1

Pourquoi Verlaine et Rimbaud sont-ils considérés comme des poètes modernes ?

Bonjour tout le monde !
(Bon, c'est ma première discussion ici, mais j'avais besoin d'aide et vous semblez siiiiii accueillants !  )

Alors voilà, je dois réaliser un dossier su la poésie, et l'une des questions est :

Pourquoi Verlaine et Rimbaud sont considérés comme des poètes modernes ?
Qu'ont-ils de novateur dans leur poésie ?

J'ai eu beau chercher, je n'ai guère trouvé plus d'informations que celles-ci : Verlaine fait preuve de beaucoup de musicalité dans ses poèmes, et Rimbaud quant à lui refuse l'emploi du "je".
Et ces deux poètes ont en commun qu'ils écrivent de la poésie en prose.

Comme vous pouvez le constater, je n'ai pas trouvé grand chose...
Même un petit lien serait le bienvenue !!!   

Merci d'avance

Morgane

Pourquoi Verlaine et Rimbaud sont-ils considérés comme des poètes modernes ?

MrsMorgane a écrit :

je n'ai guère trouvé plus d'informations que celles-ci : Verlaine fait preuve de beaucoup de musicalité dans ses poèmes, et Rimbaud quant à lui refuse l'emploi du "je".
Et ces deux poètes ont en commun qu'ils écrivent de la poésie en prose.

Bonjour Mrs Morgane

Où as-tu trouvé que Rimbaud "refuse l'emploi du "je" " ? [rapport à une réminiscence du "je est un autre" ?]
Où que "ces deux poètes (...) écrivent de la poésie en prose" ? [S'ils en ont écrit, ils ont aussi écrit de la poésie versifiée, et surtout Verlaine !!!]

Quelques pistes :
- s'interroger sur la "modernité poétique". Peut-on la dater ? Y a-t-il un avant et un après ? Qui est le premier poète moderne, Baudelaire ? Rimbaud parle-t-il de lui dans une lettre ?
- Le fait d'écrire en vers est-il moderne ? (plan formel). Y a-t-il des "innovations" possibles en versifications ? Dans le sens d'innovations, on peut entendre entre autres procédés inhabituels mais aussi glissement progressif du vers vers la prose (le rejet et l'enjambement ?).
- Y a-t-il aussi des sujets "modernes" ? Sur quoi la poésie s'étendait-elle en majorité avant Rimbaud, mais aussi à son époque ?

Bien à toi,

Pourquoi Verlaine et Rimbaud sont-ils considérés comme des poètes modernes ?

Moderne ne veut pas forcément dire novateur. La dernière mode n'est pas forcément novatrice, même si elle est différente de celle qui la précède. Elle reflète plutôt un accord sur un compromis précaire entre des tendances diverses.
Il y a dans le laisser-aller de l'un et dans la révolte de l'autre, une manière de se faire bateau ivre, qui est de tous les temps, et de toutes les adolescences, mais qu'on ne qualifie de poésie que quand on regarde la poésie d'un peu haut, avec un peu de mépris, assimilant la poésie à ce mélange de laisser-aller et de révolte et le poète comme un faible.
Que le temps passe et que le vent tourne, et on découvrira peut-être que Victor Hugo est un poète moderne parce qu'un type de gouvernement est tombé ou bien Valéry et Malherbe, parce qu'on se remet à parler français, et Du Bellay, si on se met à traduire l'anglais au lieu de l'apprendre pour le parler, ou bien Nerval, si on cesse de regarder le romantisme comme une rhétorique et l'incorpore à la vie, etc...
Les poètes sont tous des vérités solides et profondes, mais la modernité est si fugace qu'on parle de post-modernité pour l'innovation.

Pourquoi Verlaine et Rimbaud sont-ils considérés comme des poètes modernes ?

Putakli a écrit :

Moderne ne veut pas forcément dire novateur. La dernière mode n'est pas forcément novatrice, même si elle est différente de celle qui la précède.

Je disais pas ça, mais "Le fait d'écrire en vers est-il moderne ? (plan formel). Y a-t-il des "innovations" possibles en versifications ?". Et c'est souvent les innovations formelles qui font dire que Verlaine et Rimbaud sont modernes (c'est pour ça également que je poussais à dépasser cette idée, qui est quand même juste, et parler des sujets).
Après, à parler de "mode" quand on parle de Rimbaud et Verlaine... sans commentaire.
Et voir en Verlaine un "laisser-aller" c'est bien mal connaître sa poésie. Ou mal interpréter un seul de ses recueils.
Et voir en Rimbaud une "révolte" qui est "de toutes les adolescences"... encore sans commentaire. Même si ces clichés perdurent !

5

Pourquoi Verlaine et Rimbaud sont-ils considérés comme des poètes modernes ?

Waw, merci pour ces pistes, j'ai pu trouver des informations très intéressantes grâce à vous !!! 

Je saurais où me tourner à l'avenir si j'ai un problème !!! 

Merci encore.
Bien à vous

Morgane