Interruption des études avant le master

Bonjour,

J'ai une question toute simple. Je suis en 3ème année d'histoire et je projette de m'inscrire en master recherche, sûrement en histoire contemporaine. Seulement voilà, j'aimerais faire deux masters. L'un en histoire, l'autre en lettres. Ça, je sais que c'est possible.

Ma question est juste de savoir si je peux, après ma 3ème année d'histoire (donc l'année prochaine) m'inscrire en L3 de lettres modernes et rattraper les cours de L1 et de L2 qu'il y aura à rattraper pendant toute l'année prochaine, et m'inscrire seulement à la rentrée d'après en master d'histoire et en master de lettres ? Je ne sais pas si c'est bien clair, mais en gros ma crainte et qu'on me dise dans 2 ans que je ne peux pas m'inscrire en master recherche en histoire parce que je ne sortirai pas directement d'une L3 d'histoire. Cela m'étonnerait que ça soit le cas vu tous ces gens qui ont des parcours bizarres mais sait-on jamais...Pas de réponse ?

C'est juste pour me rassurer... et l'administration de ma fac a tendance à raconter n'importe quoi donc je préfère avoir plusieurs avis.

Je voudrais juste savoir si l'on peut faire une demande d'entrée en master recherche un an après avoir eu sa licence.

Interruption des études avant le master

Aucun texte ne prévoit de délai entre l'obtention d'une licence et l'inscription en master.
Ce qui est sans doute plus problématique, c'est l'admisssion directe en L3 de lettres modernes.

Interruption des études avant le master

D'accord, merci 

Pour l'admission directe en L3 de lettres modernes, je me suis renseignée, et je sais que c'est possible quand on a déjà une licence, même dans un autre domaine. On doit reprendre certains cours de L1 et de L2 mais on est dispensé d'en reprendre certains autres.

Merci en tout cas pour la réponse !

Interruption des études avant le master

C'est quand même assez étrange puisque les licences de lettres et d'histoire sont quand même bien différentes...
Faire trois années en une ne me paraît pas non plus très judicieux, ni faisable (quand on veut s'y mettre sérieusement et prendre le temps d'approfondir petit à petit chaque siècle et chaque oeuvre au programme). Disons que je trouve bizarre de vouloir se lancer directement en L3 de LM sans avoir fait de lettres depuis le lycée (si j'ai bien compris). Petite précision aussi : une licence de LM comprend une bonne part de matières techniques (linguistique, stylistique, ancien français, histoire de la langue, voire latin)... qu'il te faudra donc ingurgiter très vite. L'entrée en master recherche suppose aussi de les avoir bien assimilées.
Qu'est-ce qui te motive à envisager deux masters en même temps ? Une thématique commune ? Une période historique et son contexte littéraire ?

Interruption des études avant le master

Oh si, c'est faisable je ne me fais pas de soucis pour ça. Ma question était juste de savoir si on pouvait "s'interrompre" avec d'autres études avant le master, pour le reste je n'ai pas d'interrogations, ni sur le fait que ça soit possible d'entrer directement en L3 de lettres, ni sur le fait que ça soit bien ou mal ou faisable etc.

Quant à la dernière question, la réponse est simple : j'ai envie de faire deux masters en même temps parce que j'ai envie de faire de la recherche dans deux domaines différents sans avoir à choisir, tout simplement. 

Interruption des études avant le master

Bonjour,

La recherche est une suite de choix à faire.

7

Interruption des études avant le master

Durus est hic sermo... Mais c'est la vérité.

Interruption des études avant le master

Bonjour,

Puisque Polo a évoqué les matières techniques de la licence de lettres modernes, je profite de ce sujet pour vous faire part d'une légère inquiétude. Étant en Khâgne, je n'ai pas ou très peu abordé ces disciplines, les années de prépa se concentrant uniquement sur l'apprentissage de la dissertation et du commentaire de texte. Et bien que la classe de spécialité nous permette, au détour d'explications de textes, de voir quelques figures de rhétorique et même certains points de grammaire (même si c'est loin d'être prioritaire dans un commentaire littéraire), j'ai bien peur que mes connaissances dans certains domaines soient très insuffisantes (linguistique, stylistique...). Je ne parle même pas du vieux français... Bref, je crains d'être un peu largué dans ces disciplines en arrivant en 3ème année de licence. Le niveau est-il élevé? Est-il possible de rattraper rapidement celui des étudiants qui sont à la fac depuis la première année? Peut on commencer ces disciplines en autodidacte?

Y a-t-il des personnes pouvant m'éclairer sur ce point en me faisant part de leur expérience?

Merci d'avance!

9

Interruption des études avant le master

Je n'ai pas été en prépa mais je connaîs beaucoup de gens qui sont arrivés en L3 de lettres sans avoir fait d'ancien français ou de stylistique, et qui s'en sortent très bien dans ces matières. Tu n'as pas à t'inquiéter

10

Interruption des études avant le master

Comateen a écrit :

Tu n'as pas à t'inquiéter

Je plussoie.