Stendhal, Le Rouge et le Noir - Julien Sorel

Bonjour à tous.

Je lis en ce moment Le Rouge et le Noir de Stendhal. L'attitude de Julien Sorel envers Mme de Rênal, m'intrigue quelque peu.
Personnellement, je pense que c'est avant tout l'orgueil, l'opportunisme et l'arrivisme qui poussent le jeune précepteur à devenir l'amant de Mme de Rênal. Aucune passion ne l'anime, comme c'est la cas pour sa maîtresse.
Néanmoins, je ne suis pas totalement convaincu de mon interprétation. Partagez-vous cette opinion ?
Vos avis sont les bienvenus.
Respectueusement.

Stendhal, Le Rouge et le Noir - Julien Sorel

C'est la lecture que je fais de ce roman, qui fait bien percevoir ce que Stendhal appelle l'égotisme : l'ambition vécue comme passion, non comme moyen, et comme seule voie d'accès au bonheur suprême, en dépit de la mort imminente...

Stendhal, Le Rouge et le Noir - Julien Sorel

C'est le stéréotype, comme le sera Duroy par exemple, de l'arriviste. Je partage également ton point de vue.

4

Stendhal, Le Rouge et le Noir - Julien Sorel

A mon avis, Julien est un personnage bien plus complexe que Duroy, et faire de lui un simple arriviste sans scrupule est certainement réducteur. Loin d’être un stéréotype, le héros de Stendhal a sa propre singularité. L’arriviste, de manière caricaturale, cherche à s’élever dans la société, par n’importe quel moyen, il n’a pas de sensibilité, sacrifie tout à son ambition, et surtout, à son appât du gain. Ce n’est pas réellement le cas de Julien, qui, loin de toujours calculer, cède parfois à des mouvements déraisonnés, et qui s'avère se soucier relativement peu de l’argent, puisqu'il refusera plusieurs positions stables qu’on lui proposera. Son âme est inconstestablement plus noble que celle des de Rênal ou des Valenod (d’où son amour presque romantique pour les lieux surélevés) et, même si c’est parfois avec hypocrisie, il ne cessera de critiquer les véritables hypocrites, que sont par exemple les séminaristes. Enfin, il est capable d’évoluer, du moins à sa façon, comme tu le verras aux derniers chapitres du roman.
Bref, différentes approches sont possibles, mais garde à l’esprit pendant ta lecture que le caractère de Julien est ambigu, nuancé, peut apparaître à chaque lecteur sous un jour différent, et que c’est certainement une des principales richesses du roman !

Stendhal, Le Rouge et le Noir - Julien Sorel

Oui, je pense aussi qu'il est bon de ne pas ranger Julien dans le même camp que George. Et ce pour plusieurs raisons, George n'a aucun talent particulier hormis son physique, il est ambitieux, ce qui n'est bien entendu pas une tare, mais qui peut le devenir lorsqu'elle ne sert aucun idéal ou  dessein transcendant. C'est le cas de George, il ne désire qu'accéder aux hautes sphères, qu'importe la manière le résultat étant le même.
Est-ce qu'on peut en dire autant de Julien ? je n'en ai pas l'impression, il désire bien-sûr lui aussi marquer de son empreinte l'époque qu'il traverse et qu'il espérerait bousculer, mais il est plus profond plus passionné, plus talentueux. Il est plus proche d'un Lucien de Rubempré que d'un Duroy. Outre le latin qu'il connaît parfaitement, Stendhal met en avant vers la fin du roman son habilité à commander un régiment, lorsqu'un grade dans l'armée lui est offert, une carrière de militaire lui tendait les bras. Il a donc tout de même quelques mérites, à l'instar d'un duroy qui ne doit sa position qu'à ses amitiés et à ses conquêtes.
Il est aussi important d'en revenir à l'amour, sentiment dont Duroy est totalement dépourvu, il n'aime aucune des femmes qu'il a possédées, il les a désirées mais il ne les a jamais aimées.
Pour Julien, la donne est sensiblement différente, la passion est un moteur essentiel de sa personnalité, qu'il cherche désespérément à réfréner tout au long du roman, feignant pratiquement l'insensibilité et la froideur anglaise du dandy, chose dont est malheureusement incapable sur la durée un personnage aussi français. Il y a du d'Artagnan chez Julien, il est français de bout en bout.Il est fougueux, passionné, rusé, aventurier. Mais à l'instar de son comparse mousquetaire, il a manqué d'appuis, d'amis.
Stendhal crée un personnage à l'image de son talent, profond, complexe, tout simplement plus vrai que nature car créé par un des plus grands auteurs psychologiques. Ce qui n'est pas le cas de maupassant, qui est un très bon auteur de nouvelles, mais dont le mérite s'arrête là, ce qui se fait sentir irrémédiablement chez son personnage.

