1

La vertu dans Les Liaisons dangereuses de Laclos

bonjour alors voila ma prof m'as demandé de faire un exposé sur la vertu dans les liaisons dangereuses mais je ne sais pas comment présenter mon plan ni quel plan mettre je suis assez mal a l aise avec les plans . a part ça je connais exactement de que sera mon exposé
est ce que quelqu'un peut m'aider je suis vraiment bloqué avec le plan!!!!!

Rappel des règles
Seuls les élèves ayant effectué un travail personnel préalable sur leur sujet peuvent obtenir une aide ponctuelle. Vous devez donc indiquer vos pistes de recherches personnelles.

Voir aussi : Figures de la vertu dans les Liaisons dangereuses de Laclos

2

La vertu dans Les Liaisons dangereuses de Laclos

Bonjour,

Tu peux utiliser un plan analytique :
- un état des lieux
- l'analyse des causes
- les conséquences

En fait les Liaisons rapportent le heurt entre vertu et vice et ce qu'il en advient. Note quand même que le vertu représente deux courants : la vertu sotte et étriquée, la vertu généreuse et bienveillante.

3

La vertu dans Les Liaisons dangereuses de Laclos

A merci beaucoup pour le plan je vais suivre ton conseille
Ce que tu as mis plus bas m'as beaucoup intriguée donc cela signifie que Cécile et Danceny sont considérés eux aussi comme vertueux?
Moi j'étais plutôt partis sur l'idée qu'ils étaient aveuglés par leur amour , innocent enfantin....
Puis je d après toi faire d'innocent et enfantin un synonyme de vertueux car d après les grandes figures de la vertu sont Madame Rosemonde la tante de Valmont et La presidente de Tourvel

4

La vertu dans Les Liaisons dangereuses de Laclos

Bonsoir,

Cécile et Danceny ne sont pas vertueux, ils ne sont pas plus innocents. Cécile est plus ou moins victime d'une vertu de façade accompagnée d'une absence de véritable éducation (dans sa famille et dans son institution religieuse). La véritable question est celle de savoir s'il faut soustraire la jeunesse du contact des dures réalités du monde ou de la préparer à les affronter. Une vraie vertu ne se situe jamais dans un retrait ou dans l'isolement mais elle est le résultat d'un affrontement au mal avec le risque de la chute. La vertu réside dans une liberté aguerrie, mais avec prudence. De même la vertu est l'ennemie de la passion, car elle nécessite la clairvoyance, là où le dérèglement passionnel conduit à l'aveuglement... Regarde comment chacun des personnages vertueux a pu se mettre à la faute. Vertu ne signifie pas impeccabilité, absence de péché, mais capacité à juger le mal et à réformer sa conduite, à tirer les leçons de ses manquements. Vertu vient du latin virtus qui signifie force. Au terme de ce terrible roman existe-t-il encore un peu de vertu ?

Bonnes fêtes !

5

La vertu dans Les Liaisons dangereuses de Laclos

Bonsoir!

J'ai exactement le même exposé à faire mais n'ai pas suivi le même plan:

I/ Les figures de la vertu:
a) Mme de Volanges
b) Mme de Rosemonde
c) Mme de Tourvel

II/La corruption de la vertu:
a) Les libertins face aux vertueuses
b) Mme de Tourvel, victime de sa propre vertu

III/ Les liaisons dangereuses, roman vertueux?
a) La victoire de la vertu
b) Les séquelles libertines

Qu'en pensez vous?

Et je voulais aussi avoir votre avis sur deux questions:

- Selon vous, Volanges est-elle vraiment vertueuse ou n'agit-elle pas que selon la religion chrétienne et par amour maternel? Dans ce cas, elle ne serait qu'un "pantin" face à la religion, ce qui expliquerait pourquoi Frears la fait paraître comme ridicule dans le film (cf l'épisode de la clef où elle ne voit rien de ce qui se passe réellement).
- Le personnage de Rosemonde semble être le plus vertueux dans la mesure où elle voit clair dans le jeu de son neveu et où elle conseille la prudence à Tourvel ect. Mais, on remarque qu'elle essaie néanmoins d'étouffer l'affaire pour protéger Valmont... Donc, est-elle aussi corruptible que les autres? Et est-elle donc réellement vertueuse?

Merci de m'avoir lue et de répondre à mes questions !

6

La vertu dans Les Liaisons dangereuses de Laclos

Bonsoir Oriane,


I/ Les figures de la vertu:
a) Mme de Volanges
b) Mme de Rosemonde
c) Mme de Tourvel

II/La corruption de la vertu:
a) Les libertins face aux vertueuses
b) Mme de Tourvel, victime de sa propre vertu

III/ Les liaisons dangereuses, roman vertueux?
a) La victoire de la vertu
b) Les séquelles libertines

Ton plan est bon sauf 1a et 3a.

Il te faudrait préalablement définir ce qu'est la vertu.

