Futur rapproché

Bonjour,

Je viens de lire dans la presse une déclaration d'un ministre russe, au sujet des incendies de forêt, que le traducteur rend par : "Je ne pense pas que la situation va connaître une évolution catastrophique".

Certes, aucun ministre qui se respecte ne saurait dire autre chose en pareille circonstance. Mais, au-delà,  j'aimerais connaître l'opinion des gramairiens au sujet du futur rapproché négatif: Peut-on dire "Je ne pense pas que la situation aille connaître une évolution catastrophique" ? Sûrement pas, à mon sens. Alors comment dire ? Les phrases négatives, pour exprimer un futur rapproché rendu par le verbe aller, sont-elles impossibles en français ?

Merci !

Zorah

2

Futur rapproché

Bonjour Zorah,

Je dirai : "Je pense que la situation ne va pas connaître d'évolution catastrophique".
Il ne peut y avoir qu'une seule négation.

Futur rapproché

Merci Jean-Luc. Mais pourrait-on dire, par exemple, "Je ne crois pas que tu vas gagner" ? Ou doit-on changer de formulation, et dire "Je ne crois pas que tu puisses gagner, " ou "...que tu gagneras". Autrement dit, le subjonctif d'aller est-il impossible à employer dans ce type de phrases, quand elles sont à la forme négative  ("Je ne crois pas que tu ailles gagner") ?

4

Futur rapproché

Bonjour Zorah,

Le futur proche construit avec le verbe aller (semi-auxiliaire) est un temps de l'indicatif. Il ne peut se rencontrer dans le mode subjonctif qui ne dispose que de quatre temps.

Futur rapproché

C'est ce que je pensais, sans en être sûr. Merci !