1

Œuvre de Paul Valéry

Bonjour, forumeurs littéraires, je suis nouveau sur ce forum et pour mon premier post, j'aimerais avoir des renseignements sur Paul Valéry.
Non pas sur sa vie privée, mais plutôt sur son oeuvre.
Effectivement, il est sous-culturel de ne pas connaître au moins 20 de ses poèmes, à mon sens, quand on est, comme moi, une féru du XXe siècle. D'avance merci.

Œuvre de Paul Valéry

Bonjour
Valéry a été édité par l'incontournable Poésie/Gallimard
Recueils "Poésies" qui regroupe Album de vers anciens, Charmes, Amphion, Sémiramis, Cantate du Narcisse, Pièces diverses et La jeune Parque suivie de Poèmes en prose
Et un livre de réflexions sur ses écrits Ego scriptor

Son poème le plus connu est certainement Le cimetière marin
https://web.archive.org/web/*/http://ww … Marin.html

Anne
https://web.archive.org/web/*/http://ww … .Anne.html

3

Œuvre de Paul Valéry

Il a écrit le poème "Le cimetière marin", qui est magnifique ! En voici un fragment :


Ce toit tranquille, où marchent des colombes,
Entre les pins palpite, entre les tombes ;
Midi le juste y compose de feux
La mer, la mer, toujours recommencée !
O recompense après une pensée
Qu'un long regard sur le calme des dieux !

Quel pur travail de fins éclairs consume
Maint diamant d'imperceptible écume,
Et quelle paix semble se concevoir !
Quand sur l'abime un soleil se repose,
Ouvrages purs d'une éternelle cause,
Le temps scintille et le songe est savoir.
[…]
Ferme, sacré, plein d'un feu sans matière,
Fragment terrestre offert à la lumière,
Ce lieu me plait, dominé de flambeaux,
Composé d'or, de pierres et d'arbres sombres,
Où tant de marbre est tremblant sur tant d'ombre ;
La mer fidèle y dort sur mes tombeaux !

Chienne splendide, écarte l'idolatre !
Quand solitaire au sourire de pâtre,
Je pais longtemps, moutons mystérieux,
Le blanc troupeau de mes tranquilles tombes,
Eloignes-en les prudentes colombes,
Les songes vains, les anges curieux !
[…]
Le vent se lève !... il faut tenter de vivre !
L'air immense ouvre et referme mon livre,
La vague en poudre ose jaillir des rocs !
Envolez-vous, pages tout éblouies !
Rompez, vagues ! Rompez d'eaux réjouies
Le toit tranquille où picoraient des focs !

Et ces vers du poème "Palme" :

Patience, patience,
Patience dans l’azur !
Chaque atome de silence
Est la chance d’un fruit mûr !

Œuvre de Paul Valéry

Bonjour
c'est un beau poème mais avez vous une analyse , une explication
qui souligne la bonne signification .
et merci d'avance