Lettre de motivation prépa B/L

Bonjour,

Je souhaite intégrer l'année prochaine une classe préparatoire B/L (en particulier celle de Lakanal), mais ma candidature est assez spéciale. En effet, je suis en première année d'école d'ingénieurs et une réorientation pareille est rare.
On m'a conseillé sur ce forum de rédiger une lettre de motivation pour mon dossier, ce que j'ai fait. J'aimerais savoir ce que vous pensez de ma lettre et si vous avez des conseils à me donner pour l'améliorer (si vous voyez des erreurs d'orthographe, n'hésitez pas à me les désigner). J'ai l'impression d'avoir écrit plein de lourdeurs, que ma lettre est pompeuse et dix fois trop longue -_-"

Merci d'avance pour votre aide.


Voici ma lettre :



Madame, Monsieur,

Actuellement étudiante en première année d’école d’ingénieurs, je vais par la présente préciser les raisons qui me poussent à postuler pour la classe préparatoire B/L de Lakanal. J’ai bien conscience que ma candidature puisse soulever des interrogations sur mes motivations et sur le changement de filière radical que je souhaite entreprendre.

Durant ma terminale, je me suis focalisée essentiellement sur le baccalauréat et peu sur ce qui allait suivre. Mal conseillée par mon entourage, je me suis inscrite à l’INSA de Rouen, une bonne école d’ingénieurs située près de ma ville natale. Cependant, je conçois aujourd’hui ce choix comme un manque d’ambition et de clairvoyance, car je n’avais pas alors cerné mes réels centres d’intérêts. C’est maintenant chose faite : j’aime le savoir théorique, j’aime établir des ponts entre les matières pour approfondir ma réflexion, j’aime avoir un haut niveau d’exigence dans mon travail, et surtout, j’aime apprendre pour en apprendre et non en vue de l’exercice d’une profession. Il apparaît alors clairement qu’une classe préparatoire littéraire est le terrain idéal à mon épanouissement intellectuel.

Mon naturel curieux justifie mon souhait d’intégrer la filière B/L. N’ayant jamais étudié d’économie et de sciences sociales, j’espère découvrir ces matières. D’autre part, mon goût pour les mathématiques est évident, compte tenu des études scientifiques que j’ai entamées. La littérature me passionne depuis toujours ; les langues sont, à mon sens, primordiales ; l’histoire m'a toujours intéressée ; la philosophie, enfin, offre un champ de réflexion qui répond à mon besoin de développer constamment ma pensée.
    J’ambitionne d’entrer à Lakanal pour trois raisons : d’une part, l’excellence de cette classe préparatoire, d’autre part, mon désir d’étudier le russe, et enfin, dans une perspective plus pragmatique, la proximité relative de Sceaux et le cadre de l’école.
J’ai conscience que la classe préparatoire B/L, a fortiori celle de Lakanal, exige des sacrifices et qu’elle confronte à de nombreuses difficultés. Cependant, j’ai pu constater qu’une grande motivation peut venir à bout des plus grandes difficultés. Or, ma motivation ne fait pas de doute. Elle est renforcée par mon ambition de réussir le concours d’entrée en master de l’institut des sciences politiques de Paris, dont la filière B/L me semble être l’une des meilleures préparations.

La motivation ne fait cependant pas les compétences ; ces quelques éléments vous apporteront une meilleure appréciation de mes capacités.
Mes lectures sont très nombreuses et variées (romans du XVIIIème, traités philosophiques, pièces de théâtre, biographies, presse…) et me permettent d’alimenter les travaux d’écriture auxquels je me livre depuis l’âge de douze ans.
Latiniste depuis la sixième, j’ai en outre décidé d’étudier, durant mon lycée, le grec ancien.
    J’ai été scolarisée lors de ma quatrième dans une école internationale en Slovaquie, ce qui m’a apporté un bon niveau d’anglais. Faire partie de la section internationale bilingue de l’INSA (où les cours sont dispensés pour moitié en anglais) me permet de renforcer mes compétences dans cette langue. J’étudie également l’allemand avec mon école.
Cette année, mes efforts de lecture et d’écriture n’ayant suffi à pallier le manque de littérature qui caractérise les écoles d’ingénieurs, je me suis une nouvelle fois inscrite au CNED pour étudier la philosophie politique. D’autre part, les cours de communication qui me sont dispensés à l’INSA m’apportent une plus grande aisance à l’oral.   
Mes professeurs de lycée appréciaient mon travail, la pertinence de mes questions et l’originalité de mes analyses. Les résultats de mon année de terminale font foi de mes capacités dans toutes les matières étudiées.
Enfin, le bon niveau de la classe préparatoire intégrée de mon école m’a fait prendre de réelles habitudes de travail et j’ai acquis grâce à mes études scientifiques davantage de rigueur dans mon raisonnement.

