En quoi peut-on dire que les Pensées de Pascal sont le miroir de notre vie ?

Bonjour,

Je suis actuellement en terminale Littéraire et je travaille sur Les pensées de Blaise Pascal.
J'ai beaucoup de mal à cerner cette oeuvre et j'aurai besoin de votre aide pour répondre à une question.

La voici :
En quoi peut-on dire que les pensées de Pascal sont "Le miroir de notre vie" ?

J'ai pensé à dire qu'il établissait le portrait de l'homme (Homme fait de contraires), j'ai également pensé à faire le rapprochement avec la société actuelle : très matérialiste..

Malgré ces quelques idées je n'arrive pas à avancer..

Si vous pouviez me mettre sur d'autres pistes.. Merci..

En quoi peut-on dire que les Pensées de Pascal sont le miroir de notre vie ?

Les Pensées sont très riches et les sujets divers ! je vais essayer de te donner quelques idées :

- Tout d'abord la misère de l'homme : il est petit et une seule vapeur réussit à l'anéantir.
Les premières liasses s'appellent misères : il faut creuser cette idée.

- Il y a aussi la vanité de l'homme : qui ne voit pas la vanité de l'homme est bien vain lui-même
dit-il. C'est un être d'apparence, qui se distingue par le rang social : il a quatre laquais.

- Ensuite, l'homme est un être déchu d'une nature parfaite, à l'époque de l'éden, dont il lui reste quelques marques qui le font souffrir en comparaison de cette misère actuelle. Tout son malheur vient de ce qu'il a quitté Dieu, qui est son seul bonheur.

- On ne peut pas ne pas parler du divertissement : les hommes sont désireux d'oublier leur misère en se divertissant : le jeu, la chasse etc.....

- Et puis il y a aussi, mais c'est plus facultatif, la fait que l'homme soit emprisonné entre l'infiniment grand, (espace, galaxies) et l'infiniment petit (ciron , microbes) qui fait de lui un être médiocre


Bref, on peut dire qu'il reflète notre vie car il montre notre vanité, notre faiblesse, notre volonté d'oublier nos misères par le divertissement, et aussi notre ignorance de la vérité, que certains ont chercher dans la philosophie sans la trouver. En même temps, l'homme est un être digne, par le seul fait qu'il est capable de penser. Il est donc paradoxal

Voilà j'espère que je t'ai un peu aidé  il te faut creuser maintenant !