Je souhaite faire une première littéraire, mais on me conseille de faire une première S ou ES

Déshonorant, non. Rigolo, je ne sais pas.

52

Je souhaite faire une première littéraire, mais on me conseille de faire une première S ou ES

Gwynplaine1 a écrit :

Le par coeur n'est pas déshonorant, on m'a dit qu'il entraîne la mémoire.


Et de la mémoire, il en faudra pour réussir dans les études supérieures, et pas seulement en sciences;
car la mémoire permet de réfléchir.

53

Je souhaite faire une première littéraire, mais on me conseille de faire une première S ou ES

Bonjour lilysf64,
Je me permet de te répondre, car ton message m'a beaucoup fait penser à moi il n'y a pas si longtemps. En classe de seconde, j'avais de bons résultats dans presque toutes les matières. Passionnée par le français et l'histoire depuis toujours, j'avais terriblement envie de me lancer dans la filière littéraire. Mais comme toi, mon entourage (famille, amis, profs) m'a encouragé à plutôt m'orienter vers une première S prétextant que le bac L était sans avenir. Et comme ma foi, les disciplines scientifiques ne me rebutaient pas plus que cela, j'ai cédé.
Et me voilà donc, l'année suivante, en première S. Quel idée ! Moi qui aimais les livres, la culture, les arts, les mots, je me suis retrouvée au milieux d'élèves qui, pour la plupart, boycottaient les cours de français, d'histoire, ne lisaient pas et faisaient énormément de fautes d'orthographe. Ils visaient des carrière lucratives : la moitié de ma classe se voyait ingénieur, et l'autre médecin (ou kinésithérapie, à la rigueur). J'hyperbolise peut être un petit peu, mais tout ça pour dire que je ne me suis pas du tout plu dans cette filière.
Ça n'a pas été facile, mais j'ai demandé à changer de filière l'année suivante. Comme j'avais de bon résultats, j'ai pu passer directement en terminale L sans avoir à redoubler. Arrivée en terminale, quel bonheur ! Non pas que les gens étaient plus portés à la littérature ou aux arts qu'en S (c'est vrai que beaucoup de personnes vont plus en L par dépit que par vocation) mais là, au moins, mes matières de prédilection n'avaient pas un statut de sous-discipline.
J'ai eu mon bac L en juin dernier, et je ne regrette absolument pas mon choix. Je trouve cela vraiment triste que les filières littéraires soient à ce point dévalorisées. Une prof de français m'avait même dit que les meilleurs littéraires se retrouvaient souvent en S. Comme beaucoup n'ont pas le courage de s'affirmer, ils sont frustrés et malheureux dans leurs études.
À toi de voir ce que tu veux vraiment faire, personne n'a le droit de décider à ta place. J'espère que mon message pourra t'aider, ou au moins te donner matière à réflexion.
Bon courage pour la suite !