Toutes les raisons énoncés ci-dessus m’amènent donc à poser ma candidature. Pour finir, j'ajouterais qu'au cours de mes années de lycée, les bonnes notes que j’ai reçues m’ont laissé un sentiment de frustration. J’étais étonnée des félicitations que m’adressaient mes professeurs pour un travail dont je n’étais jamais pleinement satisfaite. Or, la présentation de la classe préparatoire B/L de Lakanal lors de la journée portes ouvertes m’a montré que l’enseignement de très haute qualité qu’on y dispense pouvait enfin m’amener à me surpasser.
Là se trouve la véritable source de ma motivation.

En vous remerciant par avance de toute l’attention que vous portez à ma demande, je vous prie d’agréer, Madame, Monsieur, mes salutations distinguées,Ah oui, vue sur le forum, elle fait vraiment très très longue!

Lettre de motivation prépa B/L

Oui, il va falloir élaguer un peu (je pense que c'est possible au début et à la fin).

Actuellement étudiante en première année d’école d’ingénieurs, je vais par la présente préciser les raisons qui me poussent àje souhaiterais préciser ma motivation pour me réorienter vers une classe préparatoire B/L dans votre établissement. J’ai bien conscience que ma candidature puisse soulever des interrogations sur mes motivations et sur le changement de filière radical que je souhaite entreprendre.

Durant ma terminale, je me suis focalisée essentiellement sur le baccalauréat et peu sur ce qui allait suivre. Mal conseillée par mon entourage, je me suis inscrite à l’INSA de Rouen, une bonne école d’ingénieurs située près de ma ville natale. Cependant, je conçois aujourd’hui ce choix comme un manque d’ambition et de clairvoyance, car je n’avais pas alors cerné mes réels centres d’intérêts. C’est désormais chose faite : j’aime le savoir théorique, j’aime établir des ponts entre les matières pour approfondir ma réflexion, j’aime avoir un haut niveau d’exigence dans mon travail, et surtout, j’aime apprendre pour en apprendre et non en vue de l’exercice d’une profession. Il apparaît alors clairement qu’une classe préparatoire littéraire est le terrain idéal à mon épanouissement intellectuel.

Mon naturel curieux justifie mon souhait d’intégrer la filière B/L. N’ayant jamais étudié d’économie et de sciences sociales, j’espère découvrir ces matières. D’autre part, mon goût pour les mathématiques est évident, compte tenu des études scientifiques que j’ai entamées. La littérature me passionne depuis toujours ; les langues sont, à mon sens, primordiales ; l’histoire m'a toujours intéressée ; la philosophie, enfin, offre un champ de réflexion qui répond à mon besoin de développer constamment ma pensée.

Concentrez-vous sur deux ou trois matières, inutile de chercher à flatter tous vos professeurs.

J’ambitionne d’entrer à Lakanal pour trois raisons : d’une part, l’excellence de cette classe préparatoire, d’autre part, mon désir d’étudier le russe, et enfin, dans une perspective plus pragmatique, la proximité relative de Sceaux et le cadre de l’école.

Je n'ai pas l'impression que vous ayez déjà fait du russe. Vous ne pourrez pas le commencer en prépa.

J’ai conscience que la classe préparatoire B/L, a fortiori celle de Lakanal, exige des sacrifices et qu’elle confronte à de nombreuses difficultés. Cependant, j’ai pu constater qu’une grande motivation peut venir à bout des plus grandes difficultés. Or, ma motivation ne fait pas de doute. Elle Ma motivation pour les accomplir est renforcée par mon ambition de réussir le concours d’entrée en master de l’Institut d'études politiques de Paris, dont la filière B/L me semble être l’une des meilleures préparations.

Il me semble peu stratégique d'exclure d'emblée les ENS dans le cadre d'une candidature dans une bonne CPGE.

Latiniste depuis la sixième, j’ai en outre décidé d’étudier, durant ma scolarité secondaire (ou le lycée, mais pas mon), le grec ancien.

J’étudie également l’allemand au sein de mon école.

Cette année, mes efforts de lecture et d’écriture n’ayant pas suffi à pallier le manque de littérature qui caractérise les écoles d’ingénieurs, je me suis une nouvelle fois (? vous ne parlez pas de la première fois) inscrite au CNED pour étudier la philosophie politique.

(Quelques points de détail, sur ces petits paragraphes).

