1

Pensez-vous que tout puisse être sujet de poésie ?

Bonjour,

J'aimerais bénéficier de quelques conseils pour faire la dissertation suivante "Victor Hugo dit à propos de la poésie : "... ce grand jardin de poésie, où il n'y a pas de fruit défendu". Pensez vous que tout puisse être sujet de poésie?"
Le corpus comporte :
-Victor Hugo, Les orientales, préface, janvier 1829
-Charles Baudelaire, "Une charogne", Les fleurs du Mal, 1857
-Victor Hugo, "Les luttes et les rêves", Les contemplations
-Francis Ponge, "Ode inachevée à la boue", Pièces, 1962

Certes le corpus incite à se diriger vers la piste des objets méprisés et pourtant sublimés mais je n'arrive pas à trouver des axes valables..

Merci d'avance

Rappel des règles
Seuls les élèves ayant effectué un travail personnel préalable sur leur sujet peuvent obtenir une aide ponctuelle. Vous devez donc indiquer vos pistes de recherches personnelles.

2

Pensez-vous que tout puisse être sujet de poésie ?

Je ne suis pas du tout inspirée la preuve:
I)Oui
II)Mais jamais de manière crue

C'est très très maigre, personne n'a d'idée pour alimenter?
merci bien

3

Pensez-vous que tout puisse être sujet de poésie ?

Les plans en "oui / non" sont la preuve d'une absence totale de reflexion. Or, avant de penser à bâtir un plan, il faut un minimum d'idées. On se creuse la tête ! Qu'est-ce que la poésie ? Il faudrait peut-être en passer par là avant de décréter si tel ou tel sujet est ou n'est pas de la poésie. Ton professeur ne s'attend pas à ce que tu aies une culture littéraire terrible, alors aide toi de ce corpus de textes, il te donnera des idées : qu'est-ce qui, dans les poèmes qui te sont proposés, pourrait s'opposer à ce qu'on leur accole l'étiquette de "poésie" ? et qu'est-ce qui, au contraire, les réunit, qu'est-ce qui fait leur cohérence ?

C'est en se posant des questions simples que l'on avance, pas en cherchant à tout cataloguer en "oui / non".

Pensez-vous que tout puisse être sujet de poésie ?

Bonjour,

Internette a écrit :

Pensez vous que tout puisse être sujet de poésie ?"

Cela dépend déjà dans quelle forme on choisit de s’exprimer.

Le corpus comporte :-Victor Hugo, Les orientales, préface, janvier 1829

Tentons ce texte.. Hugo semble se jouer de son lecteur, il offre un imaginaire purement fictif. Il rompt avec la rythmicité hugolienne, il se balade comme au sein d’une toile dont il inventerait le décor, dans un simple appartement. Tel un peintre le ferait, sans être sorti de chez lui. Plus n’est besoin de faire de gammes, tant sa dextérité est grande. Il aime à se rire de nous. Il dit que cet ouvrage n’est que poésie pure, ne délivrant aucun message biographique, sociologique, politique ou autre. C’est une pure invention dans laquelle il introduit toutes les tecnique de l'Art poètique.

-Charles Baudelaire, "Une charogne", Les fleurs du Mal, 1857

Ici, n’est-ce pas au contraire le condensé d’une réalité, d’un constat sociologique présenté de manière ethétique, de la vie ? Il triture sa palette pour mieux faire saisir ce que la réalité a d'obscur justement ; cette pestilence qui sourd ça et là et que nous nes avons, ou n'aimons voir !

5

Pensez-vous que tout puisse être sujet de poésie ?

J'ai un peu de mal à saisir la dimension sociologique de la Charogne de Baudelaire.