1

Master en traduction technique

Bonjour,
Après un bts et une licence pro en commerce international, je me demandais si il est possible d'envisager un master en traduction technique. Quand pensez vous? Est-ce un bon cursus pour devenir traducteur technique? Y a t-il des débouchés? Quelle langue, hormis l'anglais, est indispensable pour être traducteur?
Merci pour votre aide et vos conseils, n'hésitez pas à me donner un maximum d'informations sur ce métier!! 
A bientôt!!!

Master en traduction technique

Bonjour Mathilde

Je suis moi-même traductrice technique (français-anglais, je suis de langue maternelle anglaise) depuis 12 ans. A vrai dire, dans la traduction, votre expérience et vos connaissances comptent autant (souvent plus) que vos diplômes. Cela dit, en débutant, il vous faudra quand même  un diplôme équivalent bac+3 minimum en langue et/ou littérature, pour montrer un intérêt sérieux pour un travail linguistique.

Vous ne parlez pas d'avoir ce genre de diplôme - est-ce que vous avez fait des études dans une langue étrangère ? Qu'est-ce qui vous tente dans la traduction ? Vous en avez déjà faites ?

3

Master en traduction technique

Bonjour,

Traductrice aussi, je suis tout à fait d'accord avec Fraula. Il n'y a pas de parcours-type pour devenir traducteur, mais il est tout de même fortement conseillé d'avoir suivi au moins en partie un cursus linguistique. C'est un plus d'avoir fait autre chose, mais "en plus", pas à la place d'une formation linguistique, Cela dit, tout est possible. Certains masters (tous, peut-être, je ne sais pas) recrutent sur examen de niveau (ou concours), vous pourriez vous faire une idée du niveau demandé en fouillant dans les archives des annales (souvent disponibles sur Internet).

Il n'y a aucune langue "indispensable" pour devenir traducteur, un traducteur se spécialise généralement dans une ou deux langues qu'il a longuement étudiées (notez que même si un traducteur professionnel traduit normalement uniquement vers sa langue maternelle, on fait de la version ET du thème en école de traduction, il faut donc avoir un bon niveau actif aussi). Vous ne parlez pas des langues que vous avez étudiées... ?

"Traducteur technique", c'est vaste. Cela recouvre un peu de tout, de la traduction juridique à la traduction médicale en passant par le marketing, l'informatique, etc. Y a-t-il un domaine où vous avez des connaissances particulières ? C'est toujours un plus de pouvoir se prévaloir d'une expertise dans telle ou telle spécialité.