Débouchés de la prépa AL

Bonjour à tous,

     Je suis actuellement en Terminale S et j'hésite entre deux prepas, eco ou AL. Je me retrouve plus dans le domaine scientifique et je souhaiterai pour le moment tenter de rentrer dans une école de commerce après une CPGE. La prepa éco ayant un programme de maths assez conséquent ( qui est mon gros point faible ) je pense plus m'y retrouver en passant par une prepa litteraire. Cependant je n'ai pas réussi à trouver si il y a beaucoup de place dans les écoles de commerce ou de management pour les profils litteraires ... De plus je pense qu'une prepa AL peut également me permettre d'envisager de passer les concours sciences po en fin de premiere année.
     Donc si certaines personnes peuvent m'éclairer sur les places en école de commerce filière "sciences humaines" cela serait super !
Merci d'avance

Tiphaine

2

Débouchés de la prépa AL

Je ne suis qu'en terminale, mais je me permet de te donner mon avis.

Je crois qu'il faudrait surtout que tu te demandes si tu aimes vraiment le philo, les langues, la littérature, etc.
Parce que tu vas quand même en bouffer pendant deux ans, il vaut mieux aimer ça !
Et imagine que, après deux ans de prépa, tu n'arrives pas à entrer en école de commerce, et tu doives aller en fac pour étudier ces domaines...
Je dois être un peu naïve, mais je crois sincèrement qu'il faut faire des études littéraires (ou scientifiques, ou économiques, d'ailleurs) parce que ça nous plaît, parce que c'est un domaine qui nous intéresse, et non pas dans une perspective stratégique...

A toi de voir si tu préfères l'éco ou la littérature !

Imminielle.

3

Débouchés de la prépa AL

D'accord avec Imminielle. Si l'objectif pour toi c'est les écoles de commerce, va en prépa éco: il y a de bonnes chances d'intégrer des écoles de commerce en prépa A/L, mais de fait si tu n'aimes pas ce que tu fais, tu n'en auras pas de toute façon. Si c'est ton incompétence en maths qui te fait choisir une prépa littéraire par défaut,oublie (non, les prépas littéraires ne sont pas la poubelle des prépas... ça ne marche pas comme au lycée...)

Débouchés de la prépa AL

Hum... si tu n'as pas un profil littéraire, ne va pas dans une prépa littéraire...

Pour les écoles de commerces, cela dépend : il y a de tous les niveaux, tant que t'y mets le prix. Il en existe même sans passer par la prépa.

La plus "prestigieuse" est HEC, et voie L, le concours écrit ( bac +2 ) c'est :
- Deux langues ( obligation qu'une soit anglais, possibilité que l'autre soit le latin ) de 4h et 3h
- Une dissertation de littérature ( 4h)
- Une dissertation de philosophie ( 4h )
- Une dissertation d'histoire ( 4h )
- Une option au choix, soit troisième langue ( possibilité que ça soit le grec ancien )  ou géographie. ( Si BL c'est math ou SES )

Pour te donner une idée :
- 500 inscrits en L, pour 27 admis
- 1 219 inscrits en ECE, pour 106 admis
- 2279 inscrits en ECS pour 245 admis.

Débouchés de la prépa AL

Non non, si j'envisage AL c'est pas que par peur de pas m'en sortir en éco. De façon générale les mantieres litteraires m'interessent beaucoup plus que en maths ou que les matieres scientifiques. Si je veux faire une école de commerce ou de management c'est pas l'aspect mathematiques ( finance etc ) qui m'interesse le plus, c'est pour ça que je pense plus m'y retrouver avec le concours sciences humaines pour les litteraires. Mais je veux être sûr que j'ai mes chances, je vois partout que de plus en plus de concours et d'écoles s'ouvrent aux litteraires sans jamais trouver de chiffres. Aujourd'hui en S ce que "me sauve" c'est justement les matières litteraires.

