Différence entre bi-licence et double licence

Bonjour,
Je suis lycéenne en Terminale S et j'aimerai beaucoup entreprendre deux licences simultanées de philosophie et de lettre à Paris l'année prochaine, ou alors faire Hypokhagne. Ça fait quelque temps que j'essaye de chercher des infos sur le net, mais je n'arrive pas à comprendre clairement la différence entre une bi-licence, un double-parcours, deux licences indépendantes etc. Est-ce que quelqu'un pourrait m'éclairer?
Merci.

Différence entre bi-licence et double licence

Il n'y a pas que toi qui ne t'y retrouves pas, puisque le terme de bilicence ne recouvre pas la même chose selon l'université !

Bi-licence : les étudiants obtiennent deux licences : exemple à Paris IX+ Diderot  : Bi-Licence "Sciences - Philosophie" ou "Sciences - Histoire" à Paris IV + Diderot...   
Alors que dans d'autres cas, on obtient qu'une licence en bi-licence et deux en double parcours, exemple à Paris I.
Il y a aussi des universités qui parlent de doubles majeures,  une seule licence mais mentionnant les deux matières en ne faisant que les UE majeures dans chacune des disciplines par exemple à Lyon III (http://facdephilo.univ-lyon3.fr/).

L'avantage d'une formation double organisée, quel que soit le nom qu'on lui donne, est qu'il ne peut y avoir de problème de chevauchement d'emploi du temps ou, pire, de dates d'examens. Les emplois du temps sont allégés par rapport à la somme de ceux des deux licences (langue, méthodologie, pré-professionnalisation, par exemple, n'existent qu'en n exemplaire).

Différence entre bi-licence et double licence

Ohlala non, tout n'est pas si rose dans le joli monde de l'université... C'est effectivement à peu près possible au niveau de l'emploi du temps, et c'est effectivement légèrement aménagé pour quelques doubles parcours (avec, par exemple, une LV1 et une LV2 obligatoires, mais pas deux LV1 d'anglais à suivre comme ça peut se faire par endroits...), par contre pour les examens, ça reste (souvent, mais ça dépend des universités) une galère quand on est en double parcours.

Différence entre bi-licence et double licence

L'avantage d'une formation double organisée, quel que soit le nom qu'on lui donne, est qu'il ne peut y avoir de problème de chevauchement d'emploi du temps ou, pire, de dates d'examens. Les emplois du temps sont allégés par rapport à la somme de ceux des deux licences (langue, méthodologie, pré-professionnalisation, par exemple, n'existent qu'en n exemplaire).

Si seulement c'était vrai... Mais au sein d'un seul cursus, il y a déjà souvent des chevauchements d'horaires !...

Différence entre bi-licence et double licence

Bonjour, je ne sais pas comment fonctionnent les universités parisiennes au niveau des doubles licences. Mais à Lyon III, il existe effectivement une licence bi-disciplinaire, sur le papier tout va bien, mais dans la réalité, il y a de nombreux problèmes d'emploi du temps, cette année en L1 pour le premier semestre il n'y a pas eut de problème d'examen, mais ce n'est pas toujours le cas. En début d'année, il y avait plusieurs inscrits, actuellement ils ne sont, à ma connaissance, plus que deux... Il était difficile de concilier les lettres et la philosophie à cause de la quantité de travail à fournir.... A Lyon, une double majeure te permet de ne pas suivre de mineurs, mais je ne sais pas pour les autres universités. Choisir de faire deux licences est à mon avis guère possible, sans aménagement, il est presque impossible d'assister à tous les cours, ce qui demanderai un gros travail de rattrapage... Il me semble que ce qui se nomme "bi-licence" est un drôle d'arrangement, il y a forcément une des deux matières qui est moins approfondie... Renseignes-toi bien avant de faire un choix, tu pourrais le regretter... Je te conseillerai si tu le peux de faire une hypokhâgne.

Différence entre bi-licence et double licence

Bonjour et merci pour vos réponses...
Après réflexion, je pense que la prépa serait le choix optimal... Je me perds déjà dans le jargon académique (et je ne sais pas très bien comment le système majeur/mineur fonctionne...), ça ne peut être que plus compliqué dans la réalité... Je tente le coup pour hypokhagne. Ça me permettrait de ne pas abandonner certaines matières qui me tiennent à coeur (même si j'ai une préférence pour les lettres et la philo, j'aimerai beaucoup continuer l'histoire encore un an ou deux).
C'est un peu pour les indécis comme moi que les prépas sont faites (ok, bien sur, et pour ceux qui veulent passer les concours...)
Reste encore à sélectionner mes voeux...

PS: Juste au cas ou je postulerai quand même en L1 sur le cite admission postbac (On ne sait jamais). Je dois classer mon voeu de L1 après mes voeux de CPGE, vu la sélectivité, non? Mais si jamais je suis prise en CPGE et que finalement je choisis de faire une licence, mon voeu de L1 serait annuler?

Différence entre bi-licence et double licence

Mais si jamais je suis prise en CPGE et que finalement je choisis de faire une licence, mon voeu de L1 serait annuler?

Oui, définitivement.

Différence entre bi-licence et double licence

Oui pour Admission post-bac, mais tu pourras aller t'inscrire directement à l'université.

Différence entre bi-licence et double licence

Ah donc on ne doit pas obligatoirement passer par admission post bac pour aller en L1... Intéressant...Nous aurait-on menti ?

Différence entre bi-licence et double licence

Je suis en hypokhâgne à Paris et je pense sérieusement me réorienter l'année prochaine. J'aimerais beaucoup intégrer la licence Philo-lettres de Paris I, est-ce que quelqu'un aurait suivi ce cursus et pourrait m'expliquer en quoi cela consiste exactement ? La charge de travail, la part octroyée aux lettres, la qualité de l'enseignement de la philosophie ?
Merci d'avance !