1

Prendre dans ses bras et embrasser : pléonasme ?

C'est au sujet d'un texte qui parle d'un nourrisson. Le prendre dans ses bras et lui "faire des bisous" ne convient pas. Par contre, je crains que "le prendre dans ses bras et l'embrasser" soit un pléonasme. Qu'en pensent les spécialistes?
Un professeur de linguistique m'avait confirmé que saupoudrer de sucre est correct et que saupoudrer de sel n'est pas un pléonasme, mais je n'ai pas ses coordonnées.

Prendre dans ses bras et embrasser : pléonasme ?

Seuls les puristes considéreront qu'il y a un pléonasme.
Uniquement pour des raisons étymologiques, ils prétendent restreindre le sens de "saupoudrer" à "poudrer de sel" et le sens d'embrasser à "prendre dans ses bras"... Mais il y a belle lurette que l'étymologie n'est plus ressentie et que les sens dérivés "répandre une matière en poudre" et "donner un baiser" ont acquis droit de cité.
Donc, dans le cas présent, n'aie pas trop de scrupules...

3

Prendre dans ses bras et embrasser : pléonasme ?

Merci