Question de syntaxe (si + conditionnel)

Bonsoir.

La conjonction si n'exprime pas seulement la pure hypothèse ou l'interrogation indirecte.
Elle peut aussi marquer, notamment précédée de "même", une opposition entre deux faits considérés comme avérés.

Et dans ce sens, n'importe quel temps de l'indicatif (adapté bien sur au contexte)  peut convenir, aussi bien dans la principale que dans la subordonnée :

même si je n'achète pas, même si je n'ai pas acheté, même si je n'achèterai pas, même si je n'aurai pas acheté...

12

Question de syntaxe (si + conditionnel)

Je ne suis sans doute pas un spécialiste, mais étant donné que je suis en train de réaliser un travail sur l'incompatibilité entre "si" et le conditionnel j'ai quelques notions.
Dans la phrase:

Si chacun pourrait le faire, seuls quelques élus y parviendront

le conditionnel est correct car c'est une tournure concessive (ou adversative). Le "si" seul est tout à fait correct dans ce cas et nul besoin d'ajouter "même" devant, même si cela serait également correct.
Le conditionnel après "si" est impossible dans les subordonnées conditionnelles uniquement. De même que le futur, le passé simple et le subjonctif ,quoique le subjonctif plus-que-parfait est possible dans un emploi très littéraire et plutôt archaïque (cf. la fameuse phrase de Pascal: s'il eût été plus long, la face du monde en eût été changée).
On peut aussi trouver le conditionnel après la conjonction "si" lorsqu'elle exprime l'interrogation indirecte (je ne sais pas si je ferais la même chose à sa place).
La question est de savoir pourquoi l'association "si + conditionnel" est impossible dans les tournures exprimant la condition.