21

Accord avec "on"

Le principe général est l'accord du verbe avec le sujet. Dans "Il existe deux solutions", le sujet grammatical est manifestement au singulier. Mais le sujet sémantique "deux solutions" est au pluriel.

Avec quoi le verbe doit-il alors s'accorder ? S'agissant d'un problème grammatical, l'accord doit s'effectuer manifestement avec le sujet grammatical, pas le sujet sémantique.


Le pronom On pose un autre problème. Contrairement à son homologue Il, On n'est pas en effet clairement au singulier ou au pluriel.

Dans ton exemple "Alors, les filles, on est contentes ?", il est en effet plus naturel d'accorder l'attribut avec le sujet sémantique "les filles". C'est ce qu'on entendra généralement à l'oral. Cela dit, il faudrait logiquement mettre le verbe au pluriel : "Alors, les filles, on êtes contentes ?", par analogie avec "Vous êtes contentes ?"

"On est content" peut s'entendre par contre. Même s'il s'agit de filles, elles n'apparaissent pas ici. Le pronom On désignera alors une collectivité indivisible.


Pour conclure, considérer toujours On comme une collectivité indivisible permettrait d'harmoniser l'accord du verbe et de l'attribut avec le sujet : "On est content", pas "On est contentes". Dans "Elle est contente", "Elles sont contentes", le verbe et l'attribut varient bien ensemble, pour le nombre en tout cas.

Mais cela créerait un décalage avec le langage parlé, en particulier dans ton exemple "Alors, les filles, on est contentes ?"

Admettons donc cette dernière formulation à l'écrit, même si elle n'est pas très logique. Je suis ici Grevisse, essayant de faire en sorte que l'écrit et l'oral ne soient pas trop décalés... 

Accord avec "on"

Le principe général est l'accord du verbe avec le sujet. Dans "Il existe deux solutions", le sujet grammatical est manifestement au singulier. Mais le sujet sémantique "deux solutions" est au pluriel.
Avec quoi le verbe doit-il alors s'accorder ? S'agissant d'un problème grammatical, l'accord doit s'effectuer manifestement avec le sujet grammatical, pas le sujet sémantique.
Le pronom On pose un autre problème. Contrairement à son homologue Il, On n'est pas en effet clairement au singulier ou au pluriel.

Ce qui est valable pour le il impersonnel est valable pour on.
Le sujet grammatical on est clairement au singulier.
Le verbe conjugué s'accorde donc au singulier.
Le sujet sémantique (diverses valeurs de on, pouvant renvoyer selon les cas à une seule ou à plusieurs personnes) n'est pas davantage à prendre en compte pour l'accord du verbe que le sujet sémantique du il impersonnel.

Quant à un éventuel verbe au pluriel avec on... Alors, autant mettre le verbe au singulier quand on use du vous de politesse (singulier sémantique)  !  Oui, oui, vous as sûrement raison... 

Notons que le pluriel du verbe avec le vous de politesse n'empêche pas le participe ou l'attribut qui suit éventuellement  de passer au singulier.
Personne n'irait écrire : "Monsieur le président, vous êtes tout à fait normaux."...

23

Accord avec "on"

Essayons de résumer... Le verbe s'accorde avec le sujet grammatical, l'attribut avec le sujet sémantique.

S'agissant du pronom On, ce sujet sémantique peut évidemment varier selon le cas : collectivité indivisible, ses membres individuels. Cela dépend de ce que l'on veut exprimer.

Juste sur toute la ligne ? 

Accord avec "on"

Juste, j'espère. En tout cas, là, nous sommes d'accord.

25

Accord avec "on"

Maintenant que tu me l'as dit, On est bien grammaticalement au singulier.

En effet, il vient du nom latin Homo (homme). Cela explique que le rajout d'un article singulier soit possible devant On : C'est à quoi l'on (l'homme) arrive... 

26

Accord avec "on"

C'est à quoi l'on (l'homme) arrive... 
Non, c'est simplement un «l'» euphonique.

Accord avec "on"

Tout à fait.
D'ailleurs, ce l' a a été plusieurs fois l'objet de questions sur ce forum.
Et j'ai à chaque fois rappelé l'étymologie...

28

Accord avec "on"

Si j'en crois Grevisse, On peut prendre un article (l') car il vient du nom latin Homo (homme).

Mais on utilise en effet souvent cet article (l') pour des raisons euphoniques, en particulier après Si, Qui, Quoi, Et, Ou, Où... Ce n'est pas une obligation.

Et cet article peut être aussi utilisé à des fins stylistiques : L'on a plus d'allure que On

29

Accord avec "on"

Bonjour à tous, je suis tombé tout a l'heure sur une petite annonce commençant ainsi : "On est un groupe […] qui habitons."

Je suis resté bloqué a peu près 5min devant. Rassurez moi, en plus d'être laidement formulé, il y a un bien une erreur de conjugaison non?
"On" se conjugue-t-il bien toujours à la troisième personne du singulier, même si il désigne un groupe ?

Accord avec "on"

Le  verbe ayant pour sujet "on" se conjugue bien toujours à la 3e personne du singulier. Cela dit, ici, "on" n'est pas le sujet du verbe 'habiter".

Comme "habiter" est ici le verbe d'une relative introduite par "qui", il doit s'accorder avec l'antécédent de ce pronom relatif, c'est-à -dire  avec "un groupe".
Donc 3e personne du singulier également : On est un groupe qui habite...