Les Liaisons dangereuses - J'ai vu les mœurs de mon temps et j'ai fait ce livre

Bonjour,
Je sollicite votre aide pour une question à préparer en littérature :

En quoi l'épigraphe de Rousseau : "j'ai vu les moeurs de mon temps et j'ai fait ce livre" s'applique-t-elle aux Liaisons Dangereuses ?

J'ai déjà rédigé un brouillon que je vais mettre en forme, dans lequel je parle du fait que Laclos a basé la personnalité des personnages de son roman sur ce qu'il a pu observer autour de lui, du libertinage courant à son époque, de l'éducation stricte des jeunes filles, et de l'environnement dans lequel il évoluait.

Vous vient-il d'autres idées qui pourraient m'être utiles ? Où voyez-vous un approfondissement possible dans les thèmes déjà trouvés ?
Merci pour votre aide.

2

Les Liaisons dangereuses - J'ai vu les mœurs de mon temps et j'ai fait ce livre

N'oublie pas que cette citation provient de la préface de la Nouvelle Héloïse, qui est un roman moraliste et pieux.
Tu peux donc te demander dans quelle mesure cela s'applique aux Liaisons dangereuses.

Imminielle.

Les Liaisons dangereuses - J'ai vu les mœurs de mon temps et j'ai fait ce livre

Merci beaucoup pour cette piste de réflexion.

4

Les Liaisons dangereuses - J'ai vu les mœurs de mon temps et j'ai fait ce livre

En première partie, tu peux t' intéresser au libertinage :
1) Une entreprise calculée
a) Libertinage contre le hasard
b) Choix de la difficulté
c) Importance du paraître

2 ) Volonté de dominer
a) Champ lexical de la guerre
b) Manipulaton des esprits
c) Pervertir la pureté

3) Refus de l' amour
a) Pouvoir de la séduction
b) Maîtrice totale de soi
c) Dévalorisation de l' amour

En deuxième partie, tu peux analyser les prudes avec la Présidente, Mme de Volanges, Cécile et Mme de Rosemonde. Importance de la religion, de la vertu ...

Enfin, tu peux constater le rapport de force inverse qui s' instaure : les prudes avec la Présidente flanchent devant une passion dévorante alors que les libertins succombent à la force de l' amour ( cf film avec Valmont mais aussi la Marquise, toujours amoureuse du Vicomte ) . Dans le roman, le Vicomte devient soumis à la Présidente et se transforme en son "esclave".
Tu peux aussi prendre l' exemple de Cécile, véritable sotte et niaise, qui sous la débauche morale de la Marquise et celle physique de Valmont, passe de l' élève au maître du libertinage. Ce renversement est très intéressant à étudier.

Je te laisse développer les deux dernières parties.

5

Les Liaisons dangereuses - J'ai vu les mœurs de mon temps et j'ai fait ce livre

Je suis désolée Thomas1604, mais je ne vois pas du tout en quoi ce plan est adapté à la question de Molly17.
Le rapport entre le libertinage et l'épigraphe me semble assez ténu, en tout cas trop pour constituer une partie entière et si développée.
Je suis néanmoins ouverte à tes éclaircissements.

Imminielle.

6

Les Liaisons dangereuses - J'ai vu les mœurs de mon temps et j'ai fait ce livre

Je trouve au contraire qu' il s' y adapte tout à fait : " les moeurs de mon temps " renvoient à la fois aux prudes et aux libertins. Si Rousseau a écrit ceci dans son épigraphe, c' est justement pour critiquer le libertinage. Il faut voir les deux facettes et pas seulement le côté des prudes. Il y a une tension entre ces deux mentalités. Etudier seulement la face prude me paraît incomplet. Après, je me trompe peut-être dans mon interprétation. En tout cas, c' est ce que j' ai ressenti. La notion de libertinage me paraît essentielle et déterminante dans ce sujet : les prudes réagissent vis-àvis des libertins et ceux-ci s' insurgent contre la vertu des prudes. Examiner ce conflit me semble nécessaire.

7

Les Liaisons dangereuses - J'ai vu les mœurs de mon temps et j'ai fait ce livre

salut a tous!!
je me retrouve avec une disert' sur le mm sujet "en quoi l'épigraphe de rousseau:j'ai vu les moeurs de mon temps et j'ai publié ces lettres ",s'applique t elle au liaisons dangereuses?
mon souci étant que je n'ai jamais fais de plan,et je ne m'en sors pas du tout!pourriez vous m'aider s'il vous plait:)
merci beaucoup

8

Les Liaisons dangereuses - J'ai vu les mœurs de mon temps et j'ai fait ce livre

Lis ce qu' il y a d' écrit au dessus

9

Les Liaisons dangereuses - J'ai vu les mœurs de mon temps et j'ai fait ce livre

Thomas, le plan que tu suggères parle d'un tas de choses intéressantes, mais il est totalement extérieur au sujet que Molly et Merteuil (label 2009 du meilleur pseudonyme) doivent traiter.

Je ne ferai qu'une suggestion: comment faut-il interpréter le "et"?
Veut-il juste dire "J'ai vu puis j'ai fait", ce qui suggérerait: "j'ai voulu décrire les moeurs de mon temps" - et nous mènerait à une problématique assez terne et un peu anachronique sur un soi-disant "réalisme" social et moral.
Ou équivaut-il à un "donc", ce qui nous conduirait à : "j'ai fait ce livre pour réagir aux moeurs de mon temps"?

10

Les Liaisons dangereuses - J'ai vu les mœurs de mon temps et j'ai fait ce livre

Est-ce-que vous pouvez m' expliquer pourquoi ma réponse est hors-sujet svp ? Je ne comprends pas. Je pensais qu' il fallait parler du libertinage et des prudes