La dénonciation par le rire est-elle efficace ?

Bonsoir,

Voilà, j'ai une dissertation à faire et j'ai pas vraiment d'arguments. Si vous pouvez m'aider ça serait vraiment sympa merci d'avance.

Voilà, donc j'ai pensé à faire une thèse et antithèse :

Dans le grand 1 je dirais que oui le rire est efficace.

Dans le grand 2 oui mais...

Dans le grand 3 dénonciation n'est pas toujours synonyme d'efficacité.

Voilà, mais je pense que le 2 et 3 c'est à peu près pareil ?

La dénonciation par le rire est-elle efficace ?

Tu n'es pas tenu de faire trois parties
En III tu pourrais cependant trouver d'autres moyens de dénoncer

La dénonciation par le rire est-elle efficace ?

Bonjour,
Je réveille se topic qui était un peu vieux  .
Mais j'ai la même dissert' que toi à faire, et je pense à un autre plan, parce que je pense que la thèse antithèse ici n'est pas la plus adaptée.
Je pencherais plus pour I) arme efficace, II) proscrite, III) dangereuse.
Est ce que ce plan semble idéal ?
Svp help me !!

La dénonciation par le rire est-elle efficace ?

Sujet intéressant mais dire que le rire ne peut pas dénoncer est se faire l'avocat du diable. Le comique est souvent efficace, que ce soit chez Molière, Beaumarchais, Marivaux, Ionesco, Beckett...
De plus, il ne faut pas oublier les oeuvres pleines d'ironie comme celles de Gautier, Mérimée et surtout Voltaire (Candide, De l'horrible danger de la lecture...).

La dénonciation par le rire est-elle efficace ?

Donc tu voudrais dire qu'il faut que je fasse une partie "dénonciation" dans mon plan ?
J'ai oublier de le mentionner plus tôt mais dans mon corpus de texte, j'ai 3 textes, un de Voltaire ("Dictionnaire philosophique"), un de Cesare Beccaria ("Des délits et des peines"), et un de Desproges, mon préféré   ("Dictionnaire superflu à l'usage de l'élite et des biens nantis"). Ces trois texte ont un sujet commun, qu'est : "la tortue".

La dénonciation par le rire est-elle efficace ?

Le problème de la dénonciation par le rire et qu'il peut être pris au second degré, ironiquement, et attteindre le but inverse (je n'ai pas d'exemple en tête pour l'instant mais je vais y réfléchir...)

La dénonciation par le rire est-elle efficace ?

Bonjour
je suis en 1°S, et ma prof nous a donné le même sujet pour la dissertation : "la dénonciation par le rire est-elle efficace ?"
j'avais pensé, comme plan, à
I Avantages du rire
1) pour distraire les spectateur (Les Voyages de Gulliver, Voyage à Lilliput, J.Swift ; Don Juan ou le festin de pierre acte II scène 2 avec Charlotte, Molière)
2) dédramatiser des situations (en prenant pour exemple des sujets de société, avec Le Tartuffe de Molière, ou encore Les fourberies de Scapin)

II Limites du rire
1) le rire n'est qu'un divertissement, on ne peut rire de sujets graves ( je pensais parler du 11 septembre... j'ai du tout d'idées... ou dans Candide, du tremblement de terre de Lisbonne, l'ironie est dans tout le texte sauf quand voltaire parle de cette catastrophe..)
2) inefficace pour traiter de sujets sérieux
3) il éloigne de la réalité, on oubli le combat de l'auteur

III Autres moyens pour dénoncer
1) appel aux sentiments, le pathétique (Candide, Voltaire, passage du nègre de Surinam ; Si c'est un homme, Primo Levi)
2) culpabilisation des lecteurs, les rendre concernés (Candide, Voltaire, passage du nègre de Surinam)

Je voudrais savoir si mon plan convient, et si vous pensez à des exemples, surtout pour le II et le III parce que je n'ai pensé presque qu'à Candide...
Merci.

La dénonciation par le rire est-elle efficace ?

Pour LouIsah:
Ton plan est trés intéressant, seulement je ne comprends pas trés bien la relation entre les sous-parties du I. et le sujet qui est " La dénonciation par le rire vous semble-t-elle efficace ?".
De plus, je crois que tu as comme moi, un sujet de BAC avec pour extraits: Des délits et des peines de Cesare Beccaria, Le dictionnaire philosophique de Voltaire et le dictionnaire superflu à l'usage de l'élite et des biens nantis de Desproges et tu peut donc t'en inspirer pour ta dissertation.

Bonne vacance .

La dénonciation par le rire est-elle efficace ?

je donne les avantages du rire...
non ?

10

La dénonciation par le rire est-elle efficace ?

Le rire est une des choses qui différencie le plus les uns des autres, et par conséquent ce sur quoi il est le plus difficile de se mettre d'accord. Ceux qui ont essayé (Bergson, Freud) ont échoué, et se sont rendus ridicules. La seule attitude possible sur un tel sujet est de s'en tenir à une position personnelle et de la défendre.
J'ai bien aimé le plan de mikro parce qu'il correspond à ma façon de penser. Mais je comprendrais aussi bien la position d'un pisse-froid qui soutiendrait que le rire est diabolique.