6

Stendhal, Le Rouge et le Noir - Julien Sorel

et que fais tu de la rencontre entre Julien et madame de rênal au debut du roman? que fais tu de cet echange de regard que l'on pourrait presque qualifier de coup de foudre? que fais tu de l'attitude de Julien en prison à la fin de sa vie. si tu n'es pas encore arrivé à là, je te previens que juilien prendra conscience que madame de rênal est la personne qu'il a vériyablement aimé.

7

Stendhal, Le Rouge et le Noir - Julien Sorel

Julien est très orgueilleux, quand il a connu la beauté suprême de Mme de Rênal il imaginait de faire Mme de Rênal sa maîtresse et sa femme. Elle une femme d'un esprit supérieur avec lui fils d'un charpentier, cela serait une conquête incroyable. Je pense que c'était l'orgueil de Julien qui le menait vers elle, mais après son orgueil s'est mêlé avec de la passion, et qui enfin se convertit en amour. Un amour imprudent, Julien eût pris le risque  de se faire renvoyer de la maison des Rênal, c'était Mme de Rênal qui prenait toutes les précautions possibles pour éviter que son mari les voit ou craigne quelque chose. Il n'était pas arriviste, il se laissait emporter par ses passions, n'importe à quel coût.

8

Stendhal, Le Rouge et le Noir - Julien Sorel

"Je pense que c'était l'orgueil de Julien qui le menait vers elle, mais après son orgueil s'est mêlé avec de la passion, et qui enfin se convertit en amour.."

c'est ce que Stendhal appelle la cristallisation dans "de l'amour"

Stendhal, Le Rouge et le Noir - Julien Sorel

Julien est orgueilleux, mais il est également trés timide. Il a mené un véritable combat rien que pour oser prendre la main de Mme de Rénal. Son orgueil et son ambition l'aident à combattre cette timidité. Il admire Napoléon sur les champs de bataille, mais c'est interieurement qu'il doit livrer bataille contre lui même afin de pouvoir séduire Mme de Rénal.  Il a également beaucoup de mal à déchiffrer des sentiments qui sont nouveaux pour lui. Le fait que dans le roman l'auteur fasse complétement abstraction de la mêre de Julien, et qu'il  mette l'accent sur la brutalité de son père et de ses frêres, souligne le fait que Julien  n'a jamais vraiment connu une personne qui puisse avoir des sentiments aussi profonds pour lui. A chacune de ses relations, d'Amour ou d'amitié, ce sera un élément qui le surprendra, et qu'il soulignera. Le fait que lui, petit paysan provincial, puisse ainsi susciter de tels sentiments.
Dans ce mélange complexe, on retrouve exactement le parcours de tout un chacun, avec nos défauts d'appréciation, de jugement, de compéhension, nos erreurs et nos remords, qui rendent finalement Julien si proche et si humain.

10

Stendhal, Le Rouge et le Noir - Julien Sorel

J'ai un problème a résoudre : On me pose cette question mais je sais pas trop comment la developper :
En quoi Julien se révèle t'il a l'image de son idéal, un jeune homme conquérant ?
Merci de votre compréhension

Rappel des règles
Seuls les élèves ayant effectué un travail personnel préalable sur leur sujet peuvent obtenir une aide ponctuelle. Vous devez donc indiquer vos pistes de recherches personnelles.