21

Infinitif présent ou participe passé ? Les questions que je souhaite voir abordées / aborder

Bonjour,

J'ai une petite question sur les locutions verbales pronominales. Dans le cadre d'une synthèse que j'ai eu à rédiger, j'ai écrit la phrase : "elles se sont vu attribuées par XXX une distinction". Puis, grosse hésitation sur l'accord ou non de "attribuer".

Après vérification, j'ai cru comprendre que les phrases avec "se voir" sont considérées comme des locutions verbales pronominales suivies d'un infinitif. Donc "attribuer".
Mais, à la fin de la liste des exemples, j'ai trouvé : "Ils se sont vus abandonnés de tous".

Ma question est double en fait :

1) Pourquoi écrire "elles se sont vu décerner un prix" mais "elles se sont vues abandonnées  de tous" ? Est-ce expliqué par une règle claire et intelligible (...) ou est-ce simplement une exception ?

2) "Elles se sont vu décerner un prix" = "un prix a été décerné à elles". Comment faire la distinction entre cette forme (c'est à dire, elles se sont vu décerner un prix par tel organisme) et la forme "elles se sont vu décerner un prix à monsieur X pour sa prestation...".
Dans le deuxième cas, est-ce "vues" parce qu'elles dirigent l'action ?

Bref, il me suffirait de changer ma phrase (on leur a attribué), mais il n'empêche que j'aimerais comprendre.

Merci à tou(te)s pour vos réponses.

Fabrice.

Infinitif présent ou participe passé ? Les questions que je souhaite voir abordées / aborder

Bonjour Farougen,

En espérant que vous ayez lu la discussion dans laquelle votre message a été déplacé, je vais accroître encore un peu plus vos incertitudes en vous conseillant la lecture de celle-ci :
Se voir + participe passé / subordonnée complétive (message 2, d'Edy).

Pour ma part, je ne me poserais pas la question pour "décerner/décernées" ; je l'écrirais à l'infinitif présent puisque de toute façon ce ne sont pas "elles" qui sont "décernées".

Par contre, la question de l'accord de "vu" est légitime.

Dans le cas où "elles" font l'action de décerner, j'accorderais et j'écrirais :
- Elles se sont vues décerner un prix à Monsieur X. (= Elles ont vu "elles-mêmes" (COD = se) décernant un prix à Monsieur X.)

Dans le cas où "elles" bénéficient de l'action (faite par X.), je n'accorderais pas :
- Elles se sont vu décerner un prix par Monsieur X.  (= Elles ont vu décerner "à elles-mêmes" (COI = se) un prix...)

(Mais on peut le comprendre aussi comme cela :
- Elles ont vu "elles-mêmes" (COD = se) à qui l'on décernait un prix...) 

(Edy a toute liberté pour me contredire...)

Muriel

P.S. Je viens, juste avant de poster cette réponse, de lire votre aimable message privé... vous voilà contredit...

23

Infinitif présent ou participe passé ? Les questions que je souhaite voir abordées / aborder

faguoren21 a écrit :

"elles se sont vu attribuées par XXX une distinction". 
"Ils se sont vus abandonnés de tous".

Il me semble que le sens de l'action implicite n'est pas tout à fait le même.
Si nous essayons de remplacer "se sont vu" par "étaient", ça fonctionne bien uniquement dans le deuxième cas.
Elles étaient attribuées par X un prix. => X leur a attribué un prix.
Ils étaient abondonnés de tous. => Tous les avaient abandonnés.

Uniquement dans le deuxième cas, l'inverson pour aller en mode actif donne lieu à un COD.

Suis-je sur la bonne piste?

24

Infinitif présent ou participe passé ? Les questions que je souhaite voir abordées / aborder

JSC, on ne peut pas écrire
Elles étaient attribuées par X un prix.
mais
Un prix leur était attribué par X
En effet le complèment d'attribution (leur) ne peut pas devenir sujet

Infinitif présent ou participe passé ? Les questions que je souhaite voir abordées / aborder

Bonsoir !

