Hésitation entre prépa A/L et prépa B/L

Bonjour. Je vais rentrer en Terminale S. Je me suis cependant rendue compte cette année, que les Lettres étaient définitivement ce que j'aimais. (le français en particulier)
Je vais donc envisager une prépa Littéraire après le Bac. Cependant, je voulais savoir : quelles sont les différences entre prépa B/L et prépa A/L ? Quelle est la meilleure ? Celle qui ouvre le plus de portes ?

2

Hésitation entre prépa A/L et prépa B/L

Bonjour,

La différence entre la A/L et la B/L se trouve dans les matières qui sont enseignées. En A/L, tout est évidemment très axé Lettres : philosophie, littérature, histoire, géographie, langues, langue ancienne. La B/L a pour autre nom Lettres et Sciences Sociales : économie, mathématiques, littérature, philosophie, langues, histoire, etc.
Je pense que si l'on considère les deux filières, la B/L ouvre plus de portes, car elle tend vers une pluridisciplinarité. Plus de concours sont abordables, mais il faut savoir qu'en général, peu de places sont réservées aux B/L. Cf. Ulm, où il y a 75 places pour les A/L et 25 places pour les B/L (mais ceci s'explique par le fait qu'il n'y ait que 23 lycées qui propose la B/L).
Je ne crois pas qu'il y ait de filière meilleure qu'une autre, tout dépend de ce que tu y recherches.

Hésitation entre prépa A/L et prépa B/L

Merci beaucoup, j'y vois déjà plus clair !

J'aimerais faire du droit international. Je crois que l'Isit est une bonne école, non ? OU bien quelque chose comme Science Po ...
Si jamais je n'étais pas reçue dans ces écoles, je me réorienterais vers le Professorat. (Pour être prof de Lettres Modernes)

A mon avis, il vaudrait mieux tenter une prépas B/L d'après ce que tu me dis, non ?

4

Hésitation entre prépa A/L et prépa B/L

Il me semble que si tu veux repasser le concours de Sciences Po plus tard, la B/L pourra grandement t'y aider. Mais la A/L voit aussi pas mal de ses élèves intégrer Sciences Po.
Si tu veux absolument être professeur de Lettres Modernes, à mon avis, il serait plus judicieux de faire une A/L. Les concours en plus que propose la B/L sont des concours pour des écoles de statistiques. Je doute, d'après ce que tu dis, que ce soit vraiment ce que tu souhaites faire . Néanmoins, si tu n'es pas tout à fait sûre de ton avenir et que le droit, l'économie, la sociologie, etc t'intéressent, la B/L peut être un bon compromis.

5

Hésitation entre prépa A/L et prépa B/L

La A/L avec une option artistique peut aussi ouvrir beaucoup de portes, comme des écoles d'arts, etc... Tu peux même même passer les concours d'écoles de commerce, en A/L comme en B/L il me semble.

Hésitation entre prépa A/L et prépa B/L

La BL est tout à fait adaptée pour suivre ensuite un cursus de lettres modernes ( à condition de prendre latin en option ). Les concours préparés y sont ceux de AL plus quelques écoles.

La socio-éco est très enrichissante et peut s'avérer une passion.

En fait, tout dépend de ton niveau en maths. Si tu es bon(ne) en maths, vas en BL, plus de portes seront ouvertes. En revanche, si tu peines en maths et que tu es sûr(e) de vouloir aller en fac de lettres ensuite, la AL peut être suffisante.

Si tu as des questions spécifiques sur la BL, je peux répondre par mp.

Hésitation entre prépa A/L et prépa B/L

Suffisante... N'exagérons rien. Un bon choix d'orientation pour les lettres modernes, à n'en pas douter. Mais suffisante... Ce n'est tout de même pas un produit de moindre qualité, si j'ose dire. Les maths ne sont pas à l'oirigine d'une seule et unique difficulté en CPGE. En A/L, certes, il n'y a pas de maths, mais allez voir un peu les programmes et les attentes du tronc commun, des spécialités et des options... et reparlons-en. Quant à l'orientation, je doute fort que la B/L ouvre davantage de portes. Elle en ouvre d'autres, ce qui diffère sensiblement.

