Idées de sujet pour un master de lettres classiques

Bonjour,
Je relance le sujet... Je vais devoir faire un mémoire de LC cette année, mais je n'ai aucune idée de sujet pour l'instant. Une prof de la fac m'avait parlé de la possibilité de faire un mémoire de traduction.
Pourriez-vous m'indiquer des auteurs et des oeuvres précis, parce que là je n'ai aucune idée de la difficulté des textes.
Merci d'avance

22

Idées de sujet pour un master de lettres classiques

D'édition critique d'un texte, tu veux dire ? Cela comprend l'établissement du texte (choix entre les diverses versions existantes du texte, confrontation des manuscrits disponibles, construction de l’apparat critique, etc.), la traduction (à voir avec ton directeur, mais le plus souvent, ils demandent aux étudiants de suivre les "directives" Budé je crois) éventuellement assortie de notes, et précédée d'une introduction-commentaire.

C'est difficile de te proposer quoi que ce soit, sans te connaître un minimum. Plutôt littérature latine, grecque, ou bien autre chose ? Cherche un domaine, une période, voire un auteur dont la fréquentation t'aurait plu par le passé. Tu peux aussi consulter la liste des directeurs de recherche de ton université, examiner leur propre spécialisation, et rencontrer ceux ou celles qui t'intéressent pour y réfléchir avec eux. Généralement, ils ont des sujets tout prêts dans leurs valises ! 

Bon courage !

23

Idées de sujet pour un master de lettres classiques

Appareil critique plutôt, à ce qu'il me semble  .

24

Idées de sujet pour un master de lettres classiques

Sfdd a écrit :

Appareil critique plutôt, à ce qu'il me semble  .

Non non, c'est bien "apparat" critique (en bas de page généralement, présentant les autres leçons du texte). Mais bien évidemment, ce type de travail exige aussi un "appareil" critique (ce que j'ai maladroitement appelé "introduction-commentaire" : mais c'est peut-être ça que tu corrigeais finalement ?!).

Idées de sujet pour un master de lettres classiques

Je vote pour "appareil critique" !

http://www.cnrtl.fr/definition/appareil

c) PHILOL. Ensemble des annotations qu'un éditeur ajoute à un texte original.

Edit: ah, je vois que le message précédent a été modifié pendant que je postais le mien. Effectivement, voilà une nouvelle nuance que je n'avais pas saisie. 

Précision du TLF :
http://atilf.atilf.fr/

PHILOL. Apparat (critique). Relevé des variantes textuelles et des conjectures figurant généralement en bas de page dans une édition critique. Synon. moins cour. appareil critique:
L'essentiel (...) est que l'apparat critique soit exact et mette sous les yeux du lecteur le moyen de contrôleur tout ce qu'il lit.
L'Histoire et ses méthodes, 1967, p. 1275 (encyclop. de la Pléiade).

26

Idées de sujet pour un master de lettres classiques

Edit: ah, je vois que le message précédent a été modifié pendant que je postais le mien.

Oui, désolé, c'est une mauvaise habitude que j'ai de compléter après avoir posté.

C'est vrai que je me suis mal exprimé. Vous savez, je songeais à ces petites lignes de bas de page, chez Budé, Oxford et Teubner, si précieuses, et si souvent négligées. Peut-être cela a-t-il d'autres appellations, c'est bien possible, mais dans les leçons d'ecdotique que j'ai suivies, on appelait ça "apparat". 
Merci de l'éclaircissement, tropic !

27

Idées de sujet pour un master de lettres classiques

Sullien a écrit :

(ce que j'ai maladroitement appelé "introduction-commentaire" : mais c'est peut-être ça que tu corrigeais finalement ?!).

Non non , mea culpa !

28

Idées de sujet pour un master de lettres classiques

Bonjour à tous,
Je me permets de faire remonter ce topic car je suis moi aussi confrontée au "problème" du choix du sujet de mémoire. Je suis actuellement en L3, mais je pense qu'il n'est pas trop tôt pour entreprendre les recherches, histoire de ne pas me retrouver à choisir à la va-vite un sujet qui semble intéressant et qui se révélera vite ennuyeux...

Je ne suis pour ma part pas très attirée par un mémoire de traduction (j'aime beaucoup la version, mais on en fait déjà beaucoup et j'aimerais changer un peu d'air). J'ai quelques idées en tête, mais rien de bien précis. Je sais que je souhaiterais me spécialiser plutôt en latin.
J'avais pensé (très vaguement) à :
- un travail sur l'influence de Plaute sur la comédie de Molière (mais je trouve cela un peu trop classique et déjà-vu)
- un travail sur un personnage/mythe particulier, de sa fondation à sa lecture dans notre société (au cinéma, dans la littérature moderne et contemporaine...)
- de la linguistique comparée
- une étude sur une/les langues "italiennes" dans l'antiquité

Je suis consciente que tout cela est très flou, et c'est pour cela que je m'adresse à vous... Qu'est-ce qui selon vous serait le plus pertinent ? Y a-t-il des personnages/mythes/langues antiques qui ont été très peu étudiés ?

Bon dimanche,
Pénélope