Le texte théâtral contient-il en lui-même tout ce qui permet de le représenter ?

Bonjour, je m'apelle Antoine, je suis en première S, j'ai besoin de votre aide pour une dissertation que je dois rendre mercredi prochain, c'est-à-dire dans trois jours.

Voici le sujet de ma dissertation : "Le texte théâtral contient-il, en lui-même, tout ce qui permet de le représenter ?"

Le corpus étant : Dom Juan, L'Ile des esclaves, On ne badine pas avec l'amour, La dispute
Sur une structure binaire.

Voici les axes que j'ai trouvés :
- Ce que le texte théâtral contient qui permet la représentation
- Ce qui manque au texte théâtral pour aboutir à un spectacle complet

Sur la partie une, j'ai assez bien réussi, tandis que sur la seconde je n'ai aucune idée, je vous demande ainsi de m'aider pour cette partie, en me donnant vos conseils et des arguments.

Je vous remercie d'avance de votre aide précieuse !

Le texte théâtral contient-il en lui-même tout ce qui permet de le représenter ?

Bonjour, moi c'est maxime, j'ai une dissertation à faire pour mardi prochain (donc pour dans quatre jours) sur le même sujet ("le texte théâtral contient-il, en lui-même, tout ce qui permet de le réprésenter?") et je voulais savoir si c'était possible que vous m'aidiez.

J'ai trouvé les mêmes axes que Antoine:
- Ce que le texte théâtral contient qui permet la représentation
- Ce qui manque au texte théâtral pour aboutir à un spectacle complet

Dans les deux, j'ai plusieurs choses à dire mais j'ai bien peur de ne pas en avoir assez pour que mes parties soient consistantes.

Ce me serait d'une grande aide si vous pouviez me donner des conseils et des arguments.

Merci d'avance.

Rappel des règles
Seuls les élèves ayant effectué un travail personnel préalable sur leur sujet peuvent obtenir une aide ponctuelle. Vous devez donc indiquer vos pistes de recherches personnelles.


Quel hasard !

Le texte théâtral contient-il en lui-même tout ce qui permet de le représenter ?

Bonjour,

j'ai une dissertation à faire pour la fin de la semaine sur "Le texte théâtral contient-il en lui même tout ce qui permet de le représenter ?"
j'ai la première partie, le titre de la seconde mais celle-ci reste desespérement vide. Est ce que je pourrais avoir un coup de pouce svp ?

I Importance du texte ( je parlerais des didascalies, qu'il permet la compréhension de l'intrigue, que c'est le support des émotions . . .)

II Mais il reste une importante part de liberté au metteur en scène (?)

merci d'avance

4

Le texte théâtral contient-il en lui-même tout ce qui permet de le représenter ?

Bonjour Scar et bienvenue,

Avez-vous lu cette discussion : L’interprétation du texte de théâtre : gestuelle, éléments scéniques ? Je pense qu'elle pourrait vous aider.

À bientôt !

Le texte théâtral contient-il en lui-même tout ce qui permet de le représenter ?

Bonjour,
Oui je suis déjà allez voir mais il me manque quand même des idées dans la seconde partie, c'est pourquoi j'ai lancé cette discussion.
Si je pouvais avoir de l'aide ( car le français et moi ça fait 3) . . .
merci
Scar

Le texte théâtral contient-il en lui-même tout ce qui permet de le représenter ?

Pour ton grand II tu peux dire qu'il est parfaitement possible au metteur en scène de faire ressortir certains points plutôt que d'autres (j'entends par là un registre, une critique, un point de vue...) sans pour autant changer le texte et en respectant les didascalies...

Le texte théâtral contient-il en lui-même tout ce qui permet de le représenter ?

Merci beaucoup d'avoir répondu à mon message ( cela m'aide beaucoup ). est ce que vous auriez un ( ou des ) exemple à me donner car pour le moment je n'en ai qu'un. en effet, j'ai vu deux fois la même pièce ( l'île des esclaves de Marivaux ) jouée par des acteurs différents et j'ai pu constater ce qui divergeait d'une pièce à l'autre. mais si je pouvais m'appuyer sur un autre exemple ce serait bien,
encore merci
Scar

8

Le texte théâtral contient-il en lui-même tout ce qui permet de le représenter ?

Cher Scar,
Le rôle du metteur en scène est primordial. Lorsque Molière composait ses pièces, il ne donnait que peu d'indication car c'était lui le metteur en scène il savit donc ce qu'il voulait. A l'époque, la mise en scène insistait résolument sur l'aspect comique. Aujourd'hui, je te met au défi de trouver un metteur en scène qui reprsente Molière de manière comique : l'Avare avec Pierre Arditi représenté au festival d'Avignon en 2002 (je crois) était bien loin de la farce.Je viens de penser à autre chose. Le rôle du comédien est primordial : c'est lui qui incarne le personnage. Il y a le premier, celui qui "crée" le rôle et les autres. Exemple : Cyrano de Bergerac joué par Depardieu ou Francis Veber, deux jeux bien différents.

Le texte théâtral contient-il en lui-même tout ce qui permet de le représenter ?

Bonjour,
merci pour les exemples.
si j'ai bien compris, le comédien lui aussi est déterminant dans une pièce. mais ne joue-t-il pas quand même un moindre "rôle" puisqu'il est sous les ordres du metteur en scène ? L'année dernière, j'ai pris des cours de théâtre et ce que j'en ai retenu c'est que le comédien doit pouvoir afficher un air neutre pour ne pas influencer le metteur en scène lorsque celui-ci monte une pièce ( exercice très difficile !). est ce que ce n'est pas un peu contradictoire de dire alors que le ( bon ) comédien fait également la différence entre deux pièces ? n'est ce pas seulement le metteur en scène qui est aux ''commandes" ? c'est en plus lui qui choisit le comédien.

Help me please !!

Scar

PS : Qu'est ce que vous voulez dire par " Il y a le premier, celui qui "crée" le rôle et les autres" ? Qu'on se réfère toujours à la première "incarnation" d'un personnage ?

10

Le texte théâtral contient-il en lui-même tout ce qui permet de le représenter ?

Bonjour scar.
Un bon metteur en scène est comme un bon chef d'orchestre.
Il connaît l'œuvre qu'il dirige dans ses moindres recoins pour en puiser l'inspiration de son interprétation.
Il porte toutes ses connaissances théoriques et pratiques, toutes ses expériences, toute sa comptétence et toute sa capacité artistique à mettre l'œuvre en marche.
La bonne Direction n'est pas forcément d'estampiller la pièce avec sa 'personnalité'.
La psychologie est essentielle en dirigeant ses troupes. Chaque membre d'une équipe devrait trouver sa place et jouer de son mieux. Le rôle du Directeur est de les coordonner et de catalyser la réaction entre eux.
Tel chef cherche surtout l'authenticité, tel metteur en scène cherche de mettre une œuvre à jour.
De nos jours, le metteur en scène arrive avec une idée maîtresse de la dramaturgie qu'il veut que ses acteurs ressentissent; mais,s'il est bon psychologue et sait profiter des talents et expériences de se acteurs, il n'essayerait pas de les mettre dans un moule préconçu. La pièce évolue (prend forme graduellement) à chaque répétition.
Sur place, son flair lui dira de quoi un acteur a besoin pour trouver son rôle. On ne dirigerait pas un débutant dans la même façon qu'un Gérard Dépardieu, bien qu'il semble que certaines actrices ont préféré se soumettre à 100% aux exigences d'Alfred Hitchcock, par exemple (ce qui ne lui avait pas exempté de faire des assez mauvais films parfois!)
Aujourd'hui le public n'a plus la même éducation ni culture que le public de Molière ou Shakespeare.
Je me demande s'il n'y a pas de différence entre 'Acteur' et 'Comédien'.
Il y a des acteurs qui 'jouent' en projetant leur personnage vers le public, il y en a d'autres qui 'intègrent' le personnage pour attirer le public vers lui.
Les metteurs en scène anciens, qui étaient aussi auteurs de leurs comédies et autres tragédies n'avaient pas sous la main tous les moyens techniques dont disposent les théâtres d'aujourd'hui. D'ailleurs autant aujourd'hui, peu de théâtres dispose de la merveilleuse machinerie des théâtres du XVIIème siècle.
Mettre une pièce en scène en plein air ne demande pas la même approche que ce faire dans une salle.
Les tissus pour fabriquer les costumes, les techniques de la peinture, la notion de créer une espace en lumière ou d'utiliser les écrans cinéma ou vidéo sur scène comme éléments du décor ne nous obligent plus de nous restreindre à un décor en carton pâte.
Donc chaque acteur, chaque machinste (le mot est toujours utilisé), chaque figurant, chaque couturier (ou même bottier) porte un élément créatif à la réalisation d'une pièce. Le metteur en scène est ...catalyseur, inspirateur (celui qui souffle la vie dedans), éclaireur (pour expliquer et guider), concepteur. Il y a trois siècles, il est plus probable que, pris par le temps, un metteur en scène se satisfaisait plutôt d'une mise en place conforme aux conventions de son époque.
De toutes les époques, j'ose penser qu'un metteur en scène est artiste, certes, mais il recrée plus qu'il ne crée.