Baudelaire, Allégorie

Je dois faire un commentaire sur ce poème

C’est une femme belle et de riche encolure,
Qui laisse dans son vin traîner sa chevelure.
Les griffes de l’amour, les poisons du tripot,
Tout glisse et tout s’émousse au granit de sa peau.
Elle rit à la mort et nargue la Débauche,
Ces monstres dont la main, qui toujours gratte et fauche,
Dans ses jeux destructeurs a pourtant respecté
De ce corps ferme et droit la rude majesté.
Elle marche en déesse et repose en sultane ;
Elle a dans le plaisir la foi mahométane,
Et dans ses bras ouverts, que remplissent ses seins,
Elle appelle des yeux la race des humains.
Elle croit, elle sait, cette vierge inféconde
Et pourtant nécessaire à la marche du monde,
Que la beauté du corps est un sublime don
Qui de toute infamie arrache le pardon.
Elle ignore l’Enfer comme le Purgatoire,
Et quand l’heure viendra d’entrer dans la Nuit noire,
Elle regardera la face de la Mort,
Ainsi qu’un nouveau-né, - sans haine et sans remord.

J’ai déjà l’introduction et la problématique:
"Allégorie" est un poème de Charles Baudelaire.Il fut publié dans les Fleurs du mal en 1857 pour la première fois puis en 1861.Il fait parti de la section Fleurs du mal.
En quoi ce poème est-il un poème moderne ?

I. Un poème novateur
a. Sa forme
b. Son thème

II. Un poème provocateur

III. Néanmoins il respecte les règles de la poésie classique

Pouvez-vous m’aider s’il vous plait ?

2

Baudelaire, Allégorie

Bonjour,

Ce n'est pas une bonne idée de séparer le fond et la forme.
En fait il faut que tu attribues un sens à ce poème en forme d'énigme.
Je te propose un parcours de lecture possible :
1 - le portrait d'une femme sensuelle
2 - qui fréquente un monde immoral
3 - l'âme du poète ou sa poésie ?

Baudelaire, Allégorie

Pour la première partie ?

4

Baudelaire, Allégorie

Je t'ai indiqué trois axes possibles.

Baudelaire, Allégorie

Merci beaucoup

6 (Modifié par Jehan 20/03/2015 à 17:16)

Baudelaire, Allégorie

Bonjour,
Je suis entrain de réaliser une anthologie poétique concernant les sept péchés capitaux. Je suis arrivé au péché de la luxure et j'étais entrain d'analysé le poème de Baudelaire Allégorie. Il me manque des explications pour bien saisir ce poème, j'ai compris que c'est le portait monolithique d'une prostituée et qui est fière de son corps. Cependant, je n'arrive pas à comprendre en détails cette oeuvre. Grâce à mes recherches, j'ai su que ce poète avait souvent des relations sexuelles et peut être qu'il envie cette "prostituée fictive " ?

Voici le poème

Allégorie

C'est une femme belle et de riche encolure,
Qui laisse dans son vin traîner sa chevelure.
Les griffes de l'amour, les poisons du tripot,
Tout glisse et tout s'émousse au granit de sa peau.
Elle rit à la mort et nargue la Débauche,
Ces monstres dont la main, qui toujours gratte et fauche,
Dans ses jeux destructeurs a pourtant respecté
De ce corps ferme et droit la rude majesté.
Elle marche en déesse et repose en sultane ;
Elle a dans le plaisir la foi mahométane,
Et dans ses bras ouverts, que remplissent ses seins,
Elle appelle des yeux la race des humains.
Elle croit, elle sait, cette vierge inféconde
Et pourtant nécessaire à la marche du monde,
Que la beauté du corps est un sublime don
Qui de toute infamie arrache le pardon.
Elle ignore l'Enfer comme le Purgatoire,
Et quand l'heure viendra d'entrer dans la Nuit noire,
Elle regardera la face de la Mort,
Ainsi qu'un nouveau-né, - sans haine et sans remord.


J'espère que vous pourrez m'aider

7

Baudelaire, Allégorie

Baudelaire ne l'envie pas, mais il la respecte. Oui, il fréquentait volontiers les prostituées et sa maîtresse Jeanne Duval en était pratiquement une. Disons qu'elle avait la cuisse légère...

Pour en revenir au poème, elle assume pleinement ce qu'elle fait, "le plus vieux métier du monde", nécessaire aux hommes. Nul remords, nul péché. Courage. Fière de sa beauté, etc.

Etudie bien le champ lexical à valeur méliorative.

8

Baudelaire, Allégorie

Il ne faut pas négliger le titre.
Une allégorie est

Wikipedia a écrit :

une forme de représentation indirecte qui emploie une chose (une personne, un être animé ou inanimé, une action) comme signe d'une autre chose, cette dernière étant souvent une idée abstraite ou une notion morale difficile à représenter directement. Elle représente donc une idée abstraite par du concret. En littérature, l'allégorie est une figure rhétorique qui consiste à exprimer une idée en utilisant une histoire ou une représentation qui doit servir de support comparatif.

Baudelaire utilise donc la peinture de la prostituée fière et majestueuse pour évoquer une autre notion.
Laquelle ? La poésie ? Son âme ?

Baudelaire, Allégorie

Non seulement il ne faut pas négliger le titre, mais c'est même l'essentiel ! C'est d'ailleurs en cela que je ne prise pas beaucoup Baudelaire : ses procédés sont trop peu discrets, trop travaillés en quelque sorte ; une sorte de creuset où l'on verrait encore s'agiter les vils métaux qui vont constituer l'or...
Mais il est vrai qu'il n'avait que 20 ans de moins qu'Hugo.

10

Baudelaire, Allégorie

Merci à vous pour vos réponses !

Jean-Luc merci pour votre éclaircissement. Baudelaire écrit le portait de cette prostituée pour peut être s'identifier à elle? Baudelaire serait un homme de luxure ?

Fandixhuit, ce poème représente donc la grandeur de cette prostituée. Ce n'est donc pas un poème sur le péché de la luxure?