1

Quel est le but de la religion : unir ou diviser les hommes ?

Bonjour je suis actuellement élève en Terminale S,

J'aimerais avoir quelques idées sur le sujet. J'ai commencé à chercher des pistes :

* Les sectes
* Pèlerinages
* Guerres religieuses
* Exemple de Lourdes
* Prêtres pédophiles
* Mariages entre plusieurs religions

J'ai débuté mon introduction mais elle me semble un peu courte :

" La religion est ancrée dans nos mœurs depuis des siècles. Mais quel est son but : unir ou diviser les hommes ? Étymologiquement, le terme religion vient du latin « religare » qui signifie relier, rassembler. c'est un ensemble de rites, croyances qui définissent les rapports de l'être humain avec Dieu. Ces rapports servent-ils à unir ou à diviser les hommes ? Nous allons étudiez dans un premier temps si la religion sert à unir les hommes et dans un second temps si au contraire elle sert à diviser les hommes. "

Merci d'avance pour tous vos conseils.

Lalilouz

Quel est le but de la religion : unir ou diviser les hommes ?

"nous allons étudiER"

Je pense que ton plan est un peu trop simple, et même si tu gardes globalement ces idées-là, je pense que tu dois plus développer cette annonce de plan.
Nous nous demanderons si la religion n'a pas pour but premier de réunir les hommes et ce parce que machin bidule. Cependant, nous verrons que même si elle permet la réunion des êtres, dans une certaine mesure elle ... machin bidule.

Je ne suis pas assez calée en philo pour t'aider concrètement, mais je te conseille tout de même un auteur important qui peut t'aider même en philo c'est Montesquieu qui a beaucoup parlé sur la religion et la division qu'elle pouvait causer.

Recherche des citations, elles peuvent te servir de base pour ta pensée, tes idées sont intéressantes, mais il faut vraiment que tu te bases selon moi sur des auteurs et non que tu partes dans des considérations trop subjectives.

Quel est le but de la religion : unir ou diviser les hommes ?

Bonjour.

En effet, ton introduction est assez lacunaire. N'oublie pas qu'il s'agit d'une entrée en matière, laquelle doit donc donner envie (comme l'incipit d'un roman, ou la scène d'exposition au théâtre) de poursuivre la lecture. Ici, il manque une accroche, une référence, un point de départ qui te permettrait d'amener ton sujet en douceur. Ensuite, cherche à bien mettre en valeur l'intérêt du sujet : pourquoi se poser cette question ? Quelles autres problèmes l'énoncé soulève-t-il ? etc. Cela vaut pour toute dissertation : histoire, français ou philosophie. Ce qui te conduit donc à bien définir les termes, ici : religion ; unir/diviser.

Le plan demande très certainement à être travaillé, mais là, je ne suis pas assez doué pour te conseiller .

Cordialement.

4

Quel est le but de la religion : unir ou diviser les hommes ?

Merci beaucoup pour vous conseils . Je vais de ce pas rechercher des citations utiles à ma dissertation et revoir mon introduction en terme de plan et d'accroche.

Merci à vous deux .

Lalilouz

Quel est le but de la religion : unir ou diviser les hommes ?

J'ai parlé de références, pas tellement de citations. Évite-les quand elles n'apportent rien au sujet : sois pragmatique, et pars d'une expérience commune, d'une œuvre que tu aurais lue, et qui dégagerait précisément le sens du problème que pose le sujet tel qu'il est formulé.

Quel est le but de la religion : unir ou diviser les hommes ?

Bonjour,

Unir ou diviser, voilà bien ce que chaque Homme (avec ce H majuscule évoquant le vivant -mâle/femelle) devrait comprendre chimiquement dans un premier temps puis socié"talement", par voie de conséquence.

Je crains que trop de personnes à travers le monde n’exercent de pression, faute de comprendre les mots qu’ils emploient au quotidien. Savoir :
-    Religion signifie «lien entre terre et ciel »  et non les hommes entre eux – religare / lien vertical et non horizontal, familial, mais individuel/singulier.
-    Eglises (ce ne sont que des sociétés constituées et fonctionnant avec des humains, de manière hiérarchique, pyramidale, exclusivement, comme ailleurs)…

Depuis  bien longtemps les directeurs de consciences ou d'Etat, aiment à entretenir ce dilemme qui sert ainsi leurs «chapelle électorale», qu’elles soient laïques ou séculières obédientielles perçues et enseignées sous couvert d’un Dieu X ou Y. C'est tellement bien d'avoir "raison" sur autrui, de lui dire et  lui expliquer qu'il a tort !

Ce sont les hommes, chefs de toutes structures confondues, qui s'arrogent le droit de dire que eux auraient raison sur tous.

Pouvez-vous jeune ami saisir la différence entre ces mots portant fort précis ?

Quel est le but de la religion : unir ou diviser les hommes ?