8

Hésitation entre prépa A/L et prépa B/L

Oregann a écrit :

Suffisante... N'exagérons rien. Un bon choix d'orientation pour les lettres modernes, à n'en pas douter. Mais suffisante... Ce n'est tout de même pas un produit de moindre qualité, si j'ose dire. Les maths ne sont pas à l'oirigine d'une seule et unique difficulté en CPGE. En A/L, certes, il n'y a pas de maths, mais allez voir un peu les programmes et les attentes du tronc commun, des spécialités et des options... et reparlons-en. Quant à l'orientation, je doute fort que la B/L ouvre davantage de portes. Elle en ouvre d'autres, ce qui diffère sensiblement.

Tout à fait d'accord... Il n'y a pas de "meilleure filière" (c'est une logique de lycée un peu bidon ça, non ?) ni de filière qui ouvre plus de portes entre A/L et B/L, les débouchés comme les matières sont différents, je conseillerais plutôt de bien se renseigner sur les programmes, de parler aux profs lors des portes ouvertes, et de se faire une idée plus précise de son profil (plus "lettres", ou moins de "lettres"/maths/ses..) avant de faire un choix, sur ce point également les professeurs peuvent aider.

Il faut savoir que la prépa B/L permet de suivre 6 heures de ses et 7 de maths, contre 4 en histoire, français, philo, et 6 en lv1. La lv2 est facultative, ce qui n'est pas le cas en A/L, où l'on a 5h en histoire et français, 4 en philo, en lv1 et en histoire et 3h de culture antique ainsi que 2h de lv2, d'autres options peuvent s'ajouter, j'en parle ensuite. A première vue, la A/L est plus équilibrée entre ses matières, mais celles ci restent exclusivement "littéraires", effectivement.
Il me semble aussi que les spécialités de A/L sont peut être plus diversifiées et les options plus nombreuses, ce qui peut permettre de se forger un profil peut être plus "personnel" avec des options comme cinéma, théâtre, histoire des arts, arts plastiques, géographie, sans compter les langues anciennes, les renforcements en langue vivante, et la différence entre la préparation en spé pour le concours d'ulm ou de lyon. La B/L semble très articulée autours d'un tronc commun, et l'A/L permet peut être plus de variétés de profils, en gardant un rendu équilibré puisqu'aucune matière ne se "détache" a priori en sup, enfin c'est l'impression que j'en ai. J'ai l'impression de pouvoir me modeler un peu un profil "personnel" même si ce n'est peut être qu'une impression pré-sup, bref.

De par son emploi du temps et ses programmes, la B/L est attirante mais demande vraiment d'apprécier les maths et les ses, c'est là dessus que je te conseille de porter ton choix, ainsi que sur les écoles intégrées après la A/L et la B/L, pour ça essaye de regarder ce que deviennent les anciens élèves, c'est toujours très instructif !

En gros, la différence que je retiendrais à ta place, c'est que la A/L est plus littéraire que la B/L (tiens donc ...) et qu'elle suppose des débouchés sans doute plus diversifiés dans le sens ou ils ne sont pas que "littéraires" mais aussi sûrement dans les ses et les écoles du style statistiques etc. En nombres absolus, je ne suis pas certaine que la B/L préfigure "plusse" de débouchés, ni moins d'ailleurs. S'amuser à compter ne rimant à rien, privilégie la qualité à la quantité, celles qui te plaisent le plus et pas le grand nombre.

Attention aussi, en B/L, les ses sont importantes ne serait-ce qu'en volume horaire. Assures-toi donc qu'elles t'intéressent, car tu n'en a jamais eu !

9

Hésitation entre prépa A/L et prépa B/L

Je modifie le volume horaire de la B/L.
- 4 heures de SES + 2 d'option (facultative mais souvent, les lycées obligent les élèves à la choisir).
- 4h de maths + 1h30 pour les L et ES. Le volume-horaire en maths varie selon les lycées. 7 heures à Janson, en effet, mais pas dans tous les lycées.
- 4h d'histoire, de littérature, de philosophie.
- 2h de LVA + 4 de LVB d'option.
- 3h de géographie ou de latin en option.

(Message édité.)

Tennô : Ce sont des cours de SES, pas seulement d'économie. ;-)

10

Hésitation entre prépa A/L et prépa B/L

Merci ginger ale