91

Montaigne, Essais, I, chapitre 31 - Des Cannibales

Merci beaucoup je n'avais pas compris que l'idée de la France était  par rapport à charle IV merci encore

92

Montaigne, Essais, I, chapitre 31 - Des Cannibales

Je n'ai pas parlé d'un Charles IV. Relis la réponse complète.

Montaigne, Essais, I, chapitre 31 - Des Cannibales

Humaniste et, surtout, issu d'une famille de noblesse, Montaigne condamne, à mon sens, le cynisme et la cruauté des conquérants en Amérique. En effet, dans cet extrait, il met en exergue une image négative des mœurs qui ont prévalu en France pendant ou après les désagréments qui ont marqué la Renaissance.

Montaigne, Essais, I, chapitre 31 - Des Cannibales

Dans ce passage, le regard que portent les Indiens sur la France permet à Montaigne de faire passer des critiques très hardies sur la politique et les mœurs de ses contemporains qui se croient supérieurs aux « cannibales ».
...combien coûtera un jour à leur repos et à leur bonheur la connaissance des corruptions de deçà,.... => Montaigne évoque ici sans les détailler tous les dysfonctionnements de son époque (deçà) (ne pas oublier non plus qu’il a vécu pendant les guerres de religion). Il n’est pas loin de sous-entendre que l’homme de la nature est supérieur à l’homme dit civilisé qui ne peut que le corrompre

Après cela, quelqu'un en demanda à leur avis, et voulut savoir d'eux ce  y avaient trouvé de plus admirable => NB. « Admirable » est aussi à prendre au sens d’étonnant. Les Français entendent bien épater les sauvages.

Ils dirent qu'ils trouvaient en premier lieu fort étrange que tant de grands hommes, portant barbe, forts et armés, qui étaient autour du Roi (il est vraisemblable qu'ils parlaient des Suisses de sa garde), se soumissent à obéir à un enfant, => la critique de la monarchie héréditaire de droit divin qui donne le pouvoir à un gamin est évidente.

....ils avaient aperçu qu'il y avait parmi nous des hommes pleins et gorgés de toutes sortes de commodités, et que leurs moitiés étaient mendiants à leurs portes, décharnés de faim et de pauvreté ; => mise en lumière des inégalités sociales.

....étrange comme ces moitiés ici nécessiteuses pouvaient souffrir une telle injustice, qu'ils ne prissent les autres à la gorge, ou missent le feu à leurs maisons. => Si ce n’est as une incitation à la révolution, cela y ressemble !

Au final, les réflexions inspirées aux étrangers par ce qu’ils voient en France amènent à se demander de quel côté est le bon sens.

95

Montaigne, Essais, I, chapitre 31 - Des Cannibales

Merci a tous pour votre aider ????

Montaigne, Essais, I, chapitre 31 - Des Cannibales

Pourquoi des points d'interrogation ?

97 (Modifié par webmestre 26/11/2019 à 21:57)

Montaigne, Essais, I, chapitre 31 - Des Cannibales

Bonsoir ,
je suis en train d’étudier personnellement Les essais de Montaigne

Trois d'entre eux, ignorant combien coûtera un jour à leur repos et à leur bonheur la connaissance des corruptions de deçà, et que de ce commerce naîtra leur ruine, comme je présuppose qu'elle soit déjà avancée, bien misérables de s'être laissé piper au désir de la nouvelleté, et avoir quitté la douceur de leur ciel pour venir voir le nôtre, furent à Rouen, du temps que leur feu roi Charles neuvième y était. Le Roi parla à eux longtemps ; on leur fit voir notre façon, notre pompe, la forme d'une belle ville. Après cela, quelqu'un en demanda à leur avis, et voulut savoir d'eux ce qu'ils y avaient trouvé de plus admirable ; ils répondirent trois choses, d'où j'ai perdu la troisième, et en suis bien marri ; mais j'en ai encore deux en mémoire. Ils dirent qu'ils trouvaient en premier lieu fort étrange que tant de grands hommes, portant barbe, forts et armés, qui étaient autour du Roi (il est vraisemblable qu'ils parlaient des Suisses de sa garde), se soumissent à obéir à un enfant, et qu'on ne choisisse plutôt quelqu'un d'entre eux pour commander ; secondement (ils ont une façon de leur langage telle, qu'ils nomment les hommes moitié les uns des autres) qu'ils avaient aperçu qu'il y avait parmi nous des hommes pleins gorgés de toutes sortes de commodités, et que leurs moitiés étaient mendiants à leurs portes, décharnés de faim et de pauvreté ; et trouvaient étrange comme ces moitiés ici nécessiteuses pouvaient souffrir une telle injustice, qu'ils ne prissent les autres à la gorge, ou missent le feu à leurs maisons.


Je me demande que veut il dire par "ils nomment les hommes moitiés des uns des autres ...?"

Montaigne, Essais, I, chapitre 31 - Des Cannibales

Mais c'est expliqué dans les lignes qui suivent l'expression...

Montaigne, Essais, I, chapitre 31 - Des Cannibales

Pour eux, chaque homme est comme la moitié d'un autre homme.
Façon de dire que chacun d'eux  se considère égal à chacun des autres hommes.
Alors, ils ne comprennent pas que chez nous il y ait de telles inégalités, de telles injustices entre les hommes.