Définitions précises de religion par le TLF :

A. ? Au sing., gén. en empl. abs. Rapport de l'homme à l'ordre du divin ou d'une réalité supérieure, tendant à se concrétiser sous la forme de systèmes de dogmes ou de croyances, de pratiques rituelles et morales.
B. ? Forme particulière que revêt pour un individu ou une collectivité cette relation de l'homme au divin ou à une réalité supérieure.Ensemble des croyances relatives à un ordre surnaturel ou supra-naturel, des règles de vie, éventuellement des pratiques rituelles, propre à une communauté ainsi déterminée et constituant une institution sociale plus ou moins fortement organisée.

8

Quel est le but de la religion : unir ou diviser les hommes ?

Bonjour,
Je ne me prétends absolument pas plus doué que les autres intervenants, mais je vais tout de même tenter de réfléchir avec toi au sujet (libre à toi d'exclure par la suite mes pistes de réflexion).

Il me semble d'abord que la religion met souvent en avant la tolérance : savais-tu que le fondateur de l'islam avait encouragé les fidèles à accueillir les chrétiens comme des frères ? Se pose alors un problème : les hommes auraient-ils pervertis la religion ? Serait-elle devenue synonyme de communautarisme ? Pourquoi cette déviance ? (guerre de religion, attentat, intolérance, sectaire...) Est-elle générale ?

En supposant un Dieu unique, les religions monothéistes ne se seraient-elles pas posées comme source de valeurs uniques et indispensables ? (c'est à dire, ne serait-ce pas du corporatisme ?)

En même temps, qu'est-ce qui peut réunir aussi solidement que la foi ?  La confiance unique et indépassable d'une croyance commune soude les hommes au-delà de leur différence. Tout le problème reste la tolérance : Si les hommes ne veulent pas être soudés les uns aux autres par une croyance qui n'est pas la leur, ne seraient-ils pas exclus ? Ne resteraient-ils pas en marge ? A l'inverse, les athées ne risquent-ils pas de jalouser cette croyance ou au moins d'en être agacée, et de l'établir comme nuisible ?

L'état unit un peuple. Or la religion, par sa portée métaphysique bien supérieure à l'état lui-même, risque de menacer la cohésion de celui-ci. Que se passerait-il si les lois inaliénables, les lois naturelles imposées par "Dieu" se révélaient contraire au commandement de l'état ?

Je ne sais pas si dans un sujet comme celui-ci il est pertinent de citer des exemples, mais le bouddhisme me semble parfaitement adapté à l'étude. Le bouddhisme prône le respect de tout être, puisque nous pouvons toujours nous réincarner. Cependant, il établit clairement des gradations entre les espèces et institue même un code moral entre elles. Une femme est inférieure à l'homme, mais il ne faut pas la plaindre, car elle l'a mérité dans sa vie antérieure (n'étant pas expert dans le domaine, j'invite tout personne à me contredire sur ce point). Voici un paradoxe, symbole d'union et de désunion...
Les chrétiens institue l'amour du prochain au centre de la religion (pourtant guerres avec les croisés...)

Je te laisse cogiter le tout

Quel est le but de la religion : unir ou diviser les hommes ?

Je crois qu'il faut ici inclure l'étymologie sans s'y borner : on risquerait de faire l'amalgame sur bien des choses. En effet, bien que le mot français religion vienne du latin religio, les Latins ne disposaient pas de la notion, du concept de religion au sens moderne pour désigner leurs croyances polythéistes (tout comme les Grecs). Néanmoins...

Religion signifie «lien entre terre et ciel »  et non les hommes entre eux – religare  / lien vertical et non horizontal, familial, mais individuel/singulier.

Il y a deux étymologies concurrentes :

1°/ religio < religere : relire, revoir avec soin. Cf Benveniste : legere renvoie à "cueillir", "revenir sur ce qu'on a fait", "ressaisir par la pensée", "redoubler d'attention et d'application". La religion désigne donc cette disposition subjective (du sujet) à faire preuve d'une attention particulière, d'un sens du sacré.

2°/ Plus tardivement (des auteurs chrétiens, comme Lactance), religion < religare et ligare, "relier", "lier". Je ne comprends pas votre position Cyclopea : vous dites que le lien est vertical, et non horizontal. Mais en étant vertical, n'est-il pas ipso facto horizontal ? En reliant les hommes à Dieu, on peut concevoir qu'en effet, la religion lie les hommes entre eux (Cf. Bergson).

Cordialement.

P.-S.

A l'inverse, les athées ne risquent-ils pas de jalouser cette croyance ou au moins d'en être agacée, et de l'établir comme nuisible ?

Mais les athées eux-mêmes ne font-ils pas de leur athéisme une religion ?

10

Quel est le but de la religion : unir ou diviser les hommes ?

Re Bonjour,

J'aimerais savoir qu'est-ce-que je pourrais mettre dans l'élargissement. Je n'y arrive jamais, on me reproche d'écrire des exemples qui en fait irait dans la thèse ou l'antithèse ... Si quelqu'un pouvait m'éclaircir dans le but de cet élargissement, en somme à quoi sert-il et qu'est-ce-qui rentre en compte dans ce paragraphe ?


Merci d'avance.


Lalilouz