une station de métro: guichet de vente des billets?  Vente est le complément déterminatif de guichet, donc pas d'article.  Billet est le complément déterminatif de vente, pourtant l'article est maintenu dans ce cas!!!
Je suis perduuuuuuuuuuuu Me voilà encore une fois plus tourmenté que jamais avec cette omission d'article
Donc, j'avais trouvé cette phrase:
Guichet de vente des biellets
Comptoir de vente de friandises
Il y a quelque chose qui me rend fou parfois.  Où réside mon problème?  Est-ce moi le problème ou c'est le français?
Pourquoi dans un seul endroit on trouve: vente des billets, puis vente de friandiases?
Au secours mes profs chevronnés...

Omission de l'article

Bonsoir.

Dans "comptoir des fromages" ou "comptoir des viandes", on a utilisé l'article défini contracté des (= de les) parce qu'il ne s"agit pas de n'importe quels fromages ou de n'importe quelles viandes.
Ce sont les fromages et les viandes du supermarché.

Même chose pour "guichet de vente des (= de les) billets"
Ce ne sont pas n'importe quels billets. Ce sont les billets bien précis connus des usagers du métro. Le complément "de vente", lui, concerne une action, et il a un sens beaucoup plus abstrait et général.

Au "guichet de vente de friandises" : friandises variées, non précisément définies.

Omission de l'article

Chers profs, bonjour

J'aimerais bien connaître la différence entre ces couples de phrases s'il y en a une.

Il parle le français VS Il parle français. / Il parle bien le français VS Il parle bien français.
Il parle l'arabe VS Il parle arabe. /Il parle bien l'arabe VS Il parle bien arabe.
et ainsi de suite avec toutes les langues je suppose.

Y aurait-il d'autres cas où cette nuance s'applique ?

Merci et bonne journée.
Héla

17

Omission de l'article

''L'article est absent d'ordinaire devant les noms servant de complément de caractérisation et de destination.''

Bonjour, tout le monde,

Parfois l'article est absent devant les noms servant de complément, parfois il ne l'est pas. Pourtant ce sont dans des structures similaires.

Quelques exemples--

Place d'armes
Place des arts

armée de l'air
armée de terre

les jours de la semaine
la fin de semaine

garde du corps
gilet de corps



et dans les expressions ''L’ASSOCIATION DES CENTRES DE TRAITEMENT DES DÉPENDANCES''
et ''la maison de retraite des gardiens de la paix''.

Comment expliquer l'emploi et l'omission de l'article dans ces exemples?

Merci!

18

Omission de l'article

gerardmontreal a écrit :

les jours de la semaine
la fin de semaine

Les questions sur la présence et l'omission de l'article sont récurrentes. Une recherche dans le forum donne beaucoup d'autres fils où la question a été abordée :
https://www.etudes-litteraires.com/foru … ticle.html
https://www.etudes-litteraires.com/foru … bales.html
https://www.etudes-litteraires.com/foru … cteur.html
https://www.etudes-litteraires.com/foru … seine.html
Abordée ... mais jamais résolue, car c'est une question sans réponse tranchée, où l'usage est prépondérant.

Donc, en attendant que Jehan fasse la réponse qu'il s'est engagé à préparer  , juste une observation sur le couple :
les jours de la semaine
la fin de semaine

En fait, on peut tout aussi bien avoir :
les jours de semaine
la fin de la semaine

Les usages ne sont pas tout à fait semblables :
Je ne travaille jamais en fin de semaine. Nous nous verrons à la fin de la semaine.
Il y a souvent un peu plus de généralité avec l'omission de l'article, un peu plus de détermination avec l'article, mais on trouve de nombreux contrexemples qui montrent que ceci n'est qu'une distinction approximative.

19

Omission de l'article

''Nous nous verrons à la fin de la semaine.''

D'après moi, ''la semaine'' dans votre phrase peut se remplacer par cette semaine. Cela n'a rien à voir avec le sujet abordé.

Et pouvez-vous donner des exemples avec ''les jours de semaine''?

Merci!

Omission de l'article

"Les jours de la semaine", c'est la liste des sept noms des jours : lundi, mardi, etc.
"Les jours de semaine" ce sont les jours ouvrables, où l'on travaille, par opposition au dimanche et aux jours fériés.