Mme de Volanges n'est pas vertueuse. Elle est mondaine, sotte et aveugle. Sa vertu se réduit à un moralisme de façade. Elle tient à une réputation plus qu'au vrai bonheur de sa fille. Elle est prude et non prudente.

Mme de Rosemonde est une sage, sans illusion sur son neveu. Sa vertu est essentiellement la compassion. Elle cherche dans la mesure du possible à panser les blessures. Elle appartient au siècle passé dont la morale était celle du retrait du monde pour se tenir à l'écart des passions et ainsi trouver la paix, le seul bien désirable.

Les Liaisons présentent non la victoire de la vertu mais sa défaite. C'est un roman pessimiste même si le récit finit sur une punition des méchants moralement correcte.

Enfin pose-toi la question de savoir si le renoncement de Cécile et son entrée au couvent sont une punition ou un retour à la vertu.

7

La vertu dans Les Liaisons dangereuses de Laclos

Je défini la vertu dans mon introduction comme d'abord la force (avec le mot latin "vertus") donc, une force morale qui pousse à agir selon le bien, puis j'explique comment le mot a évolué au fil des siècles:  force morale de prudence, la pratique du bien puis la fidélité féminine et enfin une qualité.

Ensuite, si je mets le personnage de Mme de Volanges, c'est pour essayer de montrer une "progression de la vertu" la vertu apparente de ce personnage, puis la vertu de la compassion (cf ton dernier message) et enfin la Vertu avec un grand V, celle de Mme de Tourvel.

De même pour la victoire de la vertu, j'essaie de montrer une progression dans la lecture: on pense d'abord que la vertu gagne vu que Danceny rentre dans son ordre, Cécile va au couvent, Merteuil est exilée et défigurée. Reste encore la mort de Valmont (ce sera la transition). S'il meurt, il meurt en héros. On le voit très bien dans le film de Frears avec le plan de Valmont dans les bras de Danceny et la grande trainée de sang. De plus, dans cette mise en scène, on voit nettement Valmont s'enfoncer l'épé dans le ventre... Sucide? Et après, j'enchaine avec les "punitions" qu'engendrent le libertinage. (enfin, dans les deux cas, l'idée de progression est la même parce que nos enseignants nous disent sans cesse de montrer une "progression de notre pensée")

Selon moi, le fait que Cécile doive retourner au couvent (le lieu qui semble tout de même être le plus vertueux) me semble être une punition. Car, s'il s'agit d'un retour à une forme de vertu, ce retour reste forcé... Mais j'aimerais bien avoir ton point de vue sur la question pour pouvoir proposer deux avis différents dans mon exposé (sauf si tu penses la même chose que moi)

Merci d'avoir répondu à mes questions!

8

La vertu dans Les Liaisons dangereuses de Laclos

Bonsoir Oriane,

Le canevas convient.
Note que la virtus latine est une qualité masculine (virtus vient de vir, homme), elle est force et courage au combat.
Elle évolue vers une qualité féminine en devenant la chasteté et la pudicité.

Si tu veux introduire Mme de Volanges dans la progression, il faut le faire par le passage de la vertu apparente à la vertu réelle.

La vertu féminine est un attribut social. Si la réputation de l'aristocrate se définit par rapport à
l'honneur, celle de la femme noble se réfère à sa réputation. D'où tous les simulacres de la libertine Mme de Merteuil pour continuer à être admise dans la bonne société.

Je ne crois pas à la victoire de la vertu : tout l'édifice social est rongé par le vice souterrain. La fin du roman est un écroulement de ce qui n'était qu'apparences. Quant au départ de Cécile pour son couvent, il est sans doute une critique de cette société qui ne sait pas éduquer ses enfants. Il fait partie en quelque sorte de cette victoire du Mal sur cette aristocratie factice qui livre ses femmes sans défense, désœuvrées, coquettes, aux séductions masculines.

9

La vertu dans Les Liaisons dangereuses de Laclos

Je suis d' accord avec Jean-Luc ; les vertueux ont vu leur innocence rongée par les libertins. La Présidente meurt de chagrin, Cécile est devenue une parfaite libertine et voit sa vie finie par sa grossesse et sa fausse couche, d' où la nécessité d' aller au couvent, afin de cacher cet événement honteux. Enfin, seul Danceny a conservé sa vertu intacte du moins dans le roman : dans le film, on le voit clairement dans le lit de la Marquise.

10

La vertu dans Les Liaisons dangereuses de Laclos

Okay, merci beaucoup pour toutes vos réponses!
Je n'ai qu'une autre petite question: à part la fin de Dom Juan, à quelle oeuvre littéraire peut-on rattacher LLD et pourquoi? (c'est pour mon ouverture)

*On voit dans le livre la liaison entre Merteuil et Danceny, lettre 148 par exemple, Danceny déclare sa flamme à Merteuil*