1

Le théâtre n'est pas limité à la parole

Bonjour, J'aimerais avoir de l'aide pour rédiger une dissertation sur la citation :
"Je n'ai pas dit que la parole au théâtre n'était rien […] J' ai dit que le théâtre n'était pas limité à la parole."

Vous expliquerez ce propos d'Antonin Artaud.

Je sais qu'il faut faire une première thèse sur l'importance de la parole, puis une seconde sur tout ce qui concerne la gestuelle, le décor, costumes, lumières mais j'ai du mal à rédiger un plan étant donné que c'est ma première dissertation.

Merci d'avance pour votre aide...

Le théâtre n'est pas limité à la parole

Intro : situer la citation d'Artaud et le présenter par rapport au théâtre. Ayant lui-même écrit pour le théâtre pourquoi écrit-il cela ? (problématique)

I la parole au théâtre, indispensable : il n'y a pas de théâtre muet
II mais la parole seule ne suffit pas à faire du théâtre

3

Le théâtre n'est pas limité à la parole

Bonjour, j'ai le même sujet de dissert et voilà le plan (dialectique)  auquel j'ai pensé (qqes modifications sont encore nécessaires)

I Il est vrai que le théâtre n'est pas limité à la parole
(mouvements, sentiments des acteurs, décors et costûmes)

II Cependant le texte théâtral est d'abord écrit pour être joué ( à l'exception de la poésie)
(rôle principal de la parole dans la représentation, la parole l'unique élément de transmission au lecteur)

III ? pas d'idées de synthèse

J'aimerais aussi recevoir qqes unes de vos idées. merci d'avance

4

Le théâtre n'est pas limité à la parole

moi j'ai une dissert à peu pres pareille sauf que c n'est pas la parole mais le texte qui est remis en question :

pb : qu'et-ce qu'ajoute la représentation au texte d'une piece de théatre?

Je te dis mes idées mais attention elles sont pas toutes à prendre car c'est pas le sujet

I/les moins :la représentation :
-peut etre inutile (si illustration ou explication du texte) A PRENDRE pr toi à mon avis
cadre le récit donc :
         - limite l'imagination
         - "éphémérise" une oeuvre eternelle
         - matérialise une illusion spirituelle
- peut etre  en désaccord ac le texte
- peut dévaloriser le texte (si mise en scene tp appuyée)

II/ les plus : la représentation
- demande moins d'effort
- rend l'identification + facile donc +d'émotion
- crée une estétique visuelle
- et des impressions purement visuelles (eclairage, fumée,...)
- crée un simulacre subjectif donc échange de point de vue
- humanise (inconscient des acteurs, temps, lieu,...)

fer

5

Le théâtre n'est pas limité à la parole

Léah a écrit :

I la parole au théâtre, indispensable : il n'y a pas de théâtre muet

/!\ Comme une preuve que le théâtre n’est pas limité à la parole, il peut y avoir également du théâtre sans texte écrit ou même sans aucune parole. Par exemple Acte sans paroles de Samuel Beckett en 1957 est une pièce sans paroles écrite pour le mime /!\

Le théâtre n'est pas limité à la parole

Oui mais alors ça s'appelle du mime !

Le théâtre n'est pas limité à la parole

Bonjour...
J'ai une heureuse dissertation à faire sur la citation d’Antonin Artaud :

Je n'ai pas dit que la parole ce n'était rien […] j'ai dit que le théâtre n'était pas limité à la parole..."

- Vous devrez expliquer le propos d'Artaud et, après avoir dégagé les autres éléments qui entrent en jeu dans la représentation théâtrale, vous en préciserez les rôles respectifs.


Mon plan est :
I) Le théâtre est en premier lieu fondé sur la parole.
II) Mais il est également obligatoirement constitué d'autres éléments. (Jeu des acteurs, didascalies, la gestuelle, les attitudes...)
III) La mise en scène est également importante (décors, costumes, éclairage...)

Il me manque la problématique et si possible des exemples pour illustrer ma première partie
merci de m'aider...    éh! les 1ere L de prévert, il faudrait peut être s'y mettre...lol
non, je pense qu'on est tous dans le même cas...
si vous avez des infos ou idées...faîtes suivre.
à demain
et bonne prise de tête! 

Le théâtre n'est pas limité à la parole

Pour les messages sur antonin artaud, vous devrez effectuez quelques recherches sur la critique d'artaud à propos du théâtre occidental, et sur ses théories sur le théâtre balinais, ou la gestuelle a un rôle beaucoup plus important que les paroles, pour comprendre mieux votre sujet...

Le théâtre n'est pas limité à la parole

Bonjour,

J'aimerais avoir vos avis concernant cette dissertation : ce qui ne va pas, ce qu'il y a à garder...