Toutes les raisons énoncés ci-dessus m’amènent donc à poser ma candidature. Pour finir, j'ajouterais enfin qu'au cours de mes années de lycée, les bonnes notes que j’ai reçues m’ont laissé un sentiment de frustration. J’étais étonnée des félicitations que m’adressaient mes professeurs pour un travail dont je n’étais jamais pleinement satisfaite. Or, la présentation de la classe préparatoire B/L de Lakanal lors de la journée portes ouvertes m’a montré que l’enseignement de très haute qualité qu’on y dispense pouvait enfin m’amener à me surpasser.
réside la véritable source de ma motivation.

Je ne pense pas que vos états d'âme de terminale intéressent vraiment le jury. Mettez en revanche davantage en valeur votre présence aux JPO (par exemple dès votre quatrième paragraphe), et ce que vous en avez pensé...

En vous remerciant par avance de toute l’attention que vous voudrez bien porter à ma demande, je vous prie d’agréer, Madame, Monsieur, mes salutations distinguées,

Ce n'est vraiment pas important, mais on n'exprime pas des salutations, mais plutôt des sentiments. Or une femme n'est pas censée envoyer des sentiments à un homme, par courrier. Personnellement, pour la correspondance avec un agent du service public, j'utilise je vous prie d'agréer, X, l'expression de ma profonde considération.

A part ces petites corrections, la lettre me semble tout à fait correcte.

Lettre de motivation prépa B/L

Merci infiniment pour votre réponse et pour vos précieux conseils. Je corrige ma lettre immédiatement.Après corrections, voici le résultat:



Madame, Monsieur,

Actuellement étudiante en première année d’école d’ingénieurs, je souhaiterais préciser ma motivation pour me réorienter vers une classe préparatoire B/L dans votre établissement.

Durant ma terminale, je me suis focalisée essentiellement sur le baccalauréat et peu sur ce qui allait suivre. Mal conseillée par mon entourage, je me suis inscrite à l’INSA de Rouen, une bonne école d’ingénieurs située près de ma ville natale. Cependant, je conçois aujourd’hui ce choix comme un manque d’ambition et de clairvoyance, car je n’avais pas alors cerné mes réels centres d’intérêts. C’est désormais chose faite : j’aime le savoir théorique, établir des ponts entre les matières pour approfondir ma réflexion, avoir un haut niveau d’exigence dans mon travail, et surtout, apprendre pour apprendre et non en vue de l’exercice d’une profession. Il apparaît alors clairement qu’une classe préparatoire littéraire est le terrain idéal à mon épanouissement intellectuel.

Mon naturel curieux justifie mon souhait d’intégrer la filière B/L. Mon goût pour les mathématiques est évident, compte tenu des études scientifiques que j’ai entamées. Les langues sont, à mon sens, primordiales ; littérature et philosophie me passionnent, cette dernière offrant un champ de réflexion qui répond à mon besoin de développer constamment ma pensée.
    J’ambitionne d’entrer à Lakanal pour l’excellence de cette classe préparatoire et pour l’impression très favorable que m’a faite la présentation de la filière lettres et sciences sociales lors de la journée portes ouvertes. Elle m’aura inspiré l’envie de me surpasser.
J’ai conscience que la classe préparatoire B/L, a fortiori celle de Lakanal, exige des sacrifices. Ma motivation est renforcée par l’ambition de réussir un des concours prestigieux auxquels elle prépare.

La motivation ne fait cependant pas les compétences ; ces quelques éléments vous apporteront une meilleure appréciation de mes capacités.
Mes lectures sont très nombreuses et variées (romans du XVIIIème, traités philosophiques, pièces de théâtre, biographies, presse…) et me permettent d’alimenter les travaux d’écriture auxquels je me livre depuis l’âge de douze ans.
Latiniste depuis la sixième, j’ai en outre décidé d’étudier, durant ma scolarité secondaire, le grec ancien.
    J’ai été scolarisée lors de ma quatrième dans une école internationale en Slovaquie, ce qui m’a apporté un bon niveau d’anglais. Faire partie de la section internationale bilingue de l’INSA me permet par ailleurs de renforcer mes compétences dans cette langue. J’étudie également l’allemand au sein de mon école.
Cette année, mes efforts de lecture et d’écriture n’ayant pas suffi à pallier le manque de littérature qui caractérise les écoles d’ingénieurs, je me suis inscrite au CNED pour étudier la philosophie politique.
Mes professeurs de lycée appréciaient mon travail, la pertinence de mes questions et l’originalité de mes analyses. Les résultats de mon année de terminale font foi de mes capacités dans toutes les matières étudiées.
Enfin, le bon niveau de la classe préparatoire intégrée de mon école m’a fait prendre de réelles habitudes de travail et j’ai acquis grâce à mes études scientifiques davantage de rigueur dans mon raisonnement.