1- L’INFINITIF PRÉSENT n’a pas de valeur temporelle, mais, par sa valeur d’aspect, il exprime un acte NON ACCOMPLI, à l’inverse de l’infinitif passé, qui exprime un acte accompli ;
2- LE PARTICIPE PASSÉ exprime un acte ACCOMPLI, un état.

* Quels thèmes aimeriez-vous voir ABORDER / ABORDÉS ?

Avec ABORDER, la question porte sur les thèmes qu’on voudrait voir METTRE à l’ordre du jour de la réunion.
→ Quels thèmes aimeriez-vous voir DÉBATTRE à la réunion ?

Avec ABORDÉS, la question porte sur les thèmes qu’on voudrait AVOIR ÉTÉ ABORDÉS à la réunion.
→ Quels thèmes aimeriez-vous (sa)voir DÉBATTUS à la réunion ?

La différence des significations est subtile, mais elle est réelle.

26

Infinitif présent ou participe passé ? Les questions que je souhaite voir abordées / aborder

Comment écrit-on :

un plan précis, c'est trop "demandé" ou "demander " ?

Merci d'avance.

27

Infinitif présent ou participe passé ? Les questions que je souhaite voir abordées / aborder

Je dirai un plan précis c'est trop demander mais je ne suis pas du tout sure.

28

Infinitif présent ou participe passé ? Les questions que je souhaite voir abordées / aborder

En général, je n'ai pas trop de problèmes mais cette formulation là me laisse perplexe ...

Infinitif présent ou participe passé ? Les questions que je souhaite voir abordées / aborder

Bonsoir Infra,

Je choisirais l'infinitif, comme Emelyne.

Le participe passé rendrait ce sens : un plan précis, c'est trop demandé ? (compris comme : on en demande souvent des plans précis ?)

Alors qu'avec l'infinitif : un plan précis, c'est trop demander ? ( Est-ce trop vous demander que de faire un plan précis ?), rend mieux l'espèce de requête... avec la présence d'un interlocuteur précis...

Muriel

30

Infinitif présent ou participe passé ? Les questions que je souhaite voir abordées / aborder

Bonjour à tous.

Je viens un petit peu par "hasard" ici, mais j'avoue peiner sur cette notion d'accord du participe passé des verbes pronominaux. J'ai consulté plusieurs résumés des règles de grammaire, sans jamais trouver (je ne suis pas très bon en grammaire) la solution. ET, une bonne fois pour toute, j'aimerais écrire sans faire de fautes !

Voici mes problèmes : dans des écrits que je dois donner aux juges, je dois formuler certaines phrases avec des verbes pronominaux, dont le plus fréquent est "s'entendre", positionné en début de phrase (dans le dispositif). Quelle est la règle spécifique applicable aux cas suivants et comment écrivez-vous les verbes mis entre parenthèses (à l'infinitif) :

- s'entendre (condamner) Monsieur X : mon réflexe m'impose de mettre l'infinitif : condamner - ER. Pour cela, je prends l'exemple qui ne me pose pas de difficulté avec un autre verbe :
- voir condamner Monsieur (quoique... ce n'est pas un pronominal, ce qui m'embête déjà !).

Les choses sont-elles identiques si j'inverse ? :
- S'entendre Monsieur/Madame X (condamner) à payer : par réflexe, j'aurais tendance à écrire le verbe à l'infinitif : "condamner"
Mais, rien n'est moins sur quand je féminise (ah, les femmes )
- s'entendre Madame (condamner) : ici, j'accorderais bien... : ée ou toute autre forme d'accord.

je suis d'autant plus embrumé que je me dis :
- S'entendre la société tenue à payer (et pas "tenir" à payer) !
A ce stade, je suis déjà perdu !

Les choses se compliquent passablement quand je demande à m'entendre dire quelque chose par quelqu'un d'autre :

- s'entendre Monsieur le président ordonner quelque chose : par réflexe, je mets ER à ordonner.

Veuillez pardonner mon ignorance en la matière et très certainement mes énormes fautes de grammaire. Votre aide rationnelle me serait bien précieuse ! merci d'avance.