II) Dissertation

Sujet : Antonin Artaud (1896-1948), poète et théoricien du théâtre, a déclaré : « Je n’ai pas dit qu’au théâtre, la parole n’était rien. J’ai dit que le théâtre n’était pas limité à la parole »           En vous appuyant sur les textes du corpus, ainsi que sur vos connaissances théâtrales et votre expérience de spectateur, vous apprécierez la validité de cette affirmation d’Antonin Artaud.

     Antonin Artaud nous dit : « Je n’ai pas dit qu’au théâtre, la parole n’était rien. J’ai dit que le théâtre n’était pas limité à la parole »                                                                                                                             Ici, Antonin Artaud nous affirme donc qu’au-delà des mots, il existe autre chose de fondamental au théâtre et que celui-ci, s’il se résumait au dialogue, perdrait de sa consistance et de son aspect persuasif.                                                                                                                                                             Dans ce raisonnement, il ne s’agira pas de définir la nature du théâtre mais seulement d’en éclaircir les contours afin de mieux cerner sa fonction s’il en a vraiment une et également de se demander ce que le spectateur vient voir s’il attend quelque chose d’une pièce de théâtre.
    Pour commencer, nous pouvons nous dire que l’action d’une pièce de théâtre doit se faire en fonction des ambitions des auteurs à faire passer des messages ou à divertir leur public. Par conséquent, on pourrait être tenté d’associer l’action d’une pièce au divertissement susceptible d’en découdre et par opposition, au dialogue et plus objectivement à la parole associer la réflexion et la prise de conscience pouvant en naître.
    Cependant, dans une pièce de théâtre, l’abondance d’action ne se veut pas nécessairement signe d’un théâtre « superficiel » où le divertissement prime sur la réflexion. En effet, même si pendant une longue période, le théâtre s’est caractérisé par de longues démonstrations rhétoriques et une richesse lexicale, celui-ci s’est vu beaucoup évoluer au fil du temps et a changé avec lui la façon qu’il a de se jouer. Et aujourd’hui, dans le théâtre, l’action joue un rôle aussi important que la parole et peut parfois primer sur celle-ci en termes de contenu dans une pièce. Car l’action, au-delà de sa capacité au divertissement ou plus banalement au rire, sait aussi jouer avec les émotions. D’une part en les concrétisant, car elle permet de contextualiser une scène et de placer un décor à l’insu du spectateur pour optimiser la correspondance entre la volonté de rendu     de l’auteur et la pièce jouée sur scène. D’autre part car un simple geste ou une simple expression sur le visage d’un acteur saura parfois mieux traduire et transmettre une émotion qu’un mot. Au-delà de la parole, le théâtre, en étant interprété personnellement par un acteur, tout en restant, bien sur, dans un cadre et en respectant les caractéristiques de la pièce, sait jouer sur la subjectivité et l’interprétation. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’être acteur est un métier ou du moins une responsabilité à part entière car, au-delà de la récitation et de l’apprentissage préalable d’un discours, il faut savoir en plus de lui donner la bonne intonation, l’arborer des gestes qui l’illustrent au mieux. Il s’agit donc ici de donner vie à un dialogue et cela nécessite par conséquent des qualités d’interprétation et la capacité à endosser un rôle pour en extraire les bons gestes. On peut illustrer cette idée en observant le texte 3 du corpus, extrait de Rhinocéros de Ionesco où l’on remarque qu’il y a beaucoup plus de didascalies que de paroles, où donc l’action prime sur le discours sans, cependant, altérer la signification de la pièce car le Théâtre de l’Absurde est bel et bien un théâtre  « conscient » qui se veut de faire passer des messages et ceci donc par le biais de l’interprétation.
    On peut donc affirmer que le théâtre ne se borne pas à la parole car les émotions ne dépendent pas seulement de celle-ci et peuvent être transmises par l’action également sans pour autant s’éloigner de la réflexion pour laisser place à un divertissement qu’on pourrait croire stérile en opérant une analyse trop superficielle à ce sujet.
    Ainsi, la citation d’Antonin Artaud se voit ici confortée. L’action occupe au sein du théâtre une place bel et bien fondamentale au même titre que la parole Et même si ces deux dernières sont dissociables, le meilleur moyen d’exprimer des émotions au spectateur est de lui offrir un spectacle fidèle, du moins en partie, dans son rendu scénique à l’idée de départ semble bien être leur association.

10

Le théâtre n'est pas limité à la parole

Bonjour,

Je ne suis pas sûre que tu aies compris la méthode...

As-tu un plan ? Le sujet appelle un plan dialectique..
Quelque chose dans le genre :
I] S'il est vrai que le théâtre est, par nature, un dialogue => importance des paroles
II] La mise en scène a également son importance
Grosso modo, hein ?

Il faut également faire des sous-parties.

Je te conseille de lire la méthode de la dissert'.

Imminielle.