Débouchés de la prépa AL

Tu as tes chances partout, il suffit de bien bosser et faire abnégation de certaines choses. "Labor omnia vincit improbus"
Sache qu'il y a des milieux où il est beaucoup plus difficile de s'en sortir; les littéraires ont l'éducation nationale et le supérieur... alors faut arrêter avec la psychose de l'échec... on nous demande pas d'être créatif, mais de bien connaître certaines choses.

Débouchés de la prépa AL

Bonjour,

   Je suis actuellement en terminale littéraire et j'envisage de ma lancer dans une prépa A/L l'année prochaine. Je me suis assez renseignée sur ce sujet, mais j'aimerai en savoir plus sur les métiers qu'exercent les anciens khâgneux et quelles sont les possibilités de métiers envisageables, car j'ai l'impression qu'en dehors d'enseignant, il y a peu de débouchés.
   J'ai également vu que quand on allait à l'ens, on devait travailler pour l'état pendant 10 ans. Quand on passe un concours de la fonction publique, quel est le nombre d'années ?
    J'ai encore une autre question... J'aimerais beaucoup travailler dans les métiers du patrimoine, dans les musées, les sites historiques etc... Le métier de conservateur du patrimoine m'intéresse particulièrement et j'aimerais savoir si on ne peut pas l'exercer sans passer par l'INP, qui est une école très sélective.... Sinon, est-ce que vous pensez qu'une prépa est un bon choix pour exercer des métiers de ce genre ?

    Je vous remercie d'avance pour vos réponses !

Débouchés de la prépa AL

Il existe d'autres formations qui mènent au szcteur de la conservation du patrimoine. Consulte la fiche de l'Onisep : http://www.onisep.fr/Ressources/Univers … patrimoine

Débouchés de la prépa AL

Merci pour le lien Anne345 !! Mais il y a quelque chose que je ne comprends toujours pas trop : le site m'explique cela :

Le sésame pour devenir conservateur du patrimoine : être diplômé de l'INP (Institut national du patrimoine). Après un concours très sélectif accessible aux titulaires d'un bac + 3 au minimum, les étudiants y suivent une formation de 18 mois avant de trouver un poste et de s'engager à servir comme conservateur pendant 10 ans à la sortie de l'INP. Un double cursus est recommandé. À noter : les conservateurs stagiaires élèves de l'INP sont rémunérés durant la 1re année de leur scolarité.L'École du Louvre et certaines universités (Paris I, Paris IV, Paris-Ouest Nanterre ou Lyon 2) assurent des préparations aux concours des conservateurs du patrimoine. Le Muséum national d'histoire naturelle associé au Conservatoire national des arts et métiers propose une préparation à la spécialité patrimoine scientifique, technique et naturel. Le diplômed'archiviste-paléographe de l'École nationale des chartes prépare aux carrières de conservateur du patrimoine écrit, graphique.
Niveau bac + 3
Licence (histoire, histoire de l'art, archéologie, ethnologie, sciences de la nature...
Diplôme de 2e cycle de l'école du Louvre
Niveau bac + 5
Master conservation du patrimoine


Mais pour être conservateur, il faut passer un concours de la fonction publique, ou il faut seulement postuler aux offres d'emplois existantes ? En fait, si je ne fais qu'une licence d'histoire ou d'histoire des arts, je peux postuler à des offres d'emplois de conservateur, mais j'ai beaucoup moins de chance d'être embauché que si j'ai suivi la formation de l'inp (qui elle, est proposée sur concours) ? C'est en tout cas ce que j'ai compris, mais je ne sais pas si c'est tout à fait ça.....

Si quelqu'un est susceptible de m'expliquer un peu tout ça, je suis partante ! 

Merci d'avance !


(et désolé pour le temps de réponse ..... )

10

Débouchés de la prépa AL

Dans la fonction publique, le passage par l'INP est toujours exigé. Dans les recrutements pour les collectivités locales, il est parfois mentionné "ou équivalent". Mais une licence n'est équivalente.
Avec une licence tout au plus peux-tu tenter le concours d'attaché de la conservation du patrimoine.