1

Hugo, Les Contemplations, J’aime l'araignée et j'aime l'ortie

Bonjour à tous, je suis en première S et j'ai un devoir type bac en français à rendre prochainement. J'ai à ma disposition quatre textes dans le corpus et je ne comprends pas le texte de Victor Hugo sachant qu'il faut faire un commentaire là dessus. Il n'y a aucun problème de compréhension pour les trois autres textes du corpus.
Merci de votre aide.
Mickaël.Oui, j'y ai pensé après...
Voici le texte :
Victor HUGO   (1802-1885)


J'aime l'araignée
J'aime l'araignée et j'aime l'ortie,
Parce qu'on les hait ;
Et que rien n'exauce et que tout châtie
Leur morne souhait ;

Parce qu'elles sont maudites, chétives,
Noirs êtres rampants ;
Parce qu'elles sont les tristes captives
De leur guet-apens ;

Parce qu'elles sont prises dans leur oeuvre ;
Ô sort ! fatals noeuds !
Parce que l'ortie est une couleuvre,
L'araignée un gueux;

Parce qu'elles ont l'ombre des abîmes,
Parce qu'on les fuit,
Parce qu'elles sont toutes deux victimes
De la sombre nuit...

Passants, faites grâce à la plante obscure,
Au pauvre animal.
Plaignez la laideur, plaignez la piqûre,
Oh ! plaignez le mal !

Il n'est rien qui n'ait sa mélancolie ;
Tout veut un baiser.
Dans leur fauve horreur, pour peu qu'on oublie
De les écraser,

Pour peu qu'on leur jette un oeil moins superbe,
Tout bas, loin du jour,
La vilaine bête et la mauvaise herbe
Murmurent : Amour !

Merci bien !

Rappel des règles
Seuls les élèves ayant effectué un travail personnel préalable sur leur sujet peuvent obtenir une aide ponctuelle. Vous devez donc indiquer vos pistes de recherches personnelles.

2

Hugo, Les Contemplations, J’aime l'araignée et j'aime l'ortie

Bonjour Mickael,

Hugo, dans ce texte lyrique tiré des Contemplations, donne dans le romantisme social ou le socialisme romantique. Il voit le poète comme un redresseur de torts, un justicier social. Il développe sa pensée au moyen d'une parabole.

1. Un amour paradoxal : Valeur symbolique de l'araignée et de l'ortie pour décrire la réalité sociale
• L'injustice sociale : l'ignorance, la laideur de la misère, l'engrenage diabolique du rejet
• Des victimes plus que des coupables
• Opposition entre ombre et lumière qui ne recouvre pas exactement l'opposition classique entre mal et bien.
• Caractère impersonnel des êtres qui haïssent ou rejettent : on
2. Appel à l'amour universel
• Surmonter nos réactions instinctives
• Pour briser le cercle infernal du déterminisme social : le mal réactionnel
• Et retrouver la fraternité universelle
• Caractère personnel de celui qui aime : je

Relève toutes les anaphores qui donnent à ce poème une allure de litanie.

Le poème se termine par là où il avait commencé : l'amour. Est-ce que ce poème te paraît convaincant ? Clair dans son symbolisme ? Son argumentation ? Ne révèle-t-il pas une part d'exagération paradoxale ? Hugo délivre un message généreux de fraternité laïque. A l'indifférenciation du rejet et de l'exclusion ordinaires succèdent la distinction et la personnalisation lorsque le poète observe avec un regard de sympathie compréhensive. Hugo nous invite à changer notre regard, à chercher les raisons du mal réactionnel et à ouvrir notre cœur.

Hugo, Les Contemplations, J’aime l'araignée et j'aime l'ortie

Pour mettre en lumière ce que te conseille très justement Jean-Luc, je te propose de commencer par te pencher sur les champs lexicaux de la laideur, de l'obscurité, sur les sonorités parfois "rugueuses" qui vont avec, et voir en quoi cela s'oppose avec l'éloge et le message d'amour communiqués

Hugo, Les Contemplations, J’aime l'araignée et j'aime l'ortie

Bonjour,
Ici Hugo, différemment, incline à la logique de Mr. de La Fontaine.. Il parle de l'homme, en évoquant les vivants, ses antérieurs (flore et animal), celui dont on aimerait à répugner se dire un  vulgat descendant !

5

Hugo, Les Contemplations, J’aime l'araignée et j'aime l'ortie

Merci beaucoup de donner de votre temps pour me répondre. Je vais pouvoir mis mettre dès maintenant

6

Hugo, Les Contemplations, J’aime l'araignée et j'aime l'ortie

J'aime l'araignée et j'aime l'ortie,
Parce qu'on les hait ;
Et que rien n'exauce et que tout châtie
Leur morne souhait ;

Parce qu'elles sont maudites, chétives,
Noirs êtres rampants ;
Parce qu'elles sont les tristes captives
De leur guet-apens ;

Parce qu'elles sont prises dans leur oeuvre ;
Ô sort ! fatals noeuds !
Parce que l'ortie est une couleuvre,
L'araignée un gueux;

Parce qu'elles ont l'ombre des abîmes,
Parce qu'on les fuit,
Parce qu'elles sont toutes deux victimes
De la sombre nuit...

Passants, faites grâce à la plante obscure,
Au pauvre animal.
Plaignez la laideur, plaignez la piqûre,
Oh ! plaignez le mal !

Il n'est rien qui n'ait sa mélancolie ;
Tout veut un baiser.
Dans leur fauve horreur, pour peu qu'on oublie
De les écraser,

Pour peu qu'on leur jette un oeil moins superbe,
Tout bas, loin du jour,
La vilaine bête et la mauvaise herbe
Murmurent : Amour !

Voilà j'ai une question sur ce texte:
En quoi ce texte est-il romantique?

PS: J'aimerais avoir des exemples précis svp!

Rappel des règles
Seuls les élèves ayant effectué un travail personnel préalable sur leur sujet peuvent obtenir une aide ponctuelle. Vous devez donc indiquer vos pistes de recherches personnelles.

7

Hugo, Les Contemplations, J’aime l'araignée et j'aime l'ortie

Hugo   nous incite à travers de l'impératif "faites grâce..""Plaignez la laideur.." à changer d'opinion sur l'araignée et l'ortie qui sont tout deux connotées péjorativement. Par conséquent cette oeuvre est romantique parce que Hugo   incite le lecteur à aimer ("..rien n'exauce et ...tout châtie/Leur morne souhait.../La vilaine bête et la mauvaise herbe Murmurent : Amour !") le souhait est d'avoir de l'amour. C'est  ce que je pense, j'en suis pas certain

8

Hugo, Les Contemplations, J’aime l'araignée et j'aime l'ortie

Bonjour à tous! Je suis en 1ère ES et j'ai un type bac à faire pour la rentrée.
Cela fait plusieurs jours que j'essaye désèspéremment de réaliser mon plan de commentaire pour pouvoir commencer à rédiger mais je n'arrive pas a obtenir quelque chose qui tienne la route.. Est-ce que quelqu'un pourrait m'aider?
Je vous mets ci-dessous le poème
Merci d'avance 

J'aime l'araignée

J'aime l'araignée et j'aime l'ortie,
Parce qu'on les hait ;
Et que rien n'exauce et que tout châtie
Leur morne souhait ;

Parce qu'elles sont maudites, chétives,
Noirs êtres rampants ;
Parce qu'elles sont les tristes captives
De leur guet-apens ;

Parce qu'elles sont prises dans leur oeuvre ;
Ô sort ! fatals noeuds !
Parce que l'ortie est une couleuvre,
L'araignée un gueux;

Parce qu'elles ont l'ombre des abîmes,
Parce qu'on les fuit,
Parce qu'elles sont toutes deux victimes
De la sombre nuit...

Passants, faites grâce à la plante obscure,
Au pauvre animal.
Plaignez la laideur, plaignez la piqûre,
Oh ! plaignez le mal !

Il n'est rien qui n'ait sa mélancolie ;
Tout veut un baiser.
Dans leur fauve horreur, pour peu qu'on oublie
De les écraser,

Pour peu qu'on leur jette un oeil moins superbe,
Tout bas, loin du jour,
La vilaine bête et la mauvaise herbe
Murmurent : Amour !

Hugo, Les Contemplations, J’aime l'araignée et j'aime l'ortie

Bonjour.

Difficile de faire ton plan à ta place.
Ton plan dépendra du bon classement de tous les éléments que tu as dû relever et noter.
Et comme tu ne nous donnes aucun renseignement sur les notes que tu as déjà prises...