Et là, j'imagine qu'il faut une petite phrase de conclusion mais j'ai vraiment du mal à activer mes neurones et évaluer objectivement ma lettre après avoir passé des heures dessus...


En vous remerciant par avance de toute l’attention que vous voudrez bien porter à ma demande, je vous prie d’agréer, Madame, Monsieur, l’expression de ma profonde considération,


Tada! Je pense qu'il me reste encore beaucoup d'ajustements à faire vis-à-vis des remaniements de phrase que j'ai effectué, mais il est décidément trop tard pour mes neurones. Je profite d'être encore en école d'ingénieurs pour dire cela :S

Dernière question: lettre dactylographiée ou manuscrite? Manuscrite, n'est-ce pas?

4

Lettre de motivation prépa B/L

Oui Manuscrite
Feuille blanche, écriture uniquement sur le recto (pas le verso, tu peux bien sûr écrire le tout sur deux pages).

5

Lettre de motivation prépa B/L

C'est encore beaucoup trop long. 
Une page recto bien aérée, maximum de rigueur. Il faut aller à l'essentiel.

La commission de sélection des dossiers dure des heures et c'est terriblement ennuyeux. Tout ce qui allonge notre boulot est mauvais pour les candidats!

Lettre de motivation prépa B/L

Aïe. J'ai repris ma lettre de motivation et l'ai considérablement raccourcie:


Madame, Monsieur


Actuellement étudiante en première année d’école d’ingénieurs à l’INSA, je souhaiterais me réorienter vers une classe préparatoire B/L dans votre établissement.

Cette année, l’étude intensive des sciences m’a fait prendre conscience de l’importance qu’ont pour moi les matières littéraires. Je n’en demeure pas moins passionnée par les mathématiques, ce qui justifie mon désir d’intégrer une classe préparatoire lettres et sciences sociales.

Ces quelques éléments vous apporteront une meilleure appréciation de mes capacités.
Mes lectures sont très nombreuses et variées ; elles me permettent d’alimenter les travaux d’écriture auxquels je me livre depuis l’âge de douze ans.
Latiniste depuis la sixième, j’ai en outre étudié, durant le lycée, le grec ancien.
    Lors de la quatrième, j’ai été scolarisée dans une école internationale en Slovaquie, ce qui m’a apporté un bon niveau d’anglais. Faire partie de la section internationale bilingue de l’INSA me permet de renforcer mes compétences dans cette langue. J’étudie également l’allemand au sein de mon école, et la philosophie politique avec le CNED.
Le bon niveau de la classe préparatoire intégrée de l’INSA m’a fait prendre de réelles habitudes de travail et j’ai acquis grâce à mes études scientifiques davantage de rigueur dans mon raisonnement.

Intégrer une formation de haut niveau, permettant de réussir les concours les plus prestigieux, dans une atmosphère de dépassement de soi, m’apporterait les connaissances et l’assurance dont je manque aujourd’hui. C’est donc avec l’espoir de bénéficier de vos enseignements que je pose ma candidature.    

En vous remerciant par avance de toute l’attention que vous voudrez bien porter à ma demande, je vous prie d’agréer, Madame, Monsieur, l’expression de ma profonde considération,



Est-ce encore trop long?

7

Lettre de motivation prépa B/L

C'est beaucoup mieux. 

J'aime bien la phrase sur le dépassement de soi. Très mimi.

Cependant, enlève encore "toute" devant "attention", et surtout remplace la "considération" (chose dont on gratifie... ses subordonnés!) par le "profond respect" qui convient à une personne actuellement située au-dessus de toi dans l'échelle sociale.

Lettre de motivation prépa B/L

Merci pour vos précisions, je vais reprendre à zéro mon chemin de croix (écrire douze lettres de motivation...mes poignets s'en souviendront!).

Je vois que vous êtes professeur de prépa, pourriez-vous me dire dans quelle école vous enseignez ? (Je serais curieuse de savoir si l'une des lettres que je vais envoyer va vous parvenir... Mais je comprends tout à fait que vous préfériez ne pas répondre à cette question). 

Bonne soirée à tous

Lettre de motivation prépa B/L

Bonjour,
je suis en Terminale S et je dois renvoyer mon dossier pour une prépa B/L; et j'envisage de faire une lettre de motivation. J'y préciserai par ailleurs que j'ai suivi cette année la prépa par correspondance du CNED pour le concours d'entrée à Sciences Po, ça me ferait un «plus». Est-ce que les professeurs tiennent réellement compte de ces lettres?
Merci d'avance

10

Lettre de motivation prépa B/L

Dans votre cas, cela me paraît peu utile. Vous risquez de passer pour quelqu'un qui se disperse (car le propos de la prépa n'est pas, en soi, de préparer à ScPo).