Vous revenez dans un lieu qui a beaucoup compté pour vous : vous décidez d’évoquer ce lieu dans un texte poétique...

Coucou tout le monde
Voila, je mentraine pour l'écrit de français et j'ai essayé de faire un sujet d'invention sur la poésie

SUJET: Vous revenez dans un lieu qui a beaucoup compté pour vous: vous décidez, à l'occasion d'un concours d'écriture, d'évoquer ce lieu dans un texte poétique qui ne sera pas nécessairement versifié. Votre texte se nourrira d'images, d'effets sonores, de figures de construction...

Je me demandais si vous pouviez me donner votre avis sur ce que j'ai fait, pour avoir savoir si c'est bien ou pas et si je m'en serais sortie si j'avais écrit un de ce style sa au vrai bac..

Si quelqu'un veut bien me répondre, pour que je poste mon poème s'il vous plaiit. Merci à l'avance

Vous revenez dans un lieu qui a beaucoup compté pour vous : vous décidez d’évoquer ce lieu dans un texte poétique...

Avec plaisir, fait nous donc part de ton écrit d'invention.

3

Vous revenez dans un lieu qui a beaucoup compté pour vous : vous décidez d’évoquer ce lieu dans un texte poétique...

Bonjour bonjour  !
Je suis en pleine révisions du Bac L de français. Je me suis entraînée sur un ancien sujet (je ne me rappelle plus de la date  ). J'aimerais votre avis sur mon sujet d'invention, sachant que la poésie à 80 voire 90% de chances de tomber cette année en lien certainement avec l'argumentation (poésie engagée ?  ).
Voila, dite moi vos impressions ça m'aiderait beaucoup 

SUJET: Vous revenez dans un lieu qui a beaucoup compté pour vous : vous décidez, à l’occasion d’un concours d’écriture, d’évoquer ce lieu dans un texte poétique qui ne sera pas nécessairement versifié. Votre texte se nourrira d’images, d’effets sonores, de figures de construction etc.

Lieu choisit : Le Parc de Richelieu (ville)

Réaliser à l’image de Verlaine, une ballade dans le parc !
-    Point de départ : les grandes grilles noires du parc
-    Point d’arrivée : La roseraie sur l’île entourée par les douves

Je suis arrivée après dix ans devant elles,
Murailles de fer, où transperce le chaud soleil,
Entrée de mon jardin secret, où virevoltent les hirondelles.
Seuls les cœurs heureux s’y promènent, et les arbres veillent,
Dans la grande allée de fin gravier, où je m’étais promenée.

Avançant sous le regard des érables penchés,
Par les vents violents des âmes que j’ai aimées,
J’ai reconnu à ma droite la belle clairière, inondée de lumière,
Où le majestueux héron, comme jadis, est posté ;
Et comme avant, je le vois s’envoler au-dessus de la forêt.
 
Comme les anciennes balades, que je faisais avec eux,
J’atteins au bout du chemin les douves scintillantes,
Où miroitent les couleurs saphir, pourpre et bleu,
Que revêtent les fleurs, aux écailles luisantes,
Comme d’un dragon l’armure chatoyante.

La douce roseraie aux senteurs exotiques,
Ne cessera de me transporter dans les couloirs du passé,
Et je sais que quand je partirai de ce lieu idyllique,
Me resteront toujours ouvertes les portes d’entrée
De ce jardin secret, où s’exaucent mes prières...

Vous revenez dans un lieu qui a beaucoup compté pour vous : vous décidez d’évoquer ce lieu dans un texte poétique...

Bonjour... Première étape, je corrige  l'orthographe :

Je suis arrivée après dix ans devant elles,
Murailles de fer, où transperce le chaud soleil,
Entrée de mon jardin secret, où virevoltent les hirondelles.
Seuls les cœurs heureux s’y promènent, et les arbres veillent,
Dans la grande allée de fin gravier, où je m’étais promenée.

Avançant sous le regard des érables penchés,
Par les vents violents des âmes que j’ai aimées,
J’ai reconnu à ma droite la belle clairière, inondée de lumière,
Où le majestueux héron, comme jadis, est posté ;
Et comme avant, je le vois s’envoler au-dessus de la forêt.   

Comme les anciennes balades, que je faisais avec eux,
J’atteins au bout du chemin les douves scintillantes,
Où miroitent les couleurs saphir, pourpre et bleu,
Que revêtent les fleurs, aux écailles luisantes,
Comme d’un dragon l’armure chatoyante.

La douce roseraie aux senteurs exotiques,
Ne cessera de me transporter dans les couloirs du passé,
Et je sais que quand je partirai de ce lieu idyllique,
Me resteront toujours ouvertes les portes d’entrée
De ce jardin secret, où s’exaucent mes prières...

5

Vous revenez dans un lieu qui a beaucoup compté pour vous : vous décidez d’évoquer ce lieu dans un texte poétique...

Oui merci ! J'avais justement oublié de me relire avec précision !! Je me doutais bien qu'il y aurait des fautes...
Ayant été quelque peu pressée de publier mon poème   
--> Je me suis donc permise de copier la correction dans mon sujet initial !

Vous revenez dans un lieu qui a beaucoup compté pour vous : vous décidez d’évoquer ce lieu dans un texte poétique...

lilypeacelove.marchal a écrit :

J'aimerais votre avis sur mon sujet d'invention, sachant que la poésie à 80 voire 90% de chances de tomber cette année en lien certainement avec l'argumentation (poésie engagée ?  ).

Salut ! Je ne vais malheureusement pas répondre à tes attentes concernant ton poème mais simplement te donner un conseil en tant que bachelier récent : pas de pronostics. Je sais très bien qu'il est tentant de faire des estimations mais ce faisant l'on est d'autant plus tenté de faire des impasses ; c'est une très mauvaise idée.
Exemple tout bête, les cartes de géo, celle sur la Russie était tombée juste deux ans avant mon bac (plus de quinze à apprendre pour deux au choix lors de l'épreuve) et celles sur l'Asie orientale ne l'étaient pas depuis pas mal de temps en plus d'être une problématique actuelle (la Russie n'est pas un pays qui défrise la chronique en ce moment), et pourtant on s'est coltiné à nouveau celle sur la Russie que par conséquent très peu avaient apprise, moi le premier.

Bref, surtout ne pas s'attendre à des thèmes précis, on est très souvent surpris, et rarement en bien !