Ce fut / ça avait été

Bonjour,

Je voudrais savoir si la phrase suivante demande un plus-que-parfait ou un passé simple, sachant que c'est une analepse dans mon récit:

"Dieu avait donné naissance à Adam sous cette apparence, et ce fut (ça avait été) sous celle-ci que sa réincarnation s'était développée."

Merci.

2

Ce fut / ça avait été

Le plus que parfait me semble plus logique.

Ce fut / ça avait été

Pourquoi pas l'imparfait?

Ce fut / ça avait été

Merci vous deux.
jacquesvaissier : Mmmh, c'est vrai que ça pourrait convenir aussi. Mais je n'aime pas trop la répétition s'était et c'était... Ce fut ne peut pas convenir ?

Ce fut / ça avait été

A la rigueur...

6

Ce fut / ça avait été

Je trouve la rupture du passé simple trop brutale, et sans raison.

Ce fut / ça avait été

Je vote également pour le plus-que-parfait.
Mais peut-être ç'avait été serait-il plus heureux pour l'oreille que ça avait été....

Ce fut / ça avait été

Merci pour vos réponses. Après mainte réflexion, j'ai décidé de changer un chouïa la phrase pour la rendre plus logique et moins lourde : "Dieu avait donné naissance à Adam sous cette apparence, et c'était celle-ci que sa réincarnation avait héritée."

Le "c'était" ici est justifiée ?

Ce fut / ça avait été

Ça reste lourd et malhabile... Il faut trouver autre chose...

10

Ce fut / ça avait été

Mais "c'était" est bon dans cette phrase ?