21

Le participe présent

Quand il varie au féminin ou au pluriel, il ne s'agit plus d'un participe présent mais d'un adjectif verbal, qui n'existe pas toujours, et ne s'écrit pas toujours comme le participe présent.

22

Le participe présent

Ok, merci. Mais si il s'avère qu'il n'existe pas, on peut l'inventer ou pas ?
Par exemple : "une nature enfantante"

Le participe présent

Voilà une question bien questionnante... 

24

Le participe présent

Non mais ok, on est d'accord, ça ne se dit jamais... mais le plus que parfait du subjonctif non plus ne se dit jamais... pour autant il existe... Bon, simplement, est-ce que grammaticalement, morphologiquement, ça peut se défendre ???

25

Le participe présent

L'adjectif verbal exprime un état durable, une qualité, alors que le participe présent exprime une action.
Il est donc difficile d'imaginer une femme/nature *enfantante.

26

Le participe présent

Est-ce si difficile ?
D'une part, on pourrait envisager l'état durable de femme non enfantante !
D'autre part, on peut avoir un effet de style, comme dans ce passage :
https://www.example.net/pics/253388FireShotScreenCapture113Treizercitsdefemmes19171997deColetteCixousVoixmultiplesGabriellaTegyeyGoogleLivresbooksgooglefrbooksidVDvKca4INJMCpgPA150dqfemmenonenfantantehlfrsaXei5Yzj.png
qui fait un état durable de cet état passager.

27

Le participe présent

Ouf ! Ca fait du bien de se sentir un peu moins seul 
C'est un peu tiré par les chevaux comme formulation, j'en conviens ; mais la nature, pour reprendre l'exemple initial, n'est-elle pas justement enfantante de façon permanente ? Se déroule-t-il un seul instant sans qu'elle soit en gestation de quelque graine ou animal ? De ce point de vue, cet emploi aurait du coup et à l'inverse presque quelque chose de redondant.

28

Le participe présent

Que vous êtes imaginant(e)s et créant(e)s ! 

29

Le participe présent

Bonjour,

Je profite que le sujet soit ouvert sur le participe présent pour poser une question.

Le participe présent (en emploi verbal) peut-il être remplacé par une subordonnée relative ? je demande car il me semble que cela est possible mais en emploi adjectival (la subordonnée relative est une expansion du nom et elle fonctionne comme un adjectif).

Ex : Benjamin voit les jolies filles qui dansent dans le club - Benjamin voit les jolies filles dansant (emploi verbal) dans le club.

Merci pour vos lumières.