1

Place du second élément de la négation

Je ne lui en ai parlé pas.

ou

Je ne lui en ai pas parlé?



MERCI

Place du second élément de la négation

Bonjour,

La place du second élément de la négation dépend du temps de conjugaison.

Aux temps simples, il suit le verbe : je ne parle pas.

Aux temps composés, il précède le participe : je n'ai pas parlé.

Muriel

Place du second élément de la négation

Tout à fait.
Le second élément de la négation (pas, point, etc.)
suit toujours le verbe conjugué.
Aux temps simples, il suit  le verbe simple :
Nous ne parlons pas.
Aux temps composés, il suit le verbe auxiliaire :
Nous n'avons pas parlé.

4

Place du second élément de la négation

Merci les deux.;))

Alors, pouvez-vous vérifier les ordres des compléments personnels suivants?

Je ne vais les leur pas envoyer.
Je ne lui en ai pas parlé.
Il ne me l'explique pas.

Surtout troisième phrase, je ne suis pas sûre.

Place du second élément de la négation

L'ordre est bon, sauf dans la première.

Le pas, comme nous venons de te le dire, doit  suivre le verbe conjugué.
Et on ne peut rien écrire entre le verbe à l'infinitif (envoyer) et ses pronoms compléments (les leur) placés juste avant.

Faux : Je ne vais les leur pas envoyer.
Juste : Je ne vais pas les leur envoyer.

6

Place du second élément de la négation

Salut,
Est-ce que la phrase suivante est une phrase négative? Si oui, comment justifiez-vous l'absence du deuxième élément de la négation?
Des écueils, des embûches, qui n'en a rencontré?
Merci

Place du second élément de la négation

Oui c'est une phrase négative : Des écueils, des embûches, qui n'en a (pas / jamais)  rencontré ?
L'absence du second élément de la négation marque un registre soutenu.

Place du second élément de la négation

Lorsque le pronom qui est le sujet d’une "fausse interrogation" de forme négative, mais équivalant en fait à une affirmation, on peut employer  ne sans autre adverbe de négation.
Ici :  Des écueils, des embûches, qui n'en a rencontré ? ( = Des écueils, des embûches, tout le monde en a rencontré. )

Autre exemple : Qui ne rêve de devenir célèbre ? ( = Tout le monde rêve de devenir célèbre.)

C'est ce que Riegel (édition 20009) appelle "interrogation oratoire".
Riegel cite d'autres cas possibles d'emploi du "ne" seul ( voir bas de la p. 708 et haut de la p. 709).