Méthode du commentaire - Le développement

Bonjour, alors voilà je suis en première S et je passe le bac FR écrit le 21 et oral le 25. j'ai besoin d'aide concernant le commentaire littéraire. Durant l'année nous avons fait 3 bac blancs, et les notes du commentaire n'excédaient pas 8 à 8,5/16 et pour des raisons qui sont souvent les mêmes... J'ai la bonne méthode, je n'ai pas de problèmes à ce niveau là, mais le développement en lui-même me pose problème. En effet, j'ai la faculté de savoir plutôt bien identifier les enjeux du texte, élaborer la problèmatique et faire le plan correctement...

Les idées, je les ai ! Mais mon problème est de ne pas savoir les développer ! Je n'ai jamais excédé 2 pages et demie aux bacs blancs, ce qui est trop peu et qui ne mérite pas la moyenne d'après ma prof de français. Une sous-partie ne tient que sur à peine 5 à 8 lignes... Je n'arrive pas à développer et à faire aboutir mon raisonnement. Par exemple, je vais dire : "L'auteur utilise ceci comme le montre cela dans le but d'accentuer cette idée du personnage"...

Cela me pénalise pas mal, donc j'espère vivement pouvoir avoir de l'aide de votre part dans le but de me perfectionner et d'arriver fin prêt à l'épreuve écrite qui est dans moins de 2 semaines. Merci à vous

Méthode du commentaire - Le développement

Il faut beaucoup réfléchir sur le texte. Je dirais une bonne heure au moins.
Personnellement j'explique cette méthode :
1. Bien relire le texte.
2. Poser un certain nombre de repères : genre, registre (s), mouvement littéraire. Déjà bien réfléchir sur ces points : par exemple, si c'est un texte narratif, la question du schéma narratif, le statut et le point de vue du narrateur...
Pour les registres, repérer quelques procédés...
Normalement si on bien posé un certain nombre de repères on peut déjà cerner les enjeux du texte et donc formuler la problématique.
3. Réfléchir de manière méthodique sur le texte en ayant bien en tête ces repères : procédés, analyse des procédés.
4. Ensuite seulement faire le plan détaillé.
Je ne vois vraiment pas d'autres manières de faire, plus on a repéré de choses, plus on a de choses à dire, forcément.

Méthode du commentaire - Le développement

J'exécute ces méthodes, mais là n'est pas le problème... J'ai beau avoir trouvé 40 procédés,  ils feront 2 lignes chacun. J'arrive pas à développer. :s

Méthode du commentaire - Le développement

Enfin 40 procédés commentés dans un commentaire c'est rare...

Sinon il y a le côté très formel aussi de l'exercice qui peut rebuter certains élèves, qui font hyper synthétique alors que le commentaire c'est aussi l'art de la redite :
donc, ne pas oublier d'annoncer la première partie (puis la deuxième) bien qu'on ait déjà annoncé le plan dans l'introduction. Formuler clairement et explicitement les idées directrices. Ne pas négliger les conclusions partielles à la fin des paragraphes même si ça paraît archi redondant... et tout ça avec élégance, en variant les formulations !

Méthode du commentaire - Le développement

Hyperbole  c'est le cas de le dire en parlant de procédés

d'accord. les conclusions partielles doivent se retrouver à chaques fin de sous parties ? et les transitions seulement à la fin des grandes ?

Méthode du commentaire - Le développement

Oui il faut une  phrase de conclusion à la fin de chaque paragraphe. Et une phrase de transition entre les deux grandes parties.
D'ailleurs on trouve souvent ce côté hyper synthétique et un peu "sec" chez les S. Il faut donc veiller à être bien explicite. Bien souligner la cohérence de la démarche (connecteur en début de paragraphe), bien expliquer pourquoi on peut affirmer cela...éviter au maximum l'implicite, les ellipses.

Méthode du commentaire - Le développement

Je rajoute mon grain de sel, bien que la réponse soit déjà complète.

J'ai, pour ma part, eu tendance à faire trop long... On en met des tartines, mais parfois ce sont des tartines de vide.
Oui il faut développer ton idée, et oui tu fais visiblement peu de pages puisque, (attention je ne sais pas comment tu écris et je n'ai pas lu ton travail) parce que je pense que tu fais un plus un relevé de certains procédés notables qu'une proposition d'interprétation, du sens que cela offre, de l'impression que cela donne.

Par exemple, tu vas relever les pronoms, te rendre compte qu'on commence par un "je" puis on découle vers un "on". Eh bien à partir du moment où tu relèves cela, en gros tu justifies avec finesse, pourquoi ça rentre dans cette partie de ton plan. Puis tu soulignes l'impression que cela donne, je ne sais pas, un détachement de l'auteur, une objectivité qui se veut, une dépersonnalisation. Ensuite tu montres en quoi ça rentre dans la tonalité générale du passage.
Rien qu'avec ça, franchement, je trouve qu'en S c'est un bon développement.

Personnellement, ce n'est pas l'idée qui me vient puis le texte qui est support, c'est le texte qui me fournit l'idée. Même souvent en dissertation. Et je trouve qu'en fonctionnant ainsi, on s'appuie d'autant mieux sur le texte et on développe correctement, avec un nombre raisonnable de pages.

Méthode du commentaire - Le développement

Nayade a écrit :

parce que je pense que tu fais un plus un relevé de certains procédés notables qu'une proposition d'interprétation, du sens que cela offre, de l'impression que cela donne.

exactement tu as bien saisies mon problème

Merci pour vos conseils en tout cas, je vais essayer de m'y entrainer avant le jour fatidique.

Si d'autres conseils peuvent m'être donner je ne dirais pas non

9

Méthode du commentaire - Le développement

je me perd toujours dans la rédaction du développement du commentaire composé.j'ai vraiment besoin d'aide s'il vos plait.
SANDY

Méthode du commentaire - Le développement

Les amis qui ont ECRIT précédemment t'ont pourtant fourni de précieuses informations.......prends donc un texte d'une trentaine de lignes, romanesque, théâtral, ou.....consacre une heure trente a la lecture du passage, c'est a dire cinq a six lectures rapides qui te permettent au brouillon d'identifier les principaux procédés.   Au besoin, établis un tableau regroupanttrois colonnes.....au fil de tes lectures tu vas forcement isoler réseaux lexicaux, utilisation temps et modes verbaux, figures etc.....au fil de tes lectures, tente de leur donner deja une interprétation......tu prêtes une intention a l'auteur : emploi d'un subjonctif jussif quiva dans le sens de l'indignation, chiasme qui traduit ici l'opposition etc etc ......les grands enjeux du texte vont s'imposer a toi. Regroupe les elements relevés qui se croisent pour construire tes axes.....La problematique, synthétique, englobe les axes, elle permet d'y repondre...... Tu y réfléchis ensuite.                     Laissons de côté l'introduction.....amorce, PRES. Auteur, oeuvre etc.....annonce plan......    Ton développement se presente sous une forme structurée . Au DEBUT de chaque partie, tu annonces de MANIERE tres impersonnelle et generale le contenu de la partie.... subtilement, tu indiques quelles vont etre tes sous parties. La suite se fait tout simplement : un alinéa, un premier argument correspondant a ce que tu as annonce au DEBUT de la partie, que tu analyses et illustres au moyen d'exemples empruntes au texte et forcement commentes. Tu peux ménager une sorte de petite transition avant de passer a la ligne et de faire exactement le MEME travail pour le second sous axe.... Tu auras soin ensuite de passer a la ligne, de faire unbref bilan de ce qui vient d'être dit et une VERITABLE transition vers la partie suivante. Voila.........Répète cet exercice une vingtaine de fois et le développement ne posera plus de probleme.