1

Aide pour trouver auteurs et œuvres dans une dissertation

Voici une dissertion que je vais rendre, pourriez-vous me donner des oeuvres et leur auteurs pour les endroits annotés "XXXXX" Merci !


Dissertation de Français

La biographie ou l’autobiographie était jadis une entreprise réservée exclusivement à des personnes célèbres. Au cours des années cette exclusivité c’est peut à peut élargie à des personnes de moins en moins connues, pour aujourd’hui être accessible à presque tous.
A la fin de sa propre autobiographie ( Les Mots) J.P. Sartre dit : « Tout un homme, fait de tous les hommes et qui les vaut tous et que vaut n’importe qui. » Est-ce que cette affirmation rend elle compte de l’ (auto)biographie à travers les âges ?
Pour tenter de répondre à cette question nous regarderons tout d’abord si dans une AB la personne qui écrit essaye de dévoiler un personnage dans son intégralité, ensuite nous nous demanderons si un des but principaux de L’ab est il de montrer, en quelque sorte, une l’évolution du sujet par apport à ses héritages et ses influences humaines. Nous essayerons finalement de  voir si l’AB a comme but (ou du moins comme conséquences) de montrer un homme égaux aux autres.


Même si l’objectif principal d’une (auto)biographie est bien de présenter une personne, il n’est pas forcément voulu que celui-ci soit présenté dans son intégralité.

    Tout d’abord dans la biographie (que l’on pourrait penser plus objective  par rapport à l’AB car celle-ci porte un regard extérieur sur le sujet) le sujet n’est pas toujours



dévoilé  dans toute son intégralité, car en effet plusieurs problèmes se posent :
Tout d’abord même en faisant une étude approfondie de la personne  étudiée  on ne peut jamais tout savoir, et donc certains évènements ou éléments doivent forcément manquer à la « récolte d’informations ». Par ailleurs l’auteur d’une B peut intentionnellement décider de masquer ou d’embellir certains faits afin de faire dévoiler une image idéalisée du sujet étudié.  En effet, dans Ceci n’est pas une biographie de Magritte, Jacques Roisin  nous dévoile un Magritte complètement ( et cela de façon voulue) idéalisé. Freud a dit : « Les biographes sont fixés de façon toute particulière à leur héro. Fréquemment, ils on choisi pour objet de leur études parce qu’il leur témoigne d’emblée[…] une affection Particulière. Ils s’abandonnent alors a un travail d’idéalisation qui s’efforce d’inscrire le grand homme dans la série de leurs modèles infantiles ». Par ailleurs on pourrai penser qu’une autobiographie écrite par une personne qui ne porte aucun inter à la personne étudié aurai un regard beaucoup plus objectif et lucide par exemple Le dernier théorème de Fermat (biographie de fermat) écrit par Simon Singh
    Nous pouvons ensuite nous poser la même question pour l’AB car dans ce cas précis l’auteur connaît le sujet parfaitement mais le regard est tout sauf objectif. Premièrement l’inconscient  de la personne peut effacer des informations entière et même en modifier certaine (c’est ce qui se passe dans L’amant de Margeritte Duras). Ce sont là tout les risques de l’auto bio car même si une personne décide de ne raconter que la que la vérité il y aura forcément des oubli et surtout il y aura surtout des informations faussée, donc le lecteur qui aura accepté le pacte de l’autobiographie serra trahie a son propre insu ainsi qu’ a l’insu de l’écrivain !








Il faut ensuite nous demander si la personne étudié nous est présenté de telle sorte à ce qu’on nous montre un sujet qui s’est construit grâce aux personnes qui l’entourait (que se soit à travers des livres ou des contacts humains)

    Dans la majorité des biographies, le souci de montrer l’évolution d’une personne face a son environnement culturel et social est un des buts majeurs car le biographe vas en effet effectuer une recherche sur son sujet, l’étude vas donc obligatoirement se porter sur l’entourage de la personne. L’héritage que celle ci a reçu serra donc forcément transmis au lecteur. On peut d’ailleurs noter que dans XXXX, XXXX décrit tout à fait les influences  que XXXXX a reçues de son entourage.
    Cette même question posée dans le carde de lAB est beaucoup plus délicate et peut partager  ce type d’œuvres en deux catégories. Le premier groupe comporterais toute les œuvre ou le l’autobiographe aurais voulu présenter  leur perception d’eux même sans chercher a modifier quoi que se soit et de donner une image dans la plus grande sincérité (Confessions de J.J. Rousseau par exemple). Le deuxième regrouperait toutes les œuvres ou l’auteur aurait voulu non seulement retranscrire leur personnalité mais aussi présenter l’analyse de leur propre personnage (comme Essais de Montaigne). Dans la première catégorie l’auteur nous présenterais toute ses connaissances et tout objets de ses études et c’est donc au lecteur de décider si oui ou non l’auteur se serrai construit ou non a partir de telle ou telle entité faisant partie arrière plan. Il est évident que pour la seconde catégorie la chose serrait beaucoup plus ambiguë  car même si l’auteur se dit complètement  construit sans modèle ou a l’inverse  construit a partir d’un seul model choisi on pourrai, sans remettre  en cause la


sincérité de celui-ci, se demander si son l’auto-analyse était correcte.


Pour cette dernière partie nous allons nous demander si l’(A)B nous montrerais une personne  qui les vaut toutes ou au contraire nous montrerais une personne hors-du commun.

    Dans le cadre la biographie il est évident que si une un auteur choisi de retranscrire la vie d’une autre c’est bien parce qu’elle porte un intérêt spécial a celle-ci. C’est bien le cas dans les nombreuses biographies des personnes célèbres (XXXXXX de XXXXX). Même si ceci représente la majorité des biographies cela ne s’applique pas à l’intégralité de celle ci, en effet (surtout a la fin du 19 début 20), des auteurs comme XXXXXX dans XXXXXX on décidé de s’intéresser a des gens tout a fait ordinaires pour retranscrire leur vie (mais il n’est pas nécessaire de s’interroger sur le but de cet exercice dans cette dissertation)
    Dans l’autobiographie cette foi il est sur que si une personne décide de laisser une œuvre recueillant l’histoire de sa vie il est fort probable que cette personne estime qu’elle a un certain héritage a laisser derrière elle, ou une leçon a donner. On Peut don dire qu’en général, l’autobiographie n’as pas comme but de décrire la vie d’une personne complètement ordinaire. La seule exception que l’on puisse trouver et celle d’un homme ou une femme qui dessinerait de laisser rune autobiographie dans le but de laisser une trace de leur époque. Mais même dans ce cas précis la personne concerné ne serrais pas complètement banale car elle serrait représentative de toute une époque ou de tout une culture.


    On peut donc conclure que des trois critères majeurs posés par Sartre à la fin des mots, tous ne sont pas toujours respectés. En effet, dans certaines AB seul une portion des trois est respecté, tandis que dans d’autres aucun ne le sont, même si dans certaines, mais cela est rare, on peut retrouver les trois critères à la foi. On peut donc penser que Sartre a posé ici une image utopique de l’autobiographie mais comme toute utopie elle est inatteignable et irréalisable dans son entier absolu.

Aide pour trouver auteurs et œuvres dans une dissertation

On peut d’ailleurs noter que dans XXXX, XXXX décrit tout à fait les influences  que XXXXX a reçues de son entourage.

ici je penserais à Chateaubriand avec ses Mémoires d